alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 17:04
Dernières news
BCT : le taux directeur maintenu à 8%
22/03/2023 | 18:50
3 min
BCT : le taux directeur maintenu à 8%

 

Le Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie (BCT) qui s’est réuni ce mercredi 22 mars 2023, a décidé de maintenir le taux directeur de la BCT inchangé à 8%.

Le Conseil a passé en revue les derniers développements économiques et financiers et les perspectives à moyen terme.

 

Sur le plan international, la croissance a fait preuve de résilience, en dépit de l’orientation restrictive des politiques monétaires et de la consolidation budgétaire. Du côté de l’inflation, elle a poursuivi son apaisement, quoique graduellement, profitant essentiellement, de la baisse des prix internationaux de l’énergie et des denrées alimentaires. Toutefois, les taux d’inflation sous-jacente, notamment chez les principales économies avancées, demeurent à des niveaux élevés.

Malgré les récentes turbulences bancaires sur le plan international, la Banque centrale européenne a fait preuve de détermination à lutter prioritairement contre l’inflation, en augmentant ses taux directeurs de cinquante points de base, le 16 mars 2023, afin de ramener celle-ci vers sa cible, confortée par la résilience de son système bancaire avec de solides positions en capital et en liquidité.

Sur le plan national, le Conseil note une croissance économique pour toute l’année 2022 légèrement supérieure aux prévisions initiales portée essentiellement par les bonnes performances au niveau des services marchands et par la contribution positive des industries manufacturières. Toutefois, les perspectives de l’activité pour 2023 demeurent tributaires du redressement de la demande extérieure ainsi que d’un ensemble de facteurs internes, ayant trait, particulièrement, à la situation des finances publiques, à l’accélération de l’inflation et à la persistance du stress hydrique.

Au niveau du secteur extérieur, le Conseil note une contraction significative du déficit courant qui s’est établi, au cours des deux premiers mois de 2023 à -0,4% du PIB contre -1% pour la même période de l’année précédente, soutenu par la baisse du déficit commercial, l’amélioration des recettes touristiques et la consolidation des revenus du travail. Cette performance aurait été nettement meilleure n’eut été le creusement de la balance énergétique (1.693 MDT pour les deux premiers mois 2023 contre 779 MDT une année auparavant). Les réserves de change se sont établies à 21,9 milliards de dinars ou 95 jours d’importations à la date du 21 mars 2023 contre 23 milliards de dinars ou 100 jours au terme de l’année 2022.

Quant à l’inflation, elle a poursuivi son ascension à un rythme soutenu pour atteindre 10,4% en février 2023 contre 10,2% le mois précédent et 7% au même mois de l’année précédente, portant la marque, essentiellement, de l’envolée des prix des produits alimentaires frais.

Le Conseil suit avec beaucoup d’attention l’inflation sous-jacente « inflation hors produits alimentaires frais et produits à prix administrés » qui fait preuve de rigidité. En effet, elle s’est élevée à 9,6% en février 2023 contre 9,5% le mois précédent et 6,3% une année auparavant.

 

Tout en demeurant entourées de fortes incertitudes, les perspectives de l’inflation laissent entrevoir une certaine détente à partir du deuxième semestre 2023, mais demeureraient à des niveaux historiquement élevés.

Le Conseil suit les évolutions récentes au niveau du système financier international et les efforts entrepris pour circonscrire la propagation des troubles et rassure que les banques tunisiennes ne sont pas exposées aux banques internationales ayant connu une forte dégradation de leurs situations financières.

Tout en rassurant sur la résilience du secteur bancaire à la faveur des mesures préventives prises par la BCT en matière de couverture des risques et de distribution des dividendes durant les 3 dernières années, le Conseil exhorte toutes les parties prenantes à émettre des signaux positifs forts permettant de rétablir la confiance et de conférer plus de visibilité aux opérateurs économiques.

Le Conseil réitère la nécessité de mobiliser les financements extérieurs nécessaires pour garantir les équilibres des finances publiques, renforcer le policy-mix et engager les réformes structurelles destinées à maîtriser les déficits jumeaux et à redynamiser l’activité économique.

 

Le Conseil demeure attentif aux évolutions futures de l’inflation et se tient prêt à prendre les mesures nécessaires pour ramener l’inflation à des niveaux soutenables.

 

Communiqué

22/03/2023 | 18:50
3 min
Suivez-nous