alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 02:56
SUR LE FIL
Les premières leçons de la guerre sur Gaza
28/03/2024 | 14:07
2 min
Les premières leçons de la guerre sur Gaza

 

Par Mehdi Soufargi*

 

À l’heure où un acte de génocide est en train d’être perpétré contre la population civile palestinienne à Gaza et une épuration ethnique contre les palestiniens en Cisjordanie occupée, les premières leçons de cette guerre peuvent dors et déjà être déduites.

Tout d’abord, l’incapacité du système onusien de mettre fin aux conflits armés actuels. Créé suite à la deuxième guerre mondiale, l’ONU a été conçue pour organiser les conflits armés, réduire leurs durées et atténuer leurs impacts à travers des mécanismes et procédures présents dans la Charte. Cependant, les évènements qui secouent le monde démontrent que l’ONU n’est plus la garante de la sécurité internationale. En conséquence à cela, les États et les peuples ne peuvent plus intégrer les mécanismes de l’ONU dans leur politique de défense nationale en cas d’agression.

 

Ensuite, deuxième leçon, les puissances occidentales ne peuvent plus défendre leurs alliés durant les conflits armés, soient-ils agresseurs ou agressés. La guerre en Ukraine et la Guerre à Gaza le démontre.  Le soutien essentiellement américain à l’occupant des terres palestiniennes ne lui a pas permis de gagner militairement et encore moins politiquement. Le soutien en flux continu n’a pas été suffisant pour éviter le blocage dans lequel l’occupant des terres palestiniennes se trouve dans les ruelles de Gaza. Cela a mené à une situation de blocage dans des conflits d’attrition à fort coût humain. In fine, les puissances occidentales sont de moins en moins crédibles militairement aux yeux de leurs alliés.

 

Ensuite, troisième leçon, les passages maritimes sont stratégiques pour le commerce mondial, et du moment que le droit international est bafoué ou au mieux dépassé, le régime juridique de ces passages est à repenser et à revoir. L’éventualité de payer des droits de passages dans les détroits qui font partie des eaux territoriales des États est à étudier soigneusement et sérieusement par les pays de passage. La gratuité n’étant plus d’actualité dans un monde où tout est payant.

 

Et enfin, la quatrième leçon (jusque-là), devant l’incapacité de l’ONU et de toute la « communauté » internationale de protéger les États et les peuples des actes d’agression et de génocide surtout celui en cour à Gaza, la non-prolifération nucléaire internationale n’est plus lieu d’être. La conception et la détention des armes atomiques même « artisanales » et même de petite taille de la part des petits pays les plus vulnérables et les plus exposés est une garantie de ne pas partager le sort des civils gazaouis durant un conflit armé. Cela commence par le retrait du Traité de non-profération pour permettre l’émergence de programmes atomiques même rudimentaires dans les pays qui n’ont pas de gros moyens financiers et scientifiques.

 

 

*Maître assistant en Droit public

*Expert en géopolitique

*Ancien Doyen

 

 

28/03/2024 | 14:07
2 min
Suivez-nous
Commentaires
hourcq
Une interprétation très partiale...
a posté le 29-03-2024 à 16:03
..... de la situation mondiale par un soi-disant "expert en géopolitique". Ce genre d'expert qui foisonne un peu partout me fait penser à Mme Soleil, une célèbre voyante, qui avait tout prévu sauf un redressement fiscal. car elle dissimulait ses revenus aux impôts.
Les constats et propositions faits dans cet article sont faux ou irréalistes. Quoi qu'il en pense l'ONU joue un rôle important dans le monde même si ce n'est qu'un "machin" selon une formule célèbre du Général de Gaulle, dans les années 1960. A défaut d'être toutes appliquées ses résolutions ont un impact sur l'opinion mondiale et tout Etat est obligé d'en tenir compte.
De plus c'est faux de dire que les Etats laissent tomber leurs alliés, voir l'exemple de l'Ukraine.
Et les deux autres propositions sont dangereuses pour la paix et la sécurité des pays qui les appliqueraient et dont ils seraient les premières victimes par un effet boomerang.
Vivre en paix dans des sociétés libres et démocratiques voilà le bien le plus précieux pour toute l'Humanité.
*******
5eme leçon
a posté le 29-03-2024 à 13:40
Certaines démocraties c'étaient qu'un mirage.
Juan
complot JUDEO chrétien de l'occident vendu à isra-HELL ...
a posté le 29-03-2024 à 13:28
shoah, shoah, shoah .... isra-HELL, isra-HELL ....
vous manifestez ? vous ètes antisémites, apologie du terrorisme ...
antisémites ? alors que les 2 belligérants sont sémites !!
medias enjuivés zammourisés de France.
Loibérez la frnce du joug sioniste qui l'étrangle , par ses 6 000 000 de mensonges éhontés.
Viva Palestina.
WAKE UP !!
Gg
Le commerce maritime
a posté le 29-03-2024 à 12:08
Les états honorables, par exemple l'Egypte, font payer le passage, c'est bien normal.
Mais l'article ne prononce même pas le mot "houthis".
Ils n'existent pas, non plus que le 7 octobre !
Pourtant, ce sont eux qui menacent les routes maritimes. La vraie solution est donc là.
Les houthis ne sont qu'une bande de fanatiques crasseux à longs poils, il faut les exterminer, c'est tout!
Gg
Torchon!
a posté le 29-03-2024 à 10:31
Vive la prolifération nucléaire!
On sent que l'auteur jubile à cette idée. Pauvre type!
Et bien sûr le 7 octobre il ne s'est rien passé.
Et si ce massacre à Gaza a lieu, ce n'est pas parce que les rats du hamas se planquent derrière la population civile, en parfaits lâches et pleutres qu'ils sont.

