alexametrics
Dernières news

Béji Caïd Essebsi : L'instance vérité et dignité est une machine à régler des comptes

Temps de lecture : min
Béji Caïd Essebsi : L'instance vérité et dignité est une machine à régler des comptes
Dans une interview publiée, mercredi 11 juin 2014, par le journal arabophone Attounissia, le leader du parti Nidaa Tounes, Béji Caïd Essebsi a donné son avis à propos de l’instance vérité et dignité dont la mise en place s’est faite lundi 9 juin courant en présence des trois présidents. M. Caïd Essebsi a indiqué qu’il n’a aucune attente de cette instance: « Quand on voit que les membres de celle-ci envisagent de débuter leurs travaux à compter d’événements survenus depuis 1955, on comprend très vite qu’il s’agit d’un règlement de comptes. »

Interrogé sur son avis quant à la nomination de Sihem Ben Sedrine à la tête de l’instance vérité et dignité, Béji Caïd Essebsi a préféré ne pas donner d’opinion, précisant qu’il ne s’agit pas de juger les personnes mais d’émettre une position vis-à-vis de l’instance. Il a ajouté que bien que cette dernière soit une réalité, cela n’implique pas forcément qu’elle soit raisonnable.

Na. B

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Alpha1
| 12-06-2014 10:57
Ou est le mal de bien regler ses comptes Peut on comprendre qu' Essbssi a des comptes qu'il ne souhaite pas voir regler.
Ceux qui règlent pas leurs comptes sont généralement appeler des escrocs .

CHL
| 12-06-2014 10:53
Vous êtes bien protégé par une couche non pas sociale mais pour adulte

Léon
| 12-06-2014 09:48
Merci pour ta mise au point. La logique du pire pratiquée par le peuple continue à sévir. Cons comme ils sont, ils continuent à se faire hara-kiri par leurs sales sentiments et par les plans de ceux qui manipulent ces révolutions (les vrais donneurs d'ordre, avec comme exécutif des traîtres locaux à localiser coûte que coûte).
Ces petits cons ne savent pas que l'on ne peut faire le procès de 55 années d'indépendance sans avoir en face une bonne moitié de la population. Ils ne savent pas que ne serait-ce que 15% de la population en désaccord peuvent mener le pays à la guerre civile. Comme Lella Jourmana qui pense qu'assouvir sa haine est plus important que le pays. Je croyais qu'ils ont compris que leur haine était la SEULE chose qui a nuit au pays. Ils n'aiment pas leur pays et sont la borne inférieure de ce que Dieu a créé comme êtres urbains. Les indigènes de la forêt amazonienne sont plus civique qu'eux. Sous leurs apparences propres sur soi, c'est quand même de la vraie bouse humaine. Une défection de l'Humanité. Et ils se disent musulmans! Non mais je rêve!
Apparemment, ils continuent à cracher leur venin. Ce dernier régénère très vite chez eux, et ils sont en train de se l'éjecter dans leur propre chair par inadvertance et à en crever eux-mêmes.
Les anciens ont eu la sagesse de s'effacer et de se taire afin que le peuple constate de lui-même quels sont les traîtres et quels sont les patriotes. Afin qu'ils constate aussi par lui-même si la politique menée depuis l'indépendance n'est pas si mauvaise que ne le prétendaient les révolutionnaires rentrés de France et d'Angleterre pour "juger" ceux qui ont fait la Tunisie rayonnante.
Je vous le dis et vous le redis, levez vos sales pattes de la Tunisie et revenez chez vos donneurs d'ordre. Votre révolution est Game Over et l'ancien Destour n'aura aucun mal d'ici une année au plus tard à vous envoyer le peuple dans la gueule avec pioches et pelles à la main. Vous avez beau "vider" les structures de l'état de ses hommes, il y aura toujours des gens capables de renverser la tendance. Lâchez vos sales pattes de la Tunisie! C'est un conseil et non une menace. La menace viendra du peuple.
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Aristote
| 12-06-2014 01:01
Le problème n'est pas 1955 ou 2011.L'absence de solidarité entre les nationalistes a donné lieu à cette mauvaise instance.Tous les hommes de la Tunisie naionales sont une cible.
Il fallait dire non contre la chasse aux sorcières depuis qu'elle a commencé en 2011.
Les faux bourguibistes ont déclenché une guerre sans merci contre leurs collègues et anciens responsables des vingt dernières années.Un acte de trahison et d"inseste inéxplicable.
Le seul gangnant dans l'histoire ce sont les terroristes et les psychopathes d'une révolution inventée par les sponsors du printemps arabe.
La loi sur la justice transitionnelle tunisienne ouvre la porte de l'enfer pour un petit pays qui commence à peine à trouver un petit souffle.
Cette instance ne ressemble pas à celle du Maroc ou à celle de l'Afrique du sud.En réalité elle ne ressemble à rien.
L'ANC a oublié à tort que la justice transitionnel tend à tourner la page par la vérité et la réconciliation nationale.Il ne s'agit nullement de pratiquer de nouvelles instructions et de humiliations après 3 ans et demi de procès politiques au palais de justices avec tout le protocole immoral et dégradant de la justice révolutionnaire.
En un mot;cette nouvelle justice vient pour achever ce qui reste de nos patriotes qui ont construit la Tunisie moderne.C'est un règlement de compte contre la Tunisie indépendante.
Les anciens colonisateurs de notre beau pays doivent déguster l'instant car on va dire à la fin des traveaux de cette commission que l'indépendance était une erreur et que le protectorat permettait plus de liberté et de dignité que les régimes politiques de la Tunise libre.
Ainsi le printemps arabe n'est qu'une revanche contre toute sorte d'intelligence nationale ou nationaliste.Les noms importent peu.L'essentiel est de déculpabiliser le colonialisme .La meilleure méthode est de salir l'histoire et les hommes de l'Etat indépendant.
La meilleure methode pour se défendre contre ce cirque c'est d'agir avec grande fermeté et solidarité.
Agir autrement c'est donner l'avenir de la nation au diable.

