alexametrics
samedi 21 mai 2022
Heure de Tunis : 13:31
A la Une
Ce qui s’est dit entre Kaïs Saïed et Noureddine Taboubi
15/01/2022 | 19:37
3 min
Ce qui s’est dit entre Kaïs Saïed et Noureddine Taboubi

 

Six mois que le président de la République, Kaïs Saïed et le secrétaire général de l’UGTT ne s’étaient rencontrés. Samedi 15 janvier 2022, cette longue « séparation » a pris fin. Noureddine Taboubi était convié à Carthage pour une entrevue qui a duré trois heures, selon nos sources. Pour souhaiter la bienvenue au secrétaire général de la centrale syndicale, le chef de l’Etat a déclamé un poème signifiant qu’il n’existe aucune dissension.

« Le contact n’a pas été rompu entre nous et beaucoup ne le savent pas », a déclaré le Président, révélant de nombreux entretiens téléphoniques où les deux hommes échangeaient les points de vue et ou Kaïs Saïed rappelait à Noureddine Taboubi l’Histoire de l’UGTT…

 

« Les mensonges ne nous ébranlent pas ! Nous avons choisi d’œuvrer selon les mêmes principes et convictions. Nous connaissons l’importance du rôle de l’UGTT qui ne s’arrête pas seulement à l’action syndicale, mais qui assure également un rôle national dans plusieurs occasions et à plusieurs niveaux. Les Tunisiens n’oublieront jamais les positions de principe de l’organisation, notamment la question palestinienne ». Kaïs Saïed a aussi rappelé les réformes proposées par l’UGTT en citant la réforme de l’éducation en 1954 et le programme social et économique en 1956… Il a rappelé également le rôle joué par les syndicalistes dans les années 70 et le congrès historique tenu à Carthage en 1977… Nostalgique, le Président a relaté comment il avait alors rencontré Taboubi et d’autres syndicalistes et comment il lisait le journal Achaâb…

« C’était une étape historique et aujourd’hui, nous vivons aussi une période historique ». Ce à quoi Taboubi répond qu’il s’agit d’une ère de la nouvelle édification. « Oui, c’est bien cela, réplique Saïed, nous travaillerons ensemble en nous basant sur nos convictions communes. Bien évidemment, nous acceptons la discussion avec les parties qui sont prêtes à la négociation afin d’assurer un nouveau futur à la Tunisie. Toutefois, je le redis, nous n’accepterons jamais de dialoguer avec les voleurs ».

Autrement dit, le président de la République semble ouvert à une forme de dialogue en excluant certains partis, notamment Ennahdha.

 

A l’issue de la rencontre, Noureddine Taboubi a déclaré : « Nous avons souligné l’importance d’une solidarité nationale sincère sans laquelle on ne pourra rien bâtir. Au cours de cette période délicate que traverse le pays, il faut faire montre de beaucoup de calme et de sagesse. La Tunisie ne peut s’en sortir que dans un cadre participatif. Notre bataille aujourd’hui est économique et sociale en premier lieu, mais également politique ».

 

Le secrétaire général assure avoir abordé la question de la liberté d’expression et de manifestation, signifiant que ces acquis ne seront pas ébranlés. « J’espère, pour la période à venir, que tous soient conscients que la Tunisie a besoin d’une unité nationale véritable se basant sur des visions qui mettent l’humain et les classes défavorisées comme priorité ».

 

Noureddine Taboubi a conclu son mot en ces termes : « Le monde nous regarde et nous scrute, mais la volonté nationale de toutes les composantes politiques et celles de la société civile, qui croient en l’Etat civil et social, peuvent créer le printemps tunisien. Nous pouvons apprendre des erreurs passées et nous tourner vers un meilleur avenir ».

 

