alexametrics
dimanche 07 août 2022
Heure de Tunis : 19:34
Dernières news
Atef Hamzaoui saisit la justice française contre Nadia Akacha
04/05/2022 | 18:43
1 min
Atef Hamzaoui saisit la justice française contre Nadia Akacha

 

Atef Hamzaoui, diplomate à l'ambassade des Etats-Unis en France, a indiqué, ce mercredi 4 mai 2022, qu’il a déposé une plainte auprès de la justice française contre Nadia Akacha, un blogueur tunisien et les administrateurs de la page Facebook Hasdrubal News, « l’ayant impliqué dans l’affaire des enregistrements fuités de l’ancienne cheffe de cabinet présidentiel ».


Atef Hamzaoui a souligné que la plainte ne se résumerait pas à l’insulte et à la diffamation, mais aussi à une association de malfaiteurs, précisant avoir obtenu des preuves démontrant une planification et un lien entre les différentes parties.

 


 

« Je vous promets de révéler les noms de ceux qui se cachent derrière cette page puisque la majorité des administrateurs résident en France. D’autre part, je me mets à la disposition du ministère public en Tunisie et je porterai plainte à cet effet au cours de cette semaine. Le seul point positif est que j’ai appris que l’ancienne cheffe de cabinet avait quitté la France vers Dubaï depuis plus d’un mois après avoir appris qu’elle ne pouvait obtenir un titre de séjour sans avoir déposé une demande d’asile officielle ou détenir un contrat de travail. Que cela serve de leçon à tous ceux ont choisi de trahir leur pays », affirme Atef Hamzaoui.

 

 

 

 

S.H

04/05/2022 | 18:43
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Au lieu de s'attaquer à ce Tsunami de nouvelles qui impose un prompt changement en Tunisie, il y a ceux qui veulent nous faire occuper par l'écorce Nadia Akacha, sans y toucher à la pulpe qui pourrit, sans que personne n'intervienne.
a posté le 04-05-2022 à 21:23
Atef Hamzaoui doit faire attention, à ce qu'elle ne soit pas elle-même attaquée en Justice française par Nadia Akacha, pour diffamation et écoute interdite.
En France, personne ne pourra être jugé pour son avis politique et pour sa liberté d'expression.
Ce sont les autres qui enregistrent les discussions téléphoniques de Nadia Akacha en secret, pour lui léser à sa réputation en Tunisie. Ce n'est pas elle qui diffuse de telles écoutes interdites par la loi. Ici, Nadia Akacha est la victime, non pas la criminelle dont les débiles veulent en faire d'elle.
Cessez de lécher les bottes et unissez-vous pour sauver l'Etat tunisien, au lieu de ne faire que lyncher bêtement pour la mendicité autour d'une poignée de dollars.
Parlez-nous du sérieux autour de ces fuites et dites-nous ce qu'il faudrait faire pour sauver la République, son Etat et ses Institutions républicaines démocratiques, au lieu de ne faire toujours que chercher midi à quatorze heures, pour continuer cette fuite en avant suicidaire, jusqu'à faire tomber toute la Tunisie dans un enfer, à ne plus pouvoir l'apaiser.
Allah yèhlik ass-hab el-charr.
BML
Schizophrénie
a posté le à 12:48
Aprés avoir pourri et détruit le pays ,les islamistes pillards ,incompétents et traitres parlent d'institutions et de démocratie ! Quand les prostituées parlent d'honneur et de valeurs
ATT
Atef Hamzaoui: Vous avez l'air exubérant et pas bien conseillé!
a posté le 04-05-2022 à 19:54
On dit en Allémagne: Quand un rat veut mourir, il mord la queue du chat.
(Wenn eine Ratte sterben will, bei'?t sie der Katze in den Schwanz.)

Vous êtes en train de réveiller le chien qui dort et comment avez-vous su ce que Mme Nadia Akacha avait dans sa manche ENCORE contre vous ?
Si j'avais été à votre place, j'aurais préféré me taire. Je pense qu'une avalanche va vous tomber dessus.

Rabbi Yoster !
Oster Ya Sattar Oster !