alexametrics
jeudi 20 juin 2024
Heure de Tunis : 12:59
SUR LE FIL
Kaïs Saïed appelle l'Isie à assumer ses responsabilités
08/06/2024 | 10:48
2 min
Kaïs Saïed appelle l'Isie à assumer ses responsabilités

 

Le président de la République a appelé l’Instance supérieure indépendante pour les élections (Isie) à assumer ses responsabilités quant au respect des dispositions de l’article 89 de la constitution. Il s’agit de l’article fixant les conditions de candidature à la présidence de la République.

 

Selon un communiqué publié tard dans la soirée de vendredi 8 juin 2024, le chef de l’État, Kaïs Saïed s’est entretenu avec le président de l’Isie, Farouk Bouasker au sujet des élections tenues en Tunisie. Il a rappelé que La Tunisie avait respecté et honoré ses engagements à ce niveau, notamment au sujet des dates de tenue des élections.

« La Tunisie a respectée toutes les dates durant lesquelles le peuple tunisien, détenteur de la souveraineté, avait exprimé sa volonté, que ce soit lors du référendum sur le projet de constitution à la date du 25 juillet 2022, précédé de la consultation nationale, ou lors des élections des membres de l'Assemblée des représentants du peuple, puis des élections des membres du Conseil national des régions et des districts », a ajouté la même source.

Le président a, également, insisté lors de cette rencontre sur le rôle de l’Isie et sa responsabilité quant à l’application des dispositions de la constitution et de la loi électorale. Le communiqué a évoqué l’exemple de l’article 89 de la constitution liée aux conditions de candidature à la présidence, mais aussi, des sanctions et peines encourues en cas de non-respect de la loi.

 

Notons qu’une élection présidentielle est supposée avoir lieu d’ici l'automne 2024. La porte-parole de l’Isie, Mohamed Tlili Mansri avait évoqué les dates pouvant correspondre à la tenue de celle-ci. Il s’agirait du 6, 13 ou 20 octobre 2024.

Néanmoins, et à près de quatre mois de cette supposée élection aucune date n’a officiellement été annoncée. L’Isie a indiqué que l’annonce d’une date exacte était tributaire de la publication par le président de la République, Kaïs Saïed du décret de convocation des électeurs.

 

Pour rappel, voici l’énoncé de l’article 89 de la constitution de 2022 : « La candidature au poste de président de la République est un droit reconnu à tout Tunisien ou tunisienne, qui n’est pas titulaire d’une autre nationalité, né(e) de père et de mère, de grands-pères paternels et maternels tunisiens, demeurés tous de nationalité tunisienne sans discontinuité.

Le candidat ou la candidate doit être, au jour du dépôt de sa candidature, âgé (e) de quarante ans au moins et jouir de ses droits civils et politiques.

La candidature est présentée à l’Instance supérieure indépendante pour les élections selon les modalités et conditions prévues par la loi électorale ».

 

