alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 01:54
Dernières news
Saïed : nos compétences quittent la Tunisie car ne trouvant pas les conditions de travail adéquates
27/03/2024 | 21:40
2 min
Saïed : nos compétences quittent la Tunisie car ne trouvant pas les conditions de travail adéquates

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, a présidé, mercredi 27 mars 2024, une réunion au palais de Carthage, consacrée à l'examen du projet relatif à la cité médicale de Kairouan.

 

Le président de la République a abordé la détérioration progressive des services de santé depuis l'adoption de ce qu'on appelle le programme de réforme structurelle à la fin des années 80. « De nombreuses installations hospitalières souffrent maintenant d'un manque flagrant de fournitures de base, malgré la qualité exceptionnelle des professionnels de la santé, recherchés même dans les pays occidentaux », indique le communiqué présidentiel. 

Le président a souligné que notre pays, « qui ne refuse pas la coopération internationale dans ce domaine, doit trouver des solutions pour encourager les meilleurs médecins à rester en Tunisie et à travailler davantage dans les régions intérieures ».

 

Le chef de l'État a également expliqué que des centaines de nos meilleurs cadres quittent notre pays dans le domaine de la santé et d'autres secteurs, car ils ne trouvent pas les conditions de travail adéquates en Tunisie. « Si l'on compare ces vagues croissantes de migration des compétences aux prêts que nous obtenons de l'étranger, c'est la Tunisie qui prête à ces pays. Un professeur de médecine ou un professionnel de la santé ne peut être évalué ».

 

Le président de la République a souligné que la santé est un droit constitutionnel pour chaque individu, ainsi que dans plusieurs textes internationaux, « mais ces droits, inscrits dans les lois ou les traités, ne peuvent pas rester des règles évoquées lors de réunions sans avoir d'impact concret dans les centres de santé et les hôpitaux ».

 

Le président de la République a également évoqué les difficultés rencontrées dans le lancement du projet de la cité médicale de Kairouan. Ce grand projet a été entravé depuis 2020, et certaines parties continuent de manœuvrer avec des parties internes et étrangères pour retarder sa réalisation.

La réunion a permis également d'aborder le cadre juridique qui sera adopté pour la cité médicale et le choix du cadre le plus flexible, efficace et rapide pour surmonter les retards. Des discussions ont également eu lieu sur les moyens de financement nationaux et internationaux pour ce projet d'importance nationale.

 

S.H

 

 

 

27/03/2024 | 21:40
2 min
Suivez-nous
Commentaires
safsaf123
Et voilà les raisons
a posté le 28-03-2024 à 20:11
En 2014, l'état à prévu de recruter 14000 personnes dont 80% des profils sans le baccalauréat. 45% des futurs recrutés sont pour les ministères de la défense (3900 comme si on était en guerre) et la défense. Cela montre clairement que le gouvernement ne cherche pas à recruter des cadres. En 10 ans, les budgets des ministères de la défenses et de l'intérieur ont augmenté 300%, alors que celui de la santé n'a augmenté que de 40%. Le jour où le secteur de la santé publique deviendra une priorité pour l'état, il y aura moins d'émigration des cadres de la santé. Vous avez voulu un état policier vous l'avez. Aujourd'hui un policier en début de carrière gagne 40% de plus qu'un professeur dans cette république bannaniere.
A4
- Grand-mère: pourquoi tu t'en vas ? - Petit chaperon rouge: pour ne plus voir ta gueule !
a posté le 28-03-2024 à 18:33
BRULER (2)
Ecrit par A4 - Tunis, le 30 Octobre 2017

Ils s'en vont, ils s'enfuient, emportés par la houle
Emportés par les vagues, par les bateaux qui coulent
Ils s'en vont ça et là, emportés par les vents
Emportés bien au loin, vers des rêves mouvants
Et ils s'en vont ...

Ils s'en vont malgré tout, vers l'horizon qui glisse
Vers des terres inconnues sans index ou indice
Ils s'en vont malgré vous, vos prières hypocrites
Vos discours idiots et vos promesses sans suite
Et ils s'en vont ...