SABER ELHAL
| 12-06-2014 00:32
Un désarroi depuis que les obscurs tiennent autorité en ce pays qui chavire à vue d'oeil tout est médiocre et de très bas niveau surtout l'hystérique sihem qui s'en donne à coeur joie pour avoir en ses filets le faible rajhi et lui formuler ses désirs se jouer de l'avenir de certains cadres vitaux et celui du pays où nous en sommes actuellement moi je dirai la troïka entière et ses dérivés porte la responsabilité et ne pourront apporter le bien à la nation!

Léon
| 12-06-2014 00:12
En effet, alors commençons par la dette odieuse post révolutionnaire que l'on mettra des siècles à régler, par les blogueurs qui ont travaillé pour des services de renseignement étrangers, vendant ainsi leur pays (très vraisemblablement Mme Ben Cheddrine en fait partie), par les dizaines de morts sous les balles des Gvnts post révolution.
OUIIIIIII ya Jourmana! laisse ta haine (qui a détruit la Tunisie) de côté, et demande à l'instance de VÉRITÉ de te fournir TOUTE la VÉRITÉ,
ET SURTOUT concernant les Qannassa qui ont tiré sur des pères de familles rentrant du travail ou sur des gosses jouant devant leur maison (et non pas dans les mouvements de manifestants). Qui sont-ils? Pourquoi BCE a-t-il textuellement renié leur existence? Les chasseurs de sangliers en pleine révolution? Est-il vrai que des mercenaires ont été payé pour attiser le feu en tuant des pauvres gens afin que la révolution puisse aboutir? Peut-on en savoir plus? en particulier qui a permis aux chasseurs de sangliers en pleine révolution de quitter le territoire sans enquête? Les "nominés" pour prendre la scène politique, sont-ils de mèche avec les puissances occidentales? Toutes ces ONG et sociétés savantes, d'où tiennent-elles leur financement? Que s'est-il passé le 14? Y a-t-il eu un coup d'état? Est-il vrai que l'on a été infiltré comme le disait le Gal Chabir? Pourquoi a-t-on zappé l'affaire Chabir? Que voulait dire le Gal Ammar quand il avait dit "moi aussi j'ai des choses à dire"? Pourquoi a-t-il été invité au silence (tout comme Chabir d'ailleurs)? Qui nous gouverne? Pourquoi tous les premiers ministres ont été "invité" aux états unis? Qui envoyait nos enfants en Syrie? Au profit de qui? Sachant qu'aujourd'hui TOUT le peuple sait et connais l'agenda des occidentaux par rapport à cette révolution, peut-on faire une émission de télé (on est en démocratie ou pas?) où les témoins expliquent vraiment ce qui s'est passé? Qui a trahi? Et pourquoi?
Si la justice transitionnelle a été remise sur le tapis, c'est bien parce qu'ils ont cru que les tunisiens ont oublié les qannassas. Ehhhh bien non! Non seulement on ne les oubliera pas, et en plus on veut et on tient à ce que justice soit faite sur ce dossier. Le sang des tunisiens n'est pas de la pisse de vache et un enfant de mes amis a été abattu à Carthage en ouvrant la grille de sa maison pour rentrer chez lui. Il était quasiment seul, ses deux camarades venaient de le quitter pour rentrer chez eux. Alors la justice et la vérité, en ce qui me concerne, touche à ce point précis.
