alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 14:13
Dernières news
Bochra Belhaj Hmida : Le Code des libertés individuelles soumis à l’ARP
13/10/2018 | 17:30
1 min
Bochra Belhaj Hmida : Le Code des libertés individuelles soumis à l’ARP

 

«Le projet du Code des droits et libertés individuels a été déposé à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) au nom des députés et par moi-même», a annoncé la députée et présidente de la Commission des libertés individuelles et de l'égalité (Colibe) Bochra Belhaj Hmida dans un tweet, dans la soirée du vendredi 12 octobre 2018. (le texte du projet de loi à consulter ici).

Parmi les élus signataires on retrouve, Sabrine Ghoubantini, Leila Hamrouni, Marouen Felfel, Ammar Amroussia, Zohra Driss, Fethi Chamkhi, Nizar Amami, Rym Mahjoub…

 

Le 13 août dernier, l’élue avait exprimé son soulagement et sa satisfaction, suite aux annonces faites par le président de la République lors de la cérémonie organisée au palais de Carthage à l’occasion de la fête de la femme, notamment en ce qui concerne l’égalité dans l’héritage.

Mme Belhaj Hmida avait annoncé que si le projet était soumis à l’ARP, il passera dans son intégralité.

 

 

 

I.N

13/10/2018 | 17:30
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous

Commentaires (11)

Commenter

Be zen
| 14-10-2018 20:19
Vos propos sont d'une débilité affligeante !
Tous les points que vous avez soulevés sont respectables, parce qu'il faut discuter de tous les sujets mais votre réaction à ces sujets est tout simplement celle d'un facho.
Vous êtes, pardon de vous le dire, infâme et je m'étonne que dans notre pays, en 2018, aucune réaction ne s'est fait connaitre.

zamharir
| 14-10-2018 14:53
Ce projet de loi est vicieux et dangereux. 1/ Il contrevient à la constitution tunisienne de 2014 en ses articles un et deux qui font de l'islam la religion du pays et de l'arabe sa langue officielle. 2/ Il appelle à la légalisation de l'homosexualité, ce qui aboutira par paliers successifs, au mariage homosexuel, puis à la Procréation médicale assistées (PMA) en dehors des cas strictement encadrés par la loi, excluant notamment l'insémination de la femme célibataire pour une grossesse d'agrément et, enfin, la gestation pour autrui (GPA - marchandisation du corps des femmes). Les auteurs du projets ont adopté en la matière la même démarche que celle suivie par certains pays européens, la France en particulier qui reste leur modèle, et qui a a abouti aux résultats énumérés ci-dessus. 3/ Il prône l'égalité des Tunisiens et des étrangers sur le territoire national, une disposition qui n'existe nulle part dans le monde, les nationaux ayant évidemment, par construction, des avantages auxquels ne peuvent accéder les étrangers. A moins d'imaginer, ce qui semble être le cas des auteurs du projet, que le Tunisien puisse devenir étranger dans son propre pays. 4/ Il veut faire des langues étrangères les égales de la langue arabe en Tunisie -- ce que même la colonisation française n'a pas réussi à établir. 5/ Les auteurs du projet veulent profiter du moment pour faire passer au plus vite leur projet scélérat à l'Assemblée, alors que ce texte, mettant en jeu des constantes de la Tunisie et ses fondements identitaires, doit faire l'objet d'un débat national et d'un référendum, avec vote à la majorité qualifiée et un taux de participation de trois quarts des inscrits.

Guide de tourisme
| 13-10-2018 22:01
C'est le thermomètre pour les barbus que l'UE, leurs patrons, leur mettent ailleurs que sous les aisselles!

veritas
| 13-10-2018 20:39
Ce n'est pas le moment idéal il faut attendre la prochaine dissolution de l'assemblée nationale.

Lecteur
| 13-10-2018 20:37
Je ne crois pas mais BN parle des sujets qui concernent l'étranger que lorsque la Tunisie est concernée par ces sujets la plupart du temps.
Ex.
La Tunisie félicite
La Tunisie condamne
... etc

Pan
| 13-10-2018 20:11
J'espère que je me trompe, car j'ai fait la même remarque que vous cher HatemC, voilà déjà une semaine. Je pense que les journalistes de BN ont peur, alors qu'ils ne sont pas censés entrer dans un consulat saoudien !
Mais bon, j'ai beaucoup d'admiration pour les journalistes de BN, il se peut qu'ils se sont trompés de sentier. un proverbe tunisien dit :"seul dieu coupe les têtes".

Mohamed 1
| 13-10-2018 19:03
Les dictateurs, les anti-démocratie vont vite se manifester. Oh non, pas en l'avouant directement. Pas en criant directement leur désapprobation. Ils n'osent pas le clamer ouvertement. Ce serait politiquement incorrect. Ils accuseront les démocrates de nouveau colonialisme, d'être des résidus de la France, d'occidentalisation, d'être des esclaves... Toute la liste connue !
Donc selon eux, les Japonais, les Coréens du Sud, les Singapouriens, les Argentins sont les nouveaux colonialistes, les résidus de la France, les occidentaux, et les esclaves d'aujourd'hui !

J.trad
| 13-10-2018 19:03
Je ne peut rien ajouter ,je ne peut bien sûr rien faire ,sauf d'attendre ,que Allah nous sort ( assabba ) Allah dans sourat annaml ( les fourmies) dit clairement (wa idha wa9a3a L9 Alou 3alayhim akhrajna lahoum dâbbatan mina'tta3affoufi toukallimouhom anna'anâsa kânou biâyâtina lâ you9inouna) verset 82

Be zen
| 13-10-2018 18:57
Malheureusement, chère Bochra Belhaj Hmida, vous êtes la bête noire et le cauchemar des ignares et des islamistes qui vont se déchaîner pour vous traîner dans la boue avec leur langage au ras des pâquerettes, leurs insultes et leur haine des femmes intelligentes et modernes et du progrès.
Pour preuve, lisez les commentaires de ces énergumènes qui vont défiler sur ce site.

HatemC
| 13-10-2018 18:31
Le journaliste Saoudien qui a disparu, pas un mot vous êtes étonnant, es ce que les nouveaux actionnaires vous brident

https://www.msn.com/fr-fr/actualite/monde/trump-promet-de-punir-ryad-si-le-meurtre-de-khashoggi-est-avéré/ar-BBOk0st?ocid=spartanntp