alexametrics
mercredi 26 janvier 2022
Heure de Tunis : 05:47
Dernières news
L'Etat tunisien renie son propre engagement et offre 15% de Tunisiana au qatari Qtel
02/01/2013 | 1
min
L'Etat tunisien renie son propre engagement et offre 15% de Tunisiana au qatari Qtel
{legende_image}

Dans un communiqué officiel publié lundi 31 décembre, l’opérateur téléphonique Tunisiana a annoncé la nouvelle composition de son actionnariat et ce, suite à la signature le jour même d’un accord de principe entre le gouvernement tunisien et le groupe qatari QTEL pour l’acquisition d’une participation supplémentaire de 15% dans le capital de Tunisiana.
Ainsi, et suite à la décision du gouvernement tunisien d’exercer son droit de vente, Qatar Telecom («Qtel») et ses filiales disposent désormais de 90% du capital de l’opérateur.
Les 10% restants demeurent entre les mains des autorités tunisiennes qui ont choisi de faire confiance à Tunisiana en conservant une partie de son capital et en pariant sur le potentiel de croissance de cette entreprise.

Cette annonce a été surprenante pour les observateurs, car il y a un avis d’appel d’offres international publié en juillet dernier qui interdit catégoriquement à tout opérateur téléphonique ou actionnaire dans un opérateur de réseau tunisien de télécommunications d’acquérir des actions dans Tunisiana (cliquer ici pour voir le fac-similé).
Dans une conférence de presse tenue le 26 juillet dernier, les deux ministres Slim Besbes et Ridha Saïdi ont affirmé publiquement qu’aucun opérateur ne prendra part à cet appel d’offres et spécialement Qtel.
Ils ont même souligné publiquement que Qtel s’est engagé par écrit à ne pas acquérir d’actions supplémentaires dans sa filiale Tunisiana dans laquelle elle détenait 75% du capital (voir notre article à ce sujet).
Cet appel d’offres s’est avéré infructueux, mais le gouvernement n’a pas cru bon d’en informer le public et a passé sous silence cette débâcle. Pire, il a négocié en catimini la cession aux Qataris de 15% de Tunisiana sans donner les raisons de ce choix, ni le montant de la transaction.

Tunisiana est une des plus importantes entreprises privées tunisiennes et occupe les premières places en termes de chiffres d’affaires en Tunisie. En termes de bénéfices, elle est la plus rentable et sa gestion ne souffre quasiment d’aucun problème, tellement l’entreprise est saine.
On sait que les parts confisquées sont hypothéquées au profit d’un pool bancaire (notamment l’ABC Bank) et que l’Etat devait régler les créanciers avant le 31 décembre 2012.
D’autres solutions plus avantageuses pour la Tunisie étaient envisageables, mais l’Etat a opté, tout seul, pour la vente de gré à gré à Qtel…


N.B.
02/01/2013 | 1
min
Suivez-nous