alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 03:57
SUR LE FIL
Code des eaux – Raoudha El Guefraj : certaines mesures sont irréalisables sur le terrain
28/03/2024 | 10:08
2 min
Code des eaux – Raoudha El Guefraj : certaines mesures sont irréalisables sur le terrain

 

L’experte internationale dans la gestion intégrée des ressources en eau et l'adaptation au changement climatique, Raoudha El Guefraj, est revenue, jeudi 28 mars 2024, sur le nouveau Code des eaux qui devrait être révisé et approuvé en conseil des ministres prochainement.

Dans une intervention téléphonique dans l’émission Expresso sur Express FM, elle a affirmé, au micro de Wassim Ben Larbi, que la version présentée à la présidence du gouvernement n’était pas claire dans certains de ses points dénonçant l’absence de communication à ce sujet du côté du ministère de l’Agriculture et l’exclusion des experts de l’élaboration de la version actuelle.

L’experte a salué les efforts entrepris considérant l’élaboration d’un nouveau texte pour la gestion et la gouvernance des ressources en eaux dans un contexte de changement climatique comme un pas positif. Elle a, toutefois, relevé la nécessité de diagnostiquer la situation hydrique du pays convenablement assurant que la Tunisie vit des épisodes récurrents de sécheresse et est en situation de stress hydrique depuis trente ans.

Mme El Guefraj a avancé que les décideurs pensaient encore les solutions en prenant en considération les eaux de surface uniquement, alors que 90% des ressources utilisées pour l’eau potable ou l’irrigation proviennent des eaux souterraines. Elle a signalé, dans ce sens, que la nape profonde avait été épuisée.

Elle a souligné que le nouveau Code des eaux devrait être impérativement « conforme à la situation que nous vivons et celle que nous vivrons » expliquant que plusieurs mesures énoncées dans la version actuelle du texte sont irréalisables sur le terrain.

Mardi, le chef du gouvernement, Ahmed Hachani, a supervisé un conseil ministériel restreint sur le Code des eaux. Le ministre de l’Agriculture, Abdelmonem Belati, a présenté les grandes lignes du nouveau texte mettant l’accent sur ses dimensions préventives et prospectives qui visent à atteindre une sécurité durable de l’eau et de l’alimentation.

Le nouveau Code des eaux devrait réformer la gouvernance de l’eau, consacrer des mécanismes de gestion intégrée et durable, s’adapter au changement climatique, en plus de préserver et de valoriser les ressources en eau.

Une version finale du projet tenant compte des observations du conseil ministériel restreint sera présentée ultérieurement au conseil des ministres pour approbation.

 

N.J 

28/03/2024 | 10:08
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Abidi
'?claircir
a posté le 28-03-2024 à 23:24
Mais Mme qu'attendez vous pour éclairer la lanterne du ministre et compagnie avec une étude solide et fondée chose qui intéressera je pense le gouvernement surtout venant d'experts comme vous l'êtes