S.G

08/06/2024 | 10:48
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Adel bouaziz
Pessi ou opti
a posté le 10-06-2024 à 05:11
Tu es pas mieux que KAIS, tu le critiques, tu te plains de lui, tt ça dépend comment t as passé ta nuit et comme t es le lendemain matin.
Notre Tunisie ne revit jamais la dernière décennie pleine de traîtres,mercenaires, ckmplotistes,
Vive Kais et ls vrais patriotiques tunisiens, jamais retour aux Ghannouchistes.
CESARIOS
l'ISIE EST UNE INSTANCE DU PEUPLE QUI DOIT ......
a posté le 09-06-2024 à 11:15
M. bouaskar président de l'ISIE nommé par le PRESIDENT DE LA REPULIQUE, toute INSTANCE appartient et intéresse le peuple, "ce que le peuple veut" c'est d'être nommée loin de toute appartenance qui normalement doit être lancée , instituée et restaurée démocratiquement PAR UNE LOI depuis 2011 par une ARP élue par plus de 5O% DES ELECTEURS DU PEUPLE
Citoyen
Confusion ds article entre entre Exécutif et Tunisie
a posté le 08-06-2024 à 20:51
Ce qui est correcte cest que cest l'Exécutif qui respecte la constitution en respectant les dates des élections. La Tunisie est gouvernée par l'Exécutif.
Be zen
The Mirror
a posté le 08-06-2024 à 18:57
Vous devenez réellement RI DI CULE !
1- D'abord, merci pour la date des élections qui n'a été aucunement annoncée par les organes officiels. Vous semblez avoir des tuyaux ignorés par l'ensemble des journalistes et des observateurs.
2- Bravo pour votre esprit démocratique, vous dévoilez les résultats avant même que les élections ont lieu !
3- Ne mettez pas tous les candidats dans le même sac, vous qui avez soutenu bec et ongles Ghannouchi et ses sbires. Il y a peut-être, sans doute je dirai des hommes et des femmes honnêtes qui se présentent, sans préjuger de la sincérité et de l'honnêteté de votre candidat.
Be zen
JOHN WAYNE à propos de celui que vous appelez avec mépris MOHAMED SALAH BEN AMMAR
a posté le 08-06-2024 à 18:48
Vous êtes un GROSSIER PERSONNAGE, vous croyez détenir la vérité révélée et vous avez TOUT FAUT (ou presque).
Je dis cela (TOUT FAUX) et pourtant je pourrais partager certaines de vos idées.
J'aurais respecté moi, les avis contraires et je ne serais pas monté sur mes chevaux pour donner des leçons aux autres.
Votre haine et votre suffisance sont abjectes et insupportables. Vous perdez toute crédibilité avec votre discours agressif et despotique.
Redescendez sur terre et ayez un plus de d'humilité et moins de condescendance et de mépris.
Ayez AU MOINS le courage et l'élégance de nommer la personne à laquelle vous vous adressez avec un plus de respect et de courtoisie, même si vous n'êtes pas d'accord avec elle ! Cela semble impossible à imaginer pour vous tellement votre égo est surdimensionné.
Léonidas
JW a parfaitement raison
a posté le à 08:58
Désolé @Be Zen mais JW a parfaitement raison,cela fait un moment que ce Dr Knock nous les gonflait avec ses Tribunes soporifiques et insipides sans aucune valeur ajoutée,ni intellectuelle,ni politique,ni quoi que ce soit.....
D'ailleurs ,pour ses Hémorroïdes ,je lui déconseille fortement de faire appel aux services de ce Dr Knock qui pour tout traitement fait à chaque fois introduire l'un de ses membres (je vous laisse deviner lequel) dans la zone à traiter;
Ministre intérimaire de peu d'envergure,la seule fois où il a omis par sa signature habituelle,@JW s'est fait un plaisir ,malgré ses douleurs,de nous rappeler les tristes états de service de ce malheureux Dr Knock.
Carthage Libre
La Dictature, dans toute sa splendeur...pardon, HORREUR minable.
a posté le 08-06-2024 à 16:41
Un Dictateur qui donne des ordres à...instance "indépendante" des élections....laisse moi rire....et vous voulez des "élections" libres vous?

SAYEB ABIR
JOHN WAYNE
REPONSE A MOHAMED SALAH BEN AMMAR
a posté le 08-06-2024 à 14:18
Docteur,