15/01/2022 | 19:37
3 min
Suivez-nous
Commentaires
Abir
correction
a posté le 17-01-2022 à 10:42
On ne les entend plus insulter Taboubi
Abir
Tabou le gilet de secours
a posté le 17-01-2022 à 08:55
Ce que j'ai remarqué, ce que le clan de KS se sont calmés et on ne l'entendent plus insulter Taboubi ! Leur patron a besoin de lui pour le faire sortir de la boue ! Pauvre Taboubi , kla 3la rasou des supporters de KS
Le déçu
Vaut mieux tard que jamais!
a posté le 17-01-2022 à 08:18
Le président a fait perdre au pays 6mois en hésitations. Il est clair qu'il ne peut avancer en s'isolant du soutien des forces vives du pays qui n'ont pas mouillé dans.s les magouilles. QU'IL se réveille ,car le pays et le peuple souffrent et l'explosion est toute proche.Que Dieu préservé le pays de tout dérapage
slim
Sortie de crise ?
a posté le 16-01-2022 à 20:43
VIVE l'UGTT
Bbaya
UGTT Post hached ne peut s'entendre que avec les dictateurs
a posté le 16-01-2022 à 20:40
Avez vous fait ce constat ?
En dirait ils adorent etre sous le sabbat!
Ils ne représentent pas hached!
Momo
Pension des enfants
a posté le à 10:14
Depuis 1960 la pension des enfants n'a pas changé c'est redicule.'?'
Adel Brahim
des fautes dans le text
a posté le 16-01-2022 à 15:25
Il faut relire avant de publier, pleins de fautes
Soussi
Taboubi
a posté le 16-01-2022 à 14:57
J espere que Mr Taboubi utilise cette reunion pour mettre la tete sur les epaules et mettre l interet de la Tunisie avant tout
Inchallah
Une chance pour Mr Taboubi pour etre le sauveur ou le destructeur du pays
Nabil
UGTT au profit de dictateurs
a posté le 16-01-2022 à 14:03
UGTT faible comme jamais au pieds de dictateur grâce aux khawmajias ´et 'le watted' qui ont une haine inguérissable envers la partie d'Ennahtha . Pour cette objectif, ils sont prêt pour lécher les bottes de dictateur. Continuerai ainsi et vous allez conduire le pays vers une guerre civile qui va brûler tout le monde et vous seriez les premiers.
Jouez avec le feu et attention à la patience de notre peuple !!!!!
Tifoun
Un syndicat qui ne sert à rien !
a posté le 16-01-2022 à 13:46
C'est qui se tabtoubi ?
BI
Et pourtant si simple à comprendre !
a posté le 16-01-2022 à 12:41
Les auteurs de ces vidéos ne veulent que semer la confusion dans le pays et ne veulent pas d'un vrai président classique et crédible : Les vrais dirigeants (RCD) qui tirent les ficelles dans l'ombre n'ont aucun intérêt à investir en la personne de M. Kais Saied, ni pour la création d'un parti pour le président. Au moment opportun, lorsque l'Etat est presque détruit et au bon moment, nous verrons apparaître les vrais dirigeants du pays. En tant que sauveurs pour nous présenter le vrai général et le tant attendu BenAli 2, le seul détenteur du pouvoir...

Ce n'est qu'apparent "La queue remue le chien"

parier ?
nazou de la chameliere
BI
a posté le à 13:14
Les rcdistes sont les idiots utiles, des faiseurs de révolution.
La date du 17 est très symbolique pour les faiseurs de révolution.
Le 14 la Tunisie échappe aux mondialistes .
Le 17 c'était effectivement le coup d'état contre les institutions .
Le facho de carthage est juste une marionnette.
Il a été préparé pour accomplir l'effondrement.
Je suppose que là, ils vont faire chanter Tabboubi.
BI
@nazou : Bonjour!
a posté le à 15:13
Je pense aussi que ce que vous écrivez ici sera très probable :
"Je suppose que là, ils vont faire chanter Tabboubi".
nazou de la chameliere
Mekki à raison
a posté le 16-01-2022 à 12:07
La plante verte devrait démissionner. Par respect pour elle-même.

Vous voyez bien Mr Tabboubi. Que c'est réellement une plante verte ,juste bonne pour le décor !!!

