alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 02:38
SUR LE FIL
Ghazi Chaouachi de nouveau devant la justice
28/03/2024 | 13:19
1 min
Ghazi Chaouachi de nouveau devant la justice

 

L’ancien secrétaire général d’Attayar, ancien ministre et accusé de complot contre la sûreté de l’État, Ghazi Chaouachi comparaîtra devant la chambre criminelle près le tribunal de première instance de Tunis dans le cadre d’une affaire reposant sur le décret 54. L'information a été confirmée par son fils, Elyes Chaouachi qui, également, précisé que les avocats de la défense feront appel.

Pour rappel, le juge d’instruction près le tribunal de première instance de Tunis avait été chargé de l’affaire à la suite d’une plainte déposée par la ministre de la Justice, Leila Jaffel en raison des déclarations médiatiques de Ghazi Chaouachi.

 

Même si cette nouvelle affaire n'implique pas son arrestation, Ghazi Chaouachi se trouve en prison depuis février 2023. Il a été arrêté dans le cadre de la fameuse affaire de complot contre la sûreté de l’État.

La liste des détenus pour complot comporte les noms de Khayam Turki, Ridha Belhaj, Ghazi Chaouachi, Jaouhar Ben Mbarek, Issam Chebbi, Abdelhamid Jelassi et Kamel Letaïef. Ils ont été emprisonnés à la suite de mandats de dépôt émis le 25 février 2023. La liste des accusés comprend, également, Lazhar Akremi et Chaïma Issa. Ces derniers ont été arrêtés dans le cadre de la même affaire puis laissés en liberté à la date du 13 juillet 2023.

 

S.G

28/03/2024 | 13:19
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Zied
Article 54 est fini
a posté le 28-03-2024 à 20:19
Olfa Hamdi a expliqué que l'article 54 n'est plus. Alors pourquoi persiste Saied a l'appliquer si ce n'est pour essayer d'harceler les juges et la justice. Le bras de fer de Saied avec la justice doit se terminer '?' c'est leur occasion de prendre leur liberté de sa dictature déguisée
JOHN WAYNE
LA MASCARADE TOUCHE A SA FIN
a posté le 28-03-2024 à 13:37
Il y a des peuples intelligents et d'autres a l'intelligence moindre. Et en général les peuples plus intelligents sont humbles et travailleurs. Prenez par exemple les Vietnamiens. Les Tunisiens, dont le sociopathe et traitre Moncef Marzouki, devraient étudier la vie de leur leader O 'Chi min. Cet homme d'une grande force de caractère a même eu la finesse d'esprit de se moquer des Français lors d'un de ses séjours à Paris en déclarant mort de rire que les Français voulaient arbitrer leur contentieux avec les Vietnamiens comme s'il s'agissait d'un match de football.
Le peuple stoïque, humble, et intelligent par excellence s'appelle le peuple Russe. Un peuple dont l'histoire est pleine d'exemples honteux qui ont fait que des puissances occidentales aux gouts raffinés en cuisine et manière de se vêtir et de manger, sont arrivés à sous-estimer cette grande civilisation que sont les Russes pour ensuite se prendre une fessée magistrale.
Point de passé colonial scandaleux pour les Russes mais une histoire de courage, de froid, de faim, et de misère.
Les Tunisiens dont l'intelligence est celle de cancres munis de faux diplômes, devraient dévorer les livres de Boris Pasternak au lieu de suivre attentivement la télévision de l'après 14 janvier 2011 ou se côtoient islamistes malodorants domestiques de Moza, et anciennes prostituées-toxicomanes repenties.
L'univers est à l'heure des éclipses étranges et puissantes et aux règlements de comptes sournois et cuisants.
Les Tunisiens se morfondent dans un pays orné d'ordures et de poubelles qui débordent après avoir chassé leur leader et l'avoir remplacé par des agents du MI6 et des bonniches de la CIA comme Sihem BS. La Tunisie sombre et les Tunisiens n'osent même plus prononcer le mot « révolution » tant leurs derrières velus sont tuméfiés par les raclées de l'histoire.
La plus grande leçon venir sera celle de la Russie et de l'occident. Voyez-vous l'occident est devenu une entité désagréable tant elle est arrogante et fourbe. Des siècles de colonialisme et de génocides honteux sont banalisés et maquillés par des ligues de droits de l'homme et des mariages gay.
En s'attaquant à la Russie, l'occident pourrait avoir signé son arrêt de mort. La Russie est déterminée à conquérir l'Ukraine en entier. Dans un effort ultime d'éviter une humiliation, les forces de l'OTAN sans les Américains de Donald Trump, tenteront de stopper l'armée rouge.
Moscou fatigué de prévenir et de mettre en garde un occident dont les présidents en porte-jarretelles radotent et secouent des armées sans motivation, ordonnera l'évacuation de Kiev avant de raser cette ville d'une frappe nucléaire tactique limitée mais précise.
L'occident par peur de se retrouver pulvérisé fera marche arrière sans demander son reste.
Une très grande humiliation attend ceux qui depuis des siècles considèrent les bougnouls et les noirs Africains comme des sous-hommes.
La Russie n'est ni l'Irak ni la Lybie. Cela était un fait élémentaire.

JOHN WAYNE