alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 03:19
BN TV
Houssem Hammi : la gouvernance par les bases est une vision moyenâgeuse du pouvoir
25/05/2023 | 10:49
2 min
Houssem Hammi : la gouvernance par les bases est une vision moyenâgeuse du pouvoir


Le coordinateur du collectif Soumoud, Houssem Hammi, est revenu sur les liens entre le pouvoir en place et l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) considérant que l’organisation syndicale est dans la ligne de mire du pouvoir. 
 
Invité de la matinale de Jawhara FM, il a indiqué au micro de Hatem Ben Amara, que le projet du président de la République ; la gouvernance par les bases en l’occurrence, ne reconnaissait pas les corps intermédiaires – partis et organisations syndicales, entre autres – l’UGTT en particulier. « On considère que les corps intermédiaires sont faits pour circonvoluer autour de la volonté du peuple et non la représenter », a-t-il avancé notant que les défenseurs de la gouvernance par les bases ne reconnaissent que l’autorité d’un président sur un peuple dont la volonté s’exprime à travers des élections. 

 

Houssem Hammi a signalé que ce que les explicateurs avancent comme un nouveau modèle de gouvernance existait déjà du temps de la monarchie. « Leur vision du pouvoir et du peuple est moyenâgeuse », a-t-il avancé soulignant que le président de la République, Kaïs Saïed, considère, dans la constitution de 2022, les pouvoirs comme des fonctions. 

Admettant que Soumoud a adhéré au 25-Juillet dans ses débuts, il a expliqué que le collectif voyait en cet évènement une opportunité « à condition de réformer le système politique et économique » et identifier les responsabilités dans certains dossiers tels que ceux des assassinats politiques et de l’envoi des jeunes au djihad dans les zones de conflits. « Ce qu’il s’est passé n’est qu’un règlement de compte entre ennemis politiques », a-t-il ajouté. 

Évoquant les arrestations politiques, Houssem Hammi a assimilé ces évènements à ce qui s’est passé en Tunisie avec l’arrivée des islamistes au pouvoir. Selon ses dires, il y une seconde vague de liquidation des ennemis politiques pour que ceux qui sont arrivés au pouvoir ces deux dernières années y restent dans un esprit qui ne tolère pas la démocratie et la pluralité. « Le pouvoir craint la différence », a-t-il estimé. 

 

N.J

25/05/2023 | 10:49
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Houcine
Le constat est biaisé, sinon erroné.
a posté le 25-05-2023 à 19:34
Qualifier de moyenâgeuse l'expression directe est faux, et c'est même l'inverse qui est exact.
Ce qui est visible et vérifiable à notre époque est la mise en cause, la crise durable ce qui veut dire son inadéquation, de la démocratie représentative.
Bien des pays qui ont hésité et tergiversé avant de consentir au suffrage universel traversent une période de contestation des élections, du suffrage universel.
Il apparaît que presque partout se sont établies des oligarchie, des castes ayant capté le pouvoir et fait profession de politiciens.
Leur imperitie, ou ce qui en est la cause, leurs manquements aux engagements, mensonges, montrent la pertinence de la défiance dont ils sont l'objet.
Maintenant, on peut discuter et l'exigence de la délibération par les bases, les méthodes et se poser des questions sur les risques de dérives possibles.
Cela peut avoir son intérêt.
Il y a, cependant, un seul point indiscutable en la matière. Cette perspective dispose l'égalité de tous.
Ce point est capital, et me paraît l'une des conditions d'une véritable démocratie. Sinon la première.
Désolé
Mr..
a posté le 25-05-2023 à 11:20
Désolé Mr Hammi, la gouvernance par les bases n'a jamais été moyenageuse ! Depuis, la politie d'Athènes antique, les premières pratiques de la démocratie se faisaient par des élections directes au niveau des bases (démocratie directe). D'ailleurs, ce mode de gouvernance et de scrutin est appliqué encore aujourd'hui, par exemple en Suisse, au niveau des cantons et même de certains départements territoriaux ou communaux ! Bref, prière d'arrêter de divaguer et de raconter des histoires sans tête ni queue !
Juan
Kakadafi pas mort
a posté le à 14:53
aussi appliqué par Kakadafi dans ses "Lijen Shaabiya" ....