alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 13:26
Dernières news
Complot contre l’État : renouvellement des mandats de dépôt de six détenus
22/08/2023 | 12:02
2 min
Complot contre l’État : renouvellement des mandats de dépôt de six détenus

Les mandats de dépôt de six des détenus arrêtés dans le cadre de l'affaire de complot contre l’État ont été renouvelés, mardi 22 août 2023. Il s’agit de Ridha Belhadj, Jaouhar Ben M’barek, Abdelhamid Jlassi, Khayam Turki, Ghazi Chaouachi et Issam Chebbi, selon l’avocate Islem Hamza. 

L'avocate a affirmé, dans une publication, sur Facebook, que les détenus avaient été transportés au pôle judiciaire antiterroriste où ils ont été informés de la prolongation de leur période de détention provisoire qui devait prendre fin aujourd’hui même.  

Me Hamza a dénoncé, dans la même publication, les conditions de transport des détenus. Elle a noté que ceux-ci étaient tous en sueur et que Issam Chebbi était même incapable de s’assoir ou de marcher à son arrivée au bureau du juge d’instruction à cause d’un mal de dos dû à une chute alors qu’il était à bord du véhicule qui le transportait au siège du pôle antiterroriste.

 

Les prisonniers ont, rappelons-le, été transféré à la juridiction en charge de l’affaire dans ce qu’on appelle "les véhicules de la torture". Dédiés au transport des détenus et personnes suspectées de crimes terroristes, ces véhicules contiennent une cage métallique très étroite pouvant accueillir de justesse une personne. Le détenu y est installé accroupi, la tête en bas, menotté, ne pouvant garder son équilibre. Le prisonnier, menotté et en déséquilibre, reçoit des coups au niveau de la tête et dans tous les sens, à chaque virage, à chaque freinage.

Il y a de cela un mois, le juge d'instruction près le pôle de lutte contre le terrorisme a rejeté les demandes de libération déposées aux noms de Khayam Turki, Issam Chebbi, Jaouhar Ben Mbarek, Ghazi Chaouachi, Ridha Belhadj et Abdelhamid Jlassi. Le refus avait, alors, eu lieu de façon tacite puisque le juge d’instruction n’a pas répondu aux requêtes déposées par les avocats, selon l’avocate Dalila Ben Mbarek Msaddek. 

Jaouhar Ben Mbarek, Abdelhamid Jlassi, Khayam Turki, Ghazi Chaouachi et Issam Chebbi ont été arrêtés en février durant la campagne d’arrestations qui a touché plusieurs figures de l’opposition. Ils sont accusés de complot contre la sûreté de l’État. Parmi le groupe présumé impliqué dans cette affaire, seul Lazher Akremi et Chaima Issa ont été libérés en juillet. Les deux sont, cependant, interdits de voyage et d’apparaitre dans les espaces publics. 

 

N.J 

22/08/2023 | 12:02
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Citoyen_H
ON PEUT APPELLER CELA,
a posté le 22-08-2023 à 20:55
une tacite reconduction !!!
Bien joué, Mr le juge.
Aucune pitié envers les vendus et les traitres !!