Ce point est le plus important afin que tous ceux qui essaient de coloniser notre pays sachent à qui ils auront à faire? Qu'ils sachent que les enfants de Bouguiba ne sont pas les libyens libérés par BHL (du moins un bon pourcentage d'iceux). Le reste importe peu. C'est de la justice souveraine et non pas de la justice dictée par les agendas étrangers et leurs traîtres locaux. Si la cousine de Leïla Ben Ali a piqué deux francs trois sous à ta soeur ou si elle a oublié de lui rendre son godasses, je m'en branle comme tu ne peus pas l'imaginer. Par contre, si tu es conne, je ne veux pas que ta connerie nuise au pays (les dictatures ont ceci de positif: Fermer la gueule aux 95% cons en fermant la gueule à tout le monde; dommage pour les 5% restants!). C'est exactement sur vos histoires de cons que nos ennemis se sont basés pour ruiner le pays. C'est donc vous; qui vous êtes prêtés au jeu, qui êtes les coupables de la ruine du pays. Un jour il faudra vous juger pour trahison passive.
Léon.
VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.

Abdel
| 11-06-2014 23:16
Ya BCE votre Parti est entrain de prendre de l'eau . Pourquoi ? Parceque vous croyez au pere Noel ( Islamiste ) qui vous ont fait miroiter la promesse de vous aider a devenir President ! Cette alliance virtuelle qui vous fait AMENAGER d'attaquer Ennahdha , et la couvrir ! C'est une tres grave erreur , vous etes entrain de couvrir les erreurs des islamistes et soyez sur de ne rien obtenir en contre partie . Au contraire vous serez lache' et meme enfonce' au dernier moment . Reveillez vous avant qu'il ne soit trop tard .

Hahaha
| 11-06-2014 22:18
Hahaha
Hahaha
Hahaha

Forza
| 11-06-2014 19:20
Ce n'est pas un règlement de compte (elmoujrab tihmzou mrafkou). Les victimes ont au moins le droit de connaitre toute la vérité et de voir les tortionnaires punis pour leurs crimes. Le Maroc avait une telle instance malgré le fait que Mohamed VI est le fils de Hassen 2 mais il n'a pas bloqué les travaux de l'instance. Elle n'a pas fait toute la lumière sur les prisons telles ouirzazats mais elle a fait redonner aux victimes au moins leur dignité bafouée par les tortionnaires et leurs donneurs d'ordres.

jourmanna
| 11-06-2014 19:10
Ne craignez rien , si vous n'avez rien fait !!!!!!!!!! Chers Destouriens , RCDistes et Hommes d'affaires qui se sont enrichis des caisses de l 'état !!!!

A lire aussi

Dans l’après-midi du 13 novembre, Rached Ghannouchi a été élu à la tête du parlement tunisien avec

14/11/2019 08:47
0

La députée Qalb Tounes et nouvelle première vice-présidente, Samira Chaouachi a assuré, ce mercredi

13/11/2019 23:44
5

L’ami de mon ami n’est pas mon ami et l’allié de mon allié n’est pas mon

13/11/2019 23:10
2

Le députe et président du parti Errahma, Saïd Jaziri a publié, ce mercredi 13 novembre 2019, une

13/11/2019 22:27
3

Newsletter