Ils s'en vont voir ailleurs, sous des cieux même noirs
Pour vous fuir, vos échecs, vos revers et déboires
Ils s'en vont les mains vides, n'emportant aucune miette
Vous laissant tout bouffer, affamés comme vous êtes
Et ils s'en vont ...

Ils s'en vont sans regret, sans même se retourner
En vous laissant le désert pour y gouverner
Ils s'en vont dégoûtés, ils en ont bien assez
De tous ces bons à rien, de tous ces bras cassés
Et ils s'en vont ...

Ils s'en vont obligés, tenter d'autres portes
Les vôtres sont fermées, leurs lettres sont mortes
Ils s'en vont et vous laissent dans un décor sordide
Obsédés comme vous êtes des rondeurs de vos bides
Et ils s'en vont ...

Ils s'en vont plein la tête d'images que rien n'efface
De votre bassesse et votre instinct de rapace
C'est bien à cause de vous qu'ils délaissent leurs amis
Qu'ils oublient leurs familles et haïssent leur pays
Et ils s'en vont !!!
Nephentew
Causes pri.cipales de la fuite des cerveaux
a posté le 28-03-2024 à 17:42
Et parmi les causes principales Mr le President devrait s apercevoir que son etat policier et sordide ainsi que la debilite ploutocrate ambiante n arrangent pas les choses
NON !!! C'EST VRAI KAYSOUN !??!!?!
TEAM-TONIC
a posté le 28-03-2024 à 14:49
Tu as trouvé çà tout seul comme un Autiste ?!!!
Je suis agréablement surpris...

çà ne m'étonnerait pas que les Tuniriens (de rien) revotent pour lui....
Rabi Ifarej 3ala Tounis !
Abir
C'est inadmissible !
a posté le 28-03-2024 à 11:31
Franchement ks est un provocateur ! Quand il dit des choses comme s'il est un opposant et il ne reconnait pas que c'est lui la source des problèmes ! Rabi y5afef 5obeztek wa kahaw
Bbaya
Toute personne qui y a goûté à la liberté et démocratie ne peut rester en Tunisie
a posté le 28-03-2024 à 11:27
Hh 5ans de pouvoir pour faire enfin cette conclusion!
Pour ce cas il n'a pas trouvé comment insérer les corrompus et mafias et tra lali tra lala...

Les médecins sont des gens très bien cultivé et je ne crois pas qu'ils accepte de vivre dans tel régime et lâcher les bottes comme font les pauvres d'esprit!
ffff
A CAUSE DE ON POPULISME ET DIKATATOUT
a posté le 28-03-2024 à 05:55
c'est a cause de ta politique et ton fameux article 54 que tout le monde se barre .
Le président ne s'est t-il pas que un médecin est mort en prison malgré son état de santé ?
et après il vient nous faire une leçon de morale .
Ta politique de populisme n'a rien amener au pays depuis 5 ans maintenant
Ben Amor
Le vrai problème
a posté le 28-03-2024 à 02:05
Le vrai problème réside d'abord dans le peu de respect qu'éprouve aujourd'hui le médecin dans son pays. Il est cerné de partout dans le secteur public les salaires sont dévalorisant,en privé le fisc te guettent et t'éttouffe et la nouvelle loi sur la responsabilité faites à la hate va encore faire plus de ravage puisque le médecin peut aller en correctionelle pour une faute non intentionnelle. Mais ce a précipité encore plus les choses c'est la réforme dites de médecine de famille qui n'a aucun sens car on est médecin et non medecin de sa famille une appellation très humiliante venue du Canada ou la médecine est organisée autrement. Ce qui fait que pour avoir un diplome de médecin il faut au moins 9 ans,une absurdité absolue faites par des responsables qui l'ont shuntée pour leurs enfants. Ainsi,dès qu'ils finissent ils déguerpissent de dépit. Voici la simple vérite que tout le monde connait.
Hicham
Meurtre des médecins
a posté le 27-03-2024 à 23:34
Et les médecins qu'on jette en prison sans procès et qui meurent dans des conditions effroyables...KS pense que ça encourage les gens de rester dans ce pays qui est en faillite ? Toutes les compétences de ce pays sont déjà partis et ne restent que les bras cassés