alexametrics
mercredi 05 octobre 2022
Heure de Tunis : 09:01
Dernières news
Convoqué par un groupe de 26 avocats Brahim Bouderbala crie au complot
25/06/2022 | 10:47
2 min
Convoqué par un groupe de 26 avocats Brahim Bouderbala crie au complot


Le bâtonnier des avocats, Brahim Bouderbala, a publié, dans la soirée de vendredi 24 juin 2022, un communiqué en réaction à sa convocation devant le Tribunal de première instance de Tunis en prévision de l’organisation des prochaines élections de l’Ordre des avocats.

 

Un groupe de 26 avocats a appelé à désigner un comité de mandataires de justice composé de trois anciens bâtonniers pour fixer une date pour une assemblée générale ordinaire et élective, dans le cas où le bâtonnier actuel, Brahim Bouderbala s’abstienne de le faire. Le comité serait, également, appelé à prendre toutes les mesures nécessaires à l’organisation de l’assemblée. 

 

Brahim Bouderbala a crié au complot notant que cette démarche s’inscrivait dans une logique d’opposition à l’appui manifesté à l’entreprise juilletiste du président de la République Kaïs Saïed. Le bâtonnier des avocats a, rappelons-le, été nommé à la tête du comité des Affaires économiques et sociale de la commission nationale consultative pour une nouvelle République créée par le chef de l’Etat dans l’objectif d’élaborer une nouvelle constitution et instaurer un nouveau régime qui rompt avec ce qu’il qualifie de la décennie noire de l’après révolution.  

Le bâtonnier des avocats a mis en garde contre les répercussions d’une telle démarche sur la stabilité de la justice tunisienne, notamment, et son impact sur les intérêts des citoyens surtout que la grève des magistrats continue. 

La convocation du bâtonnier intervient après que celui-ci a fixé l’assemblée générale au 10 et 11 septembre 2022, alors que son mandat de trois ans s’achève le 6 juillet 2022.

 

Avant de convoquer leur président, les avocats Abderraouf Ayedi, Abderraouf Abba, Hanen Khemiri, Basma Morghani, Nawel Toumi, Mohamed Najem Gharsalli, Fathi Karoud, Saloua Wertani, Samir Dilou, Latifa Habchi, Oula Benejma, Monia Bouali et Saida Akremi ont adressé une mise en demeure à Brahim Bouderbala signalant que toute opération ou décision prise par ce dernier concernant la gestion de l’Ordre national des avocats de Tunisie et de la Caisse de prévoyance et de retraite des avocats après le 6 juillet 2022 serait nulle et n’engagerait en rien les avocats. 

 

N.J. 

