alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 20:51
Dernières news
Tunisie - Un consensus en vue à l'Instance de Ben Achour
06/07/2011 | 1
min
{legende_image}

Le Professeur Iyadh Ben Achour a rapporté, au cours de la séance de ce matin du mercredi 6 juillet 2011 de l’Instance supérieure de réalisation des objectifs de la révolution, de la réforme politique et de la transition démocratique, les propos échangés lors de la rencontre de conciliation tenue avant-hier au Conseil de l’ordre des avocats entre plusieurs composantes de l’Instance, dont notamment Ennahdha et le CPR.

Le Professeur Ben Achour a d’abord affirmé son attachement au ‘retour de l’unité au sein de l’Instance’ et remercié tous ceux qui ‘œuvrent pour le retour au consensus’. Il a ensuite rappelé certaines constantes comme ‘le fait que les élus au sein de l’instance soient intouchables, par respect même aux valeurs de la démocratie’. Il a finalement rapporté sa proposition d’installer une commission de concertation qui ‘aiderait le bureau de l’instance dans la préparation de son ordre du jour et la gestion de ses travaux’.
Le président de l’Instance a également proposé de ‘reporter à la semaine prochaine le vote de la loi sur les partis’ afin de laisser du temps à davantage de concertations, surtout qu’entretemps, le Premier ministre assistera le 13 juillet à une audience de l’Instance pour débattre avec ses membres sur l’avancement de l’action du gouvernement.

Les débats ayant suivi les propos de Ben Achour ont avalisé le report du vote sur la loi des partis, tout en insistant sur le fait que ‘le consensus ne doit pas se faire à tout prix’. Il doit respecter le statut de l’instance qui est de ‘légiférer en cette phase transitoire’. Les intervenants ont aussi rappelé que ‘les règles du jeu sur la base desquelles l’instance a commencé ses travaux, ne sauraient être révisées pour servir les intérêts des uns ou des autres’. Enfin, il a été convenu de se réunir de nouveau pour préparer la venue du Premier ministre et organiser les interventions lors de cette séance exceptionnelle.

Il est également à signaler que Mustapha Tlili, président de la commission chargée d’établir la liste des ‘mounachidine’, a précisé au cours d’une courte intervention que ladite liste ‘a besoin de quelques retouches’ car elle doit comprendre ‘des noms ayant personnellement appelé l’ancien président à se représenter en 2014 et ce, dans des articles personnalisés et en dehors des listes’. Il a promis ‘d’ajouter ces noms et de présenter la liste lors de la séance de jeudi prochain, 14 juillet’.

06/07/2011 | 1
min
Suivez-nous