alexametrics
mardi 23 avril 2024
Heure de Tunis : 03:42
Dernières news
Mandat de dépôt contre Mohamed Boughalleb
26/03/2024 | 12:36
1 min
Mandat de dépôt contre Mohamed Boughalleb

 

L'avocat et membre du comité de défense du journaliste Mohamed Boughalleb, Anas Kaddoussi a indiqué que le ministère public a décidé d'émettre, à la date du 26 mars 2024, un mandat de dépôt à l'encontre du journaliste.

Mohamed Boughalleb est accusé d'atteinte à autrui via les réseaux de télécommunication et imputation de faits non avérés à un fonctionnaire public. L'avocat, Anas Kaddoussi a, également, indiqué que l'audience de Mohamed Boughalleb a été fixée au 3 avril 2024.

 

 

Pour rappel, Mohamed Boughalleb a été placé, le 22 mars 2024, en garde à vue pour une durée de 48 heures. Il a été arrêté et conduit vers la caserne d'El Aouina, avant d'être auditionné par la cinquième brigade centrale de la Garde nationale en tant que suspect. Son avocat a présenté, vendredi 22 mars 2024, un certificat médical attestant que son état de santé ne lui permettait pas de comparaître à l’Aouina, mais la brigade a rejeté le document.

L'affaire concerne une plainte déposée par une fonctionnaire. La plaignante accuse le journaliste d'avoir utilisé sa page Facebook personnelle afin de l'insulter et de porter atteinte à son image et à sa réputation. D'après la même source, les accusations auraient été, à nouveau, portées contre elle durant une émission télévisée. Par la suite, Mohamed Boughalleb a découvert qu'il était poursuivi dans le cadre d'une deuxième enquête.

 

S.G

26/03/2024 | 12:36
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abir
@Ancien Elu de la république...
a posté le 27-03-2024 à 12:19
Aujourd'hui, je respecte ton raisonnement et d'avoir dire la vérité mais n'imagine pas que ks n'est pas au courant, là tu serais très naïf ! Juste la corruption chez ks est à la tête de la personne ou comme on dit à la carte ! Inchallah, la règle ne devient pas : dénoncer = la prison !
Vladimir Guez
Paranoïa de la faiblesse
a posté le 27-03-2024 à 11:57
Le fort répond "cause toujours tu m'interreses " la ou le faible veut faire taire a coups de "ferme ta gueule ".
BOUSS KHOUK
Boughaleb
a posté le 27-03-2024 à 11:28
WASSIL ROUHIU ! dommage , il faudra connaître ses limites , journalistes mais pas MSSEYIB ALA TOUL DHREOUU .
Lucky Luke
Sa chute se fera dans la douleur
a posté le 27-03-2024 à 09:19
Il ne quittera jamais pacifiquement et solennellement le pouvoir qu'il a usurpé, ni ses cerbères qui l'entourent gentiment d'ailleurs.. ils sont tous avisés que l'enfer les attend et ceci ne fait qu'empirer les choses.. me, myself and I ! Après !? Le déluge !
De Abidi à Houcine le daltonien en passant par le Citoyen_H, tout ce beau monde nous donnant quotidiennement des leçons stériles à la con pour légitimer ce qui est illégitime n'est qu'un avant goût de ceux à qui les tunisiens ont affaire : DES FASCISTES, des vrais !
Tgm
Réponse a voldemort
a posté le 27-03-2024 à 07:50
Tu es vraiment débile....
Ancien '?lu de la république française d'??origine tunisienne assil iRRiF luid ETTABOUNA
Mohamed Boughalleb ne mérite pas cela
a posté le 27-03-2024 à 03:55
MR Mohamed Boughalleb ne mérite pas cela , il a dénoncé la corruption, il se trouve en prison, je me pose la question est-ce que il n'y a pas des juges qui font cela pour mettre le président Kaïs Saïed en difficulté , attention danger'?'?'..
Mourad
La lutte contre la corruption
a posté le 26-03-2024 à 16:12
Je me demande si le régime va encore oser prendre les tunisiens pour des cons et leur parler de ses efforts pour lutter contre la corruption, nous avons l'impression que ce régime protège les corrompus et se venge des lanceurs d'alertes. J'espère que ce cauchemar finira un jour.
Voldemort
Laurel et Hardy
a posté le 26-03-2024 à 15:46
Mohamed Boughalleb Dhahkoulou Tmed ala
Toulou.
C'est toi Laurel , c'est moi Hardy.... C'est toi le gros , c'est moi le petit ....
Aujourdhui
C'est toi Laurel , c'est moi Hardy.... C'est toi le petit , c'est moi le gros'?'
saga
plus débile on meurt
a posté le à 21:34
n'importe quoi
Abir
Pourquoi ne pas faire une enquête
a posté le 26-03-2024 à 15:09
Rien à faire, quand on dénonce une personne fonctionnaire de l'Etat, on ne fait pas une enquête, on détourne le sujet et on met en prison le dénonciateur et on ne cherche même pas les preuves, au moins pour que le dénonciateur reste en liberté ! Mais le ou les dénoncés deviennent des victimes systématiquement ! La corruption est à la carte!!! Edholmou dholoumet et il sera doublé quand c'est dans un mois saint ! Tout accusé-ée et prisonnier-ére illégalement, aura justice un jour ou l'autre
Saad
Calomnie?
a posté le 26-03-2024 à 13:29
Donc si je comprends bien les propos de Mohamed Boughallab sont mensanger et la fonctionnaire et son ministre sont innocents? Sinon, on aurait pas emprisonné le journaliste? Notre pays a une justice indépendante et notre président est en guerre contre les fonctionnaires el fassdine?
Chelbi
Helas
a posté le 26-03-2024 à 13:22
Et bien sûr le mandat de dépôt va être reconduit indéfiniment comme ça l'a été avec les centaines de prisonniers politiques. Dieu seul sait quand et comment ce cauchemar va finir. Une pensée à la famille de Boughalleb et les familles de tous les prisonniers politiques en ces jours sacrés du mois saint. Wala bodda lilayli an yanjali wala bodda lil 9ayd an yankssir'?'
Fares
Un pays régi par 7chichit romdhane
a posté le à 14:42
Nous vivons l'arbitraire dans toute sa laideur. Les arabes de ce qu'on appelle al jahylia arrêtaient leurs guerres tribales pendant le mois de Ramadan.

Combien de familles ont été brisées par ce régime? La roue tournera, ceux qui sont en haut se retrouveront dans la même situation que les prisonniers politiques d'aujourd'hui. Il n'y a absolument aucun doute là-dessus. Ces briseurs de familles finiront par être punis.
Chelbi
Absolument
a posté le à 15:53
Toutes ces injustices, accusations a la pelle, diffamations, injures, harcèlements, incarcérations, lynchages, menaces, etc'?'n'iront pas en vain. Il y a une facture qui se gonfle.