Votre article a causé une rechute de mes hémorroïdes. Je vous tiens responsable et vous qui êtes médecin devriez savoir à quel point cette maladie peut créer un handicap chez ceux qu'elle affecte.
Je pourrais même exiger de votre personne une indemnité tant le préjudice causé a été important dans ma vie de retraité du ministère de l'Intérieur qui a servi son pays pendant l'ère des grands et j'ai nommé par la Bourguiba et Ben Ali, deux géants qui en ce moment même souffrent d'insomnies dans leur tombe.
Il y a un aspect colonial honteux dans votre article qui me rappelle les propos d'un gueux nommé François Hollande car cet homme on ne peut plus farfelu a utilisé des propos similaires pour s'attaquer à Marine Le Pen, l'a traitant de Nationaliste et d'extrémiste.
Vous citez George Orwell et cela me rappelle une scène dont j'ai été témoin et lors de laquelle Bourguiba gifla dans la rue un étudiant qui l'interpella à propos de l'usage des calculatrices pendant l'épreuve du BAC. L'étudiant en question au visage bien nourri dit à Bourguiba que les pauvres ne pouvaient guère se permettre une calculatrice ce qui créerait un désavantage pour eux lors des épreuves du BAC, contrairement aux enfants de riches.
Bourguiba lui répondit «il n'y pas si longtemps vous étiez sous le joug des français et n'aviez ni la dignité ni de quoi manger et vous osez vous plaindre ».
Votre article mérite une réponse Bourguibienne similaire.
Vous citez George Orwell dans un pays que vous avez servi en tant que Ministre sous les directives du Premier Ministre Jomaa qui était le ouistiti apprivoisé de Barack Obama et qui s'est précipité à Washington pour prendre note de ses ordres et directives dans un pays qui a perdu des milliers d'hommes et de femmes jadis afin d'acquérir son indépendance de la France coloniale.
Avant de parler de nationalisme et de patriotisme vous devriez disserter sur la souveraineté et l'ingérence dont est victime notre pays.
Vous maquillez une situation sécuritaire et économique désastreuse qui est le résultat de personnes comme vous qui ont participé à la déchéance d'un pays, par des thèmes hors sujet.
George Orwell était poète, Rached Ghannouchi est un islamiste sanguinaire qui depuis des décennies travaille pour des pays comme le Qatar et l'Arabie Saoudite sans compter le MI6 Anglais.
Ayez le courage et l'honnêteté aussi Monsieur de dénoncer vous qui êtes médecin, le pont aérien créée par Moncef Marzouki votre confrère, qui responsable de la mort de milliers de Chrétiens Syriens.
Dénoncez les assassinats politiques dont étaient responsables les islamistes que vous avez servi, dénoncez la mort dans l'humiliation de Kadhafi qui a lutté contre l'impérialisme et le sionisme pendant plus d'un demi-siècle.
Dénoncez la Qatar qui corrompt les hommes politiques Tunisiens et qui embrigade les jeunes vers des foyers de tension pour qu'ils commettent des crimes contre l'humanité.
Mais surtout Monsieur, vous qui avez servi dans un gouvernement responsable de la déchéance d'un pays bâti par des hommes courageux et solides comme moi, disparaissez de la circulation.
Nous n'avons pas besoin de vous. Les Nationalistes Tunisiens sont ces hommes qui ont donné une leçon à la France sans écrire d'articles faux et intellectuellement insignifiants.
Ils sont morts pour que des gens comme vous aille ensuite détruire la Tunisie dans une révolution sioniste et du moins colonialiste car les personnes comme vous ne comprennent rien ni au monde ni à la vie.
Quand on a fait autant de mal a un pays il faut se faire petit.
C'est une question de dignité.

JOHN WAYNE


Larry
C'est du pareil au même...
a posté le 08-06-2024 à 13:44
Poutine en Russie...
KS en Tunisie....

C'est la même magouille...
Il faut éliminer au préalable ses adversaires avant la date des élections !...
C'est le seul moyen de pouvoir l'emporter !...
The Mirror
Présidentielles 2024: trois certitudes
a posté le 08-06-2024 à 12:05
- Première certitude
les présidentielles 2024 auront lieu avant le 23 octobre 2024

-Deuxième certitude
le candidat Président Kais Said remportera les présidentielles 2024 dès le premier tour, il succèdera donc à lui-même

- Troisième certitude
en l'absence de l'argent sale qui a gouverné toutes les élections sous le régime Ghannouchi, en l'absence de la dictature qui a gouverné toutes les élections sous le régime Ben Ali et en l'absence de la présidence à vie qui a marqué le régime Bourguiba, la Tunisie vivra le plus beau festival de démocratie en 2024.
Lucky Luke
Quelle pertinence !
a posté le à 13:26
Ne jamais être trop sûr de soi, c'est une témérité et non une qualité et qui pourrait préserver des tournures bien déplaisantes !

Un autre petit conseil, ne jamais écrire quelque chose dont on ne crois pas un seul mot ! ça devient grotesque et à la limite ridicule !