alexametrics
dimanche 24 septembre 2023
Heure de Tunis : 20:43
Dernières news
Antonio Tajani : l’Italie a réussi à transformer le débat sur la Tunisie
22/05/2023 | 19:38
1 min
Antonio Tajani : l’Italie a réussi à transformer le débat sur la Tunisie

 

Antonio Tajani, le vice-président du Conseil des ministres et le ministre italien des Affaires étrangères, a indiqué, ce lundi 22 mai 2023, dans une déclaration accordée à l’agence Nova, que l’Italie a « réussi à transformer le débat sur la Tunisie en une véritable volonté de l’Europe de faire face à la situation du pays ».

 

Antonio Tajani, a souligné, lors d'une conférence de presse en marge du Conseil des affaires étrangères à Bruxelles, que l’Italie a réussi à transformer le débat sur la Tunisie en une réelle volonté d'affronter la situation du pays de manière pragmatique. « Cela est essentiel pour garantir la stabilité dans la zone, mais aussi pour contrer les flux d'immigrants irréguliers qui partent avant tout du port de Sfax » a-t-il déclaré.

« Grâce à notre persévérance et grâce à notre action, beaucoup de choses ont changé, nous sommes donc satisfaits » a ajouté le ministre.

 

M.B.Z

22/05/2023 | 19:38
1 min
Suivez-nous
Commentaires
souilem
il faut changer de mentalité
a posté le 23-05-2023 à 10:13
Dans tous les pays du monde, l'intérêt national prime et tout partenariat bi ou multi doit obéir à une politique gagnant-gagnant, il faut arrêter de dénigrer toute tendance égoïste non justifiée. Prenons le cas des frères et soeurs dans une même famille, s'il y a un sentiment égoiste dans l'héritage ou le partage là où il n'y a pas d'entente ça ne marche pas et ça finira par se casser les dents. De même, l'Italie a intérêt de soutenir la Tunisie dans la recherche de financement , pays voisin et la Tunisie a intérêt de soutenir son pays voisin dans la lutte contre l'immigration sauvage, donc un partenariat gagnant-gagnant, il faut arrêter les enchères et la mauvaise intention.
Houcine
Chacun son langage, et ses références.
a posté le à 11:43
Ici, tu référes au langage du management.
Les mots, les notions ont une origine, une histoire, et transportent dans leurs bagages des significations clandestines.
Tout ce que je tente de dire est qu'aussi bien l'Italie que L'UE, que la Tunisie peuvent avoir un intérêt commun à maîtriser les flux migratoires dont les effets se mesurent sur chaque pays selon sa sensibilité, ses moyens, sa vision du monde.
De façon globale, on peut interpréter l'usage fait de la migration sous l' angle d'un objet politique sensible à des fins autres que les considérations morales ou de bon voisinage.
Mais, c'est déjà tenter de penser. Pas de juger.
Houcine
L'Italie, l'UE.
a posté le 23-05-2023 à 09:25
Si l'Italie se préoccupe, diffuse des discours, mobilise ministres, c'est uniquement par souci de ses