alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 03:52
Dernières news
Hichem Ajbouni : le pouvoir est entouré de flagorneurs
28/03/2024 | 13:25
2 min
Hichem Ajbouni : le pouvoir est entouré de flagorneurs

 

L’expert-comptable et membre d’Attayar, Hichem Ajbouni, a commenté, jeudi 28 mars 2024, le fameux rappel publié la semaine dernière par la présidence du gouvernement évoquant des performances économiques et des réalisations d’un autre monde.

Invité de Rim Saaidia dans l’émission Eco Mag sur Express FM, il a ironisé sur le nouvel indicateur inventé par la Kasbah, en l’occurrence le calcul du taux d’inflation en pourcentage par rapport au PIB. Cela a, notons-le, été rectifié ultérieurement.

 

Évoquant la croissance économique, il a affirmé que le taux avancé par la présidence du gouvernement ne pourrait être considéré comme positif, notant que la Tunisie n’a jamais enregistré un taux de croissance positif sur les trente dernières années sauf en 2011 et pendant la pandémie.

Il a signalé que la majorité des secteurs d’activité importants avait enregistré en 2023 des taux de croissance négatifs, citant à titre d’exemple le secteur de l’agriculture et de la pêche (-11,2%), le secteur pétrolier (-4,8%), ou encore le secteur minier (-7,5%).

M. Ajbouni a assuré qu’en dépit de la tendance baissière de l’inflation, les taux enregistrés restent élevés, signalant que le pouvoir d’achat des Tunisiens s’est dégradé significativement depuis 2019 alors que les revenus n’ont pas évolué.

Il a dénoncé l’absurdité dans laquelle l’État a plongé, soulignant que les critiques tendent uniquement à susciter l’attention du pouvoir entouré, selon ses dires, de flagorneurs.

 

La présidence du gouvernement a publié le 21 mars 2024, un document y affirmant que tous les indicateurs économiques sont positifs en permanence, et que le dinar tunisien prend de la force. Le taux d’endettement est, quant à lui, en baisse continue et les réserves en devises sont à 106 jours, alors qu’elles étaient à 96 jours durant la même période de l’année précédente.

Elle y insiste, également, sur le fait que les partenaires de la Tunisie sont éblouis par sa résilience financière et économique dans un contexte géopolitique international délicat.

Les nombreuses contre-vérités énoncées dans ce document ont provoqué une vague de moqueries. Cela n’a, cependant, pas dissuadé la Kasbah de publier le lendemain une version dans un français approximatif.

 

N.J

 

 

28/03/2024 | 13:25
2 min
Suivez-nous
Commentaires
veritas
une question de temps .
a posté le 28-03-2024 à 23:03
Votre tour va venir bientôt '?'il est temps d'arrêter de polluer.