25/06/2022 | 10:47
2 min
Suivez-nous
Commentaires
'?'?'?
***
a posté le 26-06-2022 à 16:46
Complots vous dites.. et vous avez raison Normal ces énergumènes défendent des acquis démesurés sous la protection des voleurs dix ans durant
Many
Le premier défenseur de droit
a posté le 26-06-2022 à 01:19
Pourquoi c'est seulement en Tunisie où on fait des lois et on prend des dispositions pour s'abstenir à ne pas les appliquer. Le doyen doit être le premier à exiger le respect de ce qui a été convenu. A moins qu'il l'a appris récemment de son patron
Many
Charité bien ordonnée commence par soi même
a posté le 26-06-2022 à 01:05
La nomination du bâtonnier finira le 6 juillet, pourquoi vouloir l'allonger à tout prix. Pourquoi seulement chez nous on fait des lois et on prend des dispositions pour jamais ne les appliquer
Bouba
Coup d'épée dans l'eau
a posté le 25-06-2022 à 18:36
Sa comparution va attendre, étant donné que les magistrats viennent de prolonger leu grève d'une semaine, théoriquement le Bâtonnier ne va pas être juger, sauf si sa position a l'encontre des juges va le défavoriser, au cas où son affaire sera reportée, sa comparution va être reportée au delà du 05 juillet
Salim
Les brutes contre les bons
a posté le 25-06-2022 à 15:44
Le mec a agit dans le respect de la loi organisant la profession des avocats mais les 26 avocats (sur 8000 et quand on voit la liste on sait à quel courant politique ils appartiennent) ont du mal à l'accepter mais le pire ce n'est pas cela.
Le pire c'est une justice en grève pour les autres citoyens mais pour appeler un bâtonnier connu pour son intégrité elle n'est plus en grève. C'est grave vraiment !
nazou de la chameliere
Bouderbouka à tort !!!
a posté le 25-06-2022 à 13:50
Imaginez qu'un président retarde la date d'une élection présidentielle !!!
Si en plus ce même président cris au complot, parce que les électeurs ne sont pas d'accord avec lui !!!
On appelle ça comment !!!
ILL'?GITIME PR'?SIDENT taré !!
Le 6 juillet tapante, bouderbouka sera ILL'?GITIME taré !!!
Hadia
Avocats correnpus
a posté le 25-06-2022 à 13:33
Ils non ni foi ni loi. Ils sont
Animés que par l argent. Ils negocient les dossiers pour gagner de l argent illicite. Il ne pensent pas a leurs clients qu ils lui font tout perdrent. L ordre des avocats ne sert a rien.
Citoyen_H
QUAND ON APERCOIT LE NOM
a posté le 25-06-2022 à 12:48
de raclures label rouge, de crapules avérées, sur la liste des sommités telles que, saida akremi, dilou, hanen khemiri, il n'y a aucun doute sur le nom du manipulateur, du commanditaire, qui collectionne AVC sur AVC depuis le tacle magistral du 25 juillet béni que notre intègre et patriote président sans peur ni reproche, infligea aux meutes de rebus de notre société, qui occupèrent la basse-cour du Bardo, jusqu'au 24 juillet 2021.

Donc, aucune inquiétude à se faire.
C'est juste un mouvement de panique de trop venant de la pire famille de racailles que la Tunisie connue depuis son indépendance !!!!!!
Leurs jours sont comptés, ils paniquent et ça les rend de plus en plus nerveux.


Bbaya
Un bâtonnier partisan d'un projet politique n'a pas de place à la tête de l'ordre des avocats
a posté le 25-06-2022 à 11:53
Il fallait qu'il démissionne depuis longtemps ! C'est une honte pour les avocats!
Il serve les intérêts d'une personne et pas ceux des avocats!
DIEHK : Je ne commente que "ST" ...
J'aime mieux être heureux qu'avoir raison.
a posté le 25-06-2022 à 11:29
Ma 1ère réponse :
J'aime mieux être heureux qu'avoir raison.
Je poursuis, le danger de vouloir toujours avoir raison est que personne d'autre ne partage ma vision.
à bhicop, je dis : Combien d'esprits pessimistes finissent par désirer ce qu'ils craignent, pour avoir raison ! Et combien il est plus aisé de critiquer que d'avoir raison.
Le problème est que : La théorie dit qu'être nombreux à avoir tort ne signifie pas avoir raison. La pratique montre le contraire, car on n'éprouve aucun plaisir à avoir raison si on ne peut pas démontrer aux autres qu'ils ont tort.
Pour bhimcop, je dirai que : Il y a des gens qui on tord d'avoir raison, et d'autre qui on raison d'avoir tord et avoir raison trop tôt est socialement inacceptable, Je ne puis me persuader que, pour avoir raison, on soit indispensablement obligé de parler le dernier...(JJ Rousseau) !!!
Sachez ya bhimcop que la volonté ne peut avoir raison d'un handicap et Avoir raison trop tôt, c'est souvent avoir tord.
Sachez qu'en littérature, le plus sûr moyen d'avoir raison, c'est d'être mort.
En conclusion je dis : Grands et Petits hommes ! Voulez-vous avoir raison demain ? Mourez aujourd'hui !
George Bernard Shaw a écrit : Ma spécialité est d'avoir raison quand les autres ont tort.