alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 12:41
Dernières news
Au 5e jour, les détenus déterminés à poursuivre la grève de la faim
16/02/2024 | 22:10
1 min
Au 5e jour, les détenus déterminés à poursuivre la grève de la faim

 

Dans un communiqué publié vendredi 16 février 2024, la coordination des familles des détenus politiques dans le cadre de l’affaire de complot contre la sûreté de l’État est revenue sur l’état de santé de ces derniers qui commencent à subir les conséquences de la grève de la faim entamée le 11 février 2024.

D’après la même source, les détenus, Khayam Turki, Ridha Belhaj, Jaouhar Ben Mbarek, Issam Chebbi et Abdelhamid Jelassi, comptent poursuivre leur grève et gardent le moral malgré la fatigue et les restrictions dont ils font l’objet. Notons que Ghazi Chaouachi, lui aussi faisant partie de la liste des détenus, avait suspendu la grève de la faim sur ordre de son médecin, hier 15 février 2024.

Le communiqué a indiqué que Khayam Turki et Issam Chebbi avaient perdu rapidement du poids et une baisse du taux de glycémie. Les détenus en grève ont été auscultés par le médecin de l’hôpital à l'exception de Jaouhar Ben Mbarek et Abdelhamid Jelassi qui s’y sont opposés. Ils sont suivis par les équipes médicales de la Ligue tunisienne pour la défense des Droits de l’Homme et de l’Instance nationale pour la prévention de la Torture.

Enfin, le communiqué a indiqué que Ridha Belhaj était ravi des messages publiés sur les réseaux sociaux à l’occasion de son anniversaire, notamment celui publié par son fils.

Pour rappel, Khayam Turki, Ridha Belhaj, Ghazi Chaouachi, Jaouhar Ben Mbarek, Issam Chebbi et Abdelhamid Jelassi ont été emprisonnés à la suite des mandats de dépôt émis le 25 février 2023. La liste des accusés comprend, également, Lazhar Akremi et Chayma Issa. Ces derniers ont été arrêtés dans le cadre de la même affaire puis laissés en liberté à la date du 13 juillet 2023.

 

S.G

16/02/2024 | 22:10
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Zba
C'est qui ces gens là
a posté le 17-02-2024 à 20:14
Certains d'entre eux , des fois gauchistes, d'autres fois proches de Ghannouchi, l'autre chef de cabinet d'un président qui a fait trop de mal au pays.
Le nahdhaoui quant à lui n'a jamais reconnu son crime de bab souika ni celui dans la sale révolution.
Khayyam turki on connaît pas du tout.
Il n'y a que les ambassadeurs qui le connaissent
Citoyen_H
VOUS LE SAVEZ MIEUX QUE QUICONQUE
a posté le à 21:46
C'est des charlots, charlatans de la pire cuvée d'opportunistes que compte le chlekistan.
Profitant du relief désertique qui régnait sans partage, ils ont voulu changer de régime en s'engouffrant dans la brèche béante, pour ramasser le pactole et non les miettes dont ils se contentaient, lorsque les criminels de la maudite imposaient leur loi dans l'arène.
Très mauvais calcul !!!
Ils se firent cueillir comme des Iznogood en puissance.
Fin de l'aventure.............


Aux determinés du premier Jour et leur semblable d'un pays entier,
malgré l'apparente promesse Kriminelle parjure des cents ans de solitude
a posté le 17-02-2024 à 12:59
PATIENCE LIBERTE ET SOLIDARITE SANS EKSCEPTIONS AUKUNES !
Bruno
La vérité
a posté le 17-02-2024 à 09:42
Cette bande de complotistes croupiront en prison quoiqu'ils fassent. Pas de répit avec ces criminels
DIEHK : 1 Croisé de service.
Birjoulia......
a posté le 16-02-2024 à 23:51
M le Président,
Je suis un vieux et ancien d'1 République virtuelle qu'on a crée dans les années 2012 sur notre site BN,
Je vous demande de faire preuve d'1 charité "Arabo-Judéo-Chrétienne" typiquement Tunisienne des années 1900 de,
Libérer TOUS ceux que vous avez embastillés pour complot contre la sûreté de l'Etat!
Vraiment, C "est ce qu'il faut faire avant qu'1 Tsunami emporte la Tunisie avec 1 feu de la St-Jean
Comme la mort de Louis IX croisés à Tunis et sachez que vos opposants politiques ne sont pas des "Sarrasins" (jeu de mots)...
Inchallah !