alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 15:15
SUR LE FIL
Sami Tahri : ceux qui pensent que le syndicat a peur se trompent
08/02/2024 | 09:52
1 min
Sami Tahri : ceux qui pensent que le syndicat a peur se trompent

 

Le secrétaire général adjoint de l’UGTT, Sami Tahri, a indiqué dans une interview accordée au quotidien Assabah dans sa livraison du jeudi 8 février 2024, que la tenue d'un rassemblement syndical le samedi 2 mars 2024 à la Kasbah revient à l'échec des négociations et du dialogue social, l'accumulation des dossiers, dont certains sont inclus dans des accords, notamment l'accord du 6 février 2021, l'accord du 15 septembre 2022, ainsi que des accords sectoriels.

 

Sami Tahri explique que ce mouvement de protestation intervient également pour défendre le droit syndical et les revendications des travailleurs, ainsi que pour annuler les circulaires 20 et 21 et mettre fin au blocage de la révision du salaire minimum garanti depuis plus de deux ans.

 

Il a ajouté que le rassemblement du 2 mars prochain s'inscrit dans le cadre de la pression en vue d'ouvrir le dialogue et de reprendre le dialogue social afin de mettre en œuvre et d'appliquer les accords conclus et de défendre le droit syndical, car de nombreux syndicalistes sont visés par des licenciements, des suspensions de travail, des manœuvres malveillantes et même des arrestations.

 

« Ceux qui pensent que le syndicat a peur se trompent, car ces derniers temps, nous avons donné une chance au gouvernement d'engager un dialogue, et c'est la politique du syndicat qui privilégie le dialogue au mouvement. Toutes les tentatives de discréditer le syndicat échoueront. Même les syndicalistes qui sont poursuivis en justice, c’est pour des affaires justes, qui consistent à défendre les droits de leurs membres et le droit syndical, et non pas pour des affaires de vol, de détournement ou de litiges civils », affirme-t-il.

 

Le responsable syndical a souligné, « nous ne craignons pas les poursuites, mais nous craignons pour notre pays, car il n'a pas besoin de plus de tension. L'État, le gouvernement et le pouvoir en place poussent vers la confrontation, car ils cherchent à anéantir toute force organisée sous prétexte que ces organismes intermédiaires sont parasitaires et doivent être éliminés ».

 

S.H

08/02/2024 | 09:52
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
MFH
Le contraire est vrai.
a posté le 08-02-2024 à 20:12
La phrase qui en dit long sur l'embarras que ressentent les responsables de l'UGTT.
Ghanou
Patience, patience
a posté le 08-02-2024 à 15:13
Il n'en demeure pas moins qu'il faudra aussi répondre à cette question: Pourquoi de nombreux syndicalistes sont -ils- visés par des licenciements, des suspensions de travail, des man'?uvres malveillantes et des arrestations. Il doit bien y avoir quelque raison. attendons voir le résultat du travail de cette commission qui s'occupe de la vérification des recrutements!!

BI
Benou Hilèl continuent à detruire le pays..
a posté le 08-02-2024 à 13:39
L´abolution immédiate de l´UGTT est une priorité absolue pour la survie de la Tunisie.

Que doit-il encore se passer pour que toutes les personnes influentes du pays s'unissent contre cette mafia et manifestent pour son interdiction .. ?
Un pays du tiers monde comme le nôtre ne peut survivre avec cette UGTT !
Même la France ou l´Allémagne ne peut tolerer ces "syndicalistes" tunsiens..

Comme on die en Allémand: Ein Ende mit Schrecken ist besser als ein Schrecken ohne Ende!
--> Une fin avec des horreurs vaut mieux qu'une horreur sans fin !
hedi
Quelle audace
a posté le 08-02-2024 à 12:17
Le pouvoir n,à pas peur des vos et vos pressions .L,ugtt est devenue une squelette sans âme, incapable de résister car elle est impliquée jusq,au cou .La prison vous attend inchallah. Vous avez trop abusé, vous avez détruit le pays en ruinant son économie par vos 45000 grèves, destruction des systèmes d,éducation, santé, transports publics ..........Vive la Tunisie ,Abat l,ugtt
SALIM
OUI OUI.L'UGTT N'EST PAS PEUREUX.ET LA PREUVE.
a posté le 08-02-2024 à 10:50
Il ne sort jamais de communiqué signé par TABBOUBI.Il envoie ce TAHRI ecrire un statut FACRBOOCK , ou faire des declarations , pour nous dire après, que ce STATUT ou ces declarations n'engagent pas l'UGTT.ET QU'ELLES ENGAGENT SEULEMENT LA PERSONNE DE TAHRI!!!

Et on a vu un bel echantillon, avec le STATUT de ce meme TAHRI , suite à la désignation de KAMEL FKIH comme ministre de l'intérieur. Et aprés, TABBOUBI est allé au ministre pour dire que ce statut n'engage pas l'UGTT. Mais quel COURAGE .Quelle TRANSPARENCE!!!!

Et arretons nous sur quelques BLAGUES de son intervention cités dans cet article (TEXTO):

1- ....'Il a ajouté que le rassemblement du 2 mars prochain s'inscrit dans le cadre de la pression ...'
PRESSION VOUS DITES!!!! combien de bars!!!!!

2-« Ceux qui pensent que le syndicat a peur se trompent, car ces derniers temps, nous avons donné une chance au gouvernement ....

Vous voulez donner UNE CHANCE au gouvernement (et pourquoi ne vous dites pas au PRESIDENT!!!).
JHON LENON a chanté : GIVE PEACE A CHANCE.