Je ne comprends même pas que BN, qui se veut un journal sérieux, publie des torchons pareils!
oscar
Mauvaise fois.
a posté le 29-03-2024 à 09:20
Vous passez à la trappe le massacre du 7/10/2023 effectués par les islamistes du hamas-daech avec ces 1400 morts israëliens et environ 200 israëliens kidnappés.
Israël est dans son droit de se défendre :
- Anéantir le hamas-daech .
- Récupérer les otages israëliens.
- etc.. etc.....
La riposte israëlienne peut s'arréter de suite , à condition de rendre les armes et libérer les otages israëliens.
Juan
anéantir isra-HELL ... état theocratique, colonisliste et d'apartheid .....
a posté le à 13:31
le colonialisme n'a aucun avenir.
rendez aux Palestinos leur terre volée.
au diable isra-HELL et ses sionistes puants à commencer par le puant NatenYahoud.
Hamza Nouira
Et bien.....
a posté le 29-03-2024 à 06:01
Encore un intervenant qui parle pour ne rien dire. Une analyse totalement personnelle et qui n'engage que lui.
J'espère qu'il est meilleur dans son travail....
Mohamed Obey
# Les premières leçons de la guerre sur Gaza.
a posté le 28-03-2024 à 16:51
mes salutations à l'honorable auteur !
Une bon texte qui nous présente à nous lecteurs ces leçons en forme résumé. C'est succinct et pertinent. Les conclusions sont aussi cohérentes avec les faits exposés...
J'aimerais ajouter une autre leçon ou deux offertes par ladite guerre: la garantie de justice par le droit international est un gros mensonge propagé par les grandes puissances pour maintenir les faibles dans leur statut d'esclave et eunuques politiques. L'autre leçon à apprendre par c'?ur est plus désolante: Ni frère ou ami va accourir vers toi quand tu crie "Au secours! au secours....". Ils te prêteront la sourde oreille...
momo
la responsabilité du Hamas
a posté le 28-03-2024 à 16:46
On a tendance, nous les arabo-musulmans à occulter la responsabilité du Hamas dans ces désastre politico-guerrier, le citoyen palestinien porte, lui aussi une responsabilité dans ce débâcle en ayant voté pour ces gens.
L'autre leçon de ce carnage c'est la légèreté avec laquelle cette milice à déclarée une guerre sachant pertinemment qu'elle ne gagnera jamais.
Encore une erreur après celle de l'alliance avec les nazis lors de la deuxième guerre mondiale.
Décidément Les islamistes portent en eux la défaite, le carnage et l'échec .
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le à 06:15
Le massacre du peuple palestinien n'a pas débuté avec le Hamas. On s'en fout dailleur du hamas.

Et une grande partie de la population de Gaza en 2024, à moins de 18 ans. Le Hamas a ete élu en 2006 et depuis 2007 il administre seul.

Donc personne de la génération actuelle a voté pour le Hamas.

Que ce soit le Hamas ou le Fatah ou n'importe quelle entité, l'action punitive sur le peuple palestinien n'était qu'une question de temps. L'objectif étant de gagner du terrain et de mettre en place le grand Israel.

Bois devriez arrêter votre chanson du méchant barbu qui a provoqué l'insupportable.

Pathétique.

Ps: vous devriez réviser l'histoire du monde pour vous rendre compte de qui sont les génocidaires a travers le temps.
Les colonisations, le missionarisme chrétien en Amérique du sud, les indiens massacrés par les colons américains en Amérique du nord, la 1ere guerre mondiale, la deuxième guerre mondiale et peut être la troisième. On remarquera que ce sont toujours les mêmes. Sans oublier les Croisades a chaque fois déclenché par les pays occidentaux.
Réveillez-vous avant que le cauchemar ne vous rattrape.
Ameur k
J approuve
a posté le 28-03-2024 à 14:37
Une analyse pertinente et des déductions conformes à l esprit du temps actuellement..
J ajouterai appartenir à une OMMA islamique ou arabe...c est du pipo et ne sert qu à abroutir les peuples...