Parce que normalement c'est avec elle que vous devriez négocier !
dbh
Vive l'UGTT
a posté le 16-01-2022 à 11:46
Tant que l'UGTT constitue l'épine dans la gorge des khounjias la Tunisie gagnera. C'est grâce aux patriotes de L'UGTT quand on va protéger notre pays des commerçants de la religion
Tunisien : Pauvre Tunisie
Nous sommes chez les fous
a posté le 16-01-2022 à 11:06
Franchement c'est pathétique
mansour
Le message du Président Kais Said est d'un patriotisme stimulant
a posté le 16-01-2022 à 10:53
et nous dit de croire que tous ensemble unis tous les tunisiens patriotes, Madame Abir Moussi et UGTT de toujours croire à la Tunisie souveraine, républicaine, démocratique et laïque et de ne jamais cesser de se battre contre le mal et l'ennemi islamiste frere musulman salafistes Rached Ghannouchi-Abdellatif Mekki-Samir Dilou-Ennahdha-Tartour Marzouki-Abbou-Ghazi Chaouchi, Samira Chaouchi- Qalb Tounes- Al Joumhouri, Ettakatol et autres...
Abir
On se moquait de 7 novembre mais il était plus sérieux que le 25 juillet
a posté le 16-01-2022 à 10:00
Ya KS quand BN ALI Allah yarhmou a fait le 7 novembre pour anéantir les Kwanjias à 100% pour qu'ils ne prennent pas le pouvoir en 87 mais malheureusement avec la trahison de Beji et après les démocrates vendus , les Kwanjias ont repris le dessus , vous, vous avez inventé le 25 juillet qui n'a fait que donner un coup du souffle à ses criminels destructeurs ! Révisez vous s'il vous plaît
Flous
Lecture BN
a posté le 16-01-2022 à 09:10
Bonjour BN.
Oeuvrez pour ne pas permettre aux étrangers en dehors de la Tunisie de lire vos articles.
Eux ils nous prohibitent de consulter leurs journaux et nous demandent de payer les frais d'inscription! En devises bien-sûr.
Abir
Correction
a posté le 15-01-2022 à 23:59
Il faut lire en l'invitant ! Merci
MH
Il nous parle du siècle dernier
a posté le 15-01-2022 à 23:19
Pourquoi nous parle t-il des années 50 et 70? Il doit comprendre qu'il est là où il est pour résoudre les problèmes des tunisiens de 2022, 2023 et 2024. Quelles sont les points de discussion et propositions pour solutionner les problèmes actuels? 3h de discussion dans le vide?!
Akoubi Ammar
Il faut saisir cette opportunité pour engager un dialogue restreint et responsable
a posté le 15-01-2022 à 23:10
Le gouvernement, la centrale syndicale et l organisation patronale doivent collaborer pour traiter de tous les dossiers en suspens qui bloquent le démarrage des réformes se rapportant à l économie, les finances, la productivité, le chômage, l inflation, les relations avec les institutions financières internationales et notamment le FMI, la situation sociale difficile des tunisiens et d une façon globale sur tout ce qui a trait à faire sortir la Tunisie de la situation désastreuse causée par les gouvernants incompétents durant la décennie des ratages. Les compétences nationales peuvent aider par des propositions acceptables et applicables. Ceux qui faisaient partie des politiciens et des politicards responsables des difficultés actuelles doivent s abstenir car ils étaient incapables de résoudre les problèmes et ils le resteront toujours.
Raad
ZEN
a posté le 15-01-2022 à 21:44
Ce genre de flash vidéo à la Trump ne serviront pas le Président bien au contraire.
D'autant plus quand il s'exprime en arabe littéraire personne ne comprend rien.
Il faudrait changer de tactique et être zen.
Ces séquences vidéo nuisent plus à sa personne qu'autres choses.
Ces conseillers en communication sont nul, il y'a de quoi se poser des question.
Quant à sa rencontre avec le secrétaire de L'UGTT ce n'est un tabou pour personne, à chacun de penser comme il veut.
BI
Vraiment no comment!
a posté le 15-01-2022 à 21:05
-
BBaya
Il a comprit qu'il va être lacher par les instutions de l'état comme c'est fu le cas avec Ben Ali
a posté le 15-01-2022 à 20:47
Les enregistrements et les manifestations de 14 Janvier lui a fait sentir un danger imminent s'il continue avec son entêtement!
L'état ce n'est pas en personne de KS!
L'état est plus grande que n'importe qui!
Haykel Makki il va être très jalouse!! hh
Abir
KS est bon que pour raconter des histoires
a posté le 15-01-2022 à 20:25
J'ai connu un voisin en Tunisie allah yarhmou , il frappait chez son voisin en lui invitant (yja enhadrzou) et ce qui fait KS , il adore yhadrez sans aucun intérêt pour les Tunisiens ! Rabi yfarej 3lina
Observateur
Que raconte t'il ?
a posté le 15-01-2022 à 19:54
Que Saïd débite des phrases non censées , nous sommes habitués maintenant , mais que les services de communication de la présidence ne les censurent pas c'est une faute .

Pourquoi les conseillers de Saïd ne lui disent pas que ces sorties médiatiques sont vraiment nuls ?