alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 15:27
Dernières news
Belati appelle les scientifiques à trouver des solutions aux répercussions du changement climatique
08/02/2024 | 12:38
1 min
Belati appelle les scientifiques à trouver des solutions aux répercussions du changement climatique

 

Le ministre de l’Agriculture, Abdelmomen Belati, a annoncé, jeudi 8 février 2024, que la quantité d’eau disponible actuellement dans les barrages avait été estimée à 300 millions de mètres cubes.

Le ministre a expliqué que le taux de remplissage était de 33% notant que les fortes températures durant l’été ont été responsables de l’évaporation de près de 900 mille mètres cubes d’eau par jour.

M. Abdelati a noté que son département accordait un grand intérêt aux eaux traitées en guise d’alternative pour l’irrigation.

Il a appelé, dans ce sens, les scientifiques et chercheurs à trouver des solutions pour lutter contre les répercussions du changement climatique.

N.J 

 

 

08/02/2024 | 12:38
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
DHEJ
Le meilleur des scientifiques...
a posté le 08-02-2024 à 22:01
C'est BERNOULLI!
Nabil Ayari
C'est quoi un scientifique
a posté le 08-02-2024 à 17:50
C'est quoi un Scientifique ?, avons nous sa en stock en Tunisie,avons nous réellement ce genre de phénomène dans notre ADN sauvages nous les zarabs.Nos nappes phréatique son pollués ,par les déchets ensevelies sauvagement dans chaques petite région du pays les eaux usés sont diréctement vidangé sur les plages , les usines chimique déverse leurs merde sur le trottoir , sans que les pouvoirs en place qui se suive et se ressemble ne lève le petit doigt , les cancers augmentes nous somme les champions de la misère sociales, avez vous fait une étude, faite par de vrai Scientifiques étranger.Monsieur le sinistre ministre de l'inculture Belati,nous dit que 900 mille mètres cubes d'eau par jour, s'évapore, qui a fait la recherche nous le peuple élus d'Allah il n' y a pas plus crasseux et sale que nous qu'elle es la feignasse ou le fainéant climatique Tunisien ,qui se soucie de l'environnement sa ne paye pas assez d être un Scientifique à Bananaland qui peu dire le contraire

Carthage Libre
Autre chose BN : On pourrait aussi faire appel à un mini ouragan genre "Daniel" non? Puisque créé par les juifs "scintifiquement" non?
a posté le 08-02-2024 à 14:53
Attendez les gars : les juifs ont été capables de créé un super-méga ouragan avec des tonnes de pluies appelé "Daniel"...

Le Ministre, s'il veut plaire à son Maître, n'a qu'a créé "scientifiquement" un ouragan, mais petit celui là pour ne pas faire de dégâts, qu'il pourra appeler "Son Excellence Kaisoune" ou pour faire plus court "S.E. Kaisoun" (ça sonne scientifique avec le S.E. non? Comme l' "U.S.S Eisenhower".

Je répète aux "scientifiques" de moduler le mini-ouragan très pluvieux : si ça marche, on pourra le "transporter" partout, dans toutes les régions...et pourquoi pas en faire un "produit d'export" qui nous rapportera des millions...pardon des milliards (pardon, je confonds moi aussi millions et milliards, c'est contagieux vous savez).

Et voili, voilà.
Carthage Libre
La prière de la Pluie? Le Diktatour aime ça, non?
a posté le 08-02-2024 à 14:41
Et c'est la science selon notre Diktatour Suprême, je vous le garantie!!

Lui qui voit la création du Cap Bon comme une "Qibla", il devra donner l'exemple et prendre tous ses bgars pour une méga prière genre "festival" en face de la Mecque pour la pluie ; n'a-t-il pas dit, sans blaguer, qu'on devrait créer un "Festival du Mawled el Nabawi" qui serait, je CITE "aussi important que le Festival de Carthage" ?

Bon, bin, vous avez votre réponse "scientifique".
A4
Affirmatif !
a posté le à 16:57
PLUIE
Ecrit par A4 - Tunis, le 21 Juillet 2022

Moi je dis à ces idiots
Qui passent leur temps à bûcher
A creuser, chercher de l'eau
Dans des oueds asséchés
Que pour faire boire leurs troupeaux
Ils doivent cesser de piocher

Je dis à ces ingénieurs
Qui s'acharnent à bâtir
Des barrages, lacs supérieurs
Et ouvrages pour retenir
Toutes les eaux venant d'ailleurs
Qu'ils doivent cesser et partir

Je dis aussi, car moi j'ose
Nommer les choses par leurs noms
Qu'il faut détruire toutes ces choses
Qui pompent les eaux des poissons
En nous faisant par osmose
Des eaux au goût de poison

Car aujourd'hui comme hier
Et c'est sûr à cent pour cent
La plus belle des manières
D'avoir l'eau en jet puissant
C'est de faire une prière . . .
C'est beaucoup plus reposant !