alexametrics
mercredi 05 octobre 2022
Heure de Tunis : 10:14
Dernières news
Bouteflika autorise des opérations militaires pour traquer les terroristes aux frontières algéro-tuniso-libyennes
10/09/2013 | 1
min

Bouteflika autorise des opérations militaires pour traquer les terroristes aux frontières algéro-tuniso-libyennes
{legende_image}
Le président algérien,Abdelaziz Bouteflika, s’est entretenu, lundi 9 septembre 2013, à Alger, avec le chef d'état-major de l'armée algérienne, le général de corps d’armée, Ahmed Gaïd Salah, selon l’agence de presse algérienne APS. Cette rencontre intervient une semaine exactement après une autre qui a réuni les deux hommes, ce qui note la préoccupation algérienne par la situation sécuritaires à ses frontières (Tunisie, Lybie et Mali). M. Gaïd Salah a présenté, au cours de cette audience, un compte rendu exhaustif à M. Bouteflika sur la situation sécuritaire en Algérie et les activités des forces armées notamment aux frontières Sud et Est du pays, indique l’APS.

En outre, et selon une source sécuritaire algérienne sous couvert d'anonymat citée par l’agence de presse chinoise Xinhua, le président Bouteflika a donné le feu vert à l'armée de son pays pour mener des opérations militaires visant à traquer les groupes terroristes qui se trouvent aux frontières algéro-tuniso-libyennes. 20.000 hommes issus de ses forces spéciales et des unités d'élite ont été, ainsi, mobilisé par l’armée algérienne pour mener à bien des opérations de ratissage qui devraient prendre fin avant le début de l'année 2014, a précisé cette même source. La décision aurait été prise lors de la rencontre qui s'est déroulée mardi dernier entre les deux hommes et suite à laquelle le président Bouteflika a approuvé les plans militaires visant à faire face à de fréquentes incursions de combattants islamistes à travers la frontière algérienne avec la Tunisie et la Libye, a-t-elle ajouté.

12.000 soldats seraient déployés par l’Algérie pour renforcer le contrôle de sa frontière avec la Tunisie alors que quelques 60 points de contrôle et de postes avancés ont été installés à cet effet, avait affirmé une source sécuritaire à Xinhua. Ainsi, l'armée algérienne est prête à mener des opérations de grande envergure notamment des opérations de ratissage et de recherche le long de la frontière longue de ses frontières avec la Tunisie, la Libye et le Mali.

A lire également : Bouteflika refuse un projet tuniso-américain pour l’installation d’une base militaire américaine

I.N (D’après agences)
10/09/2013 | 1
min
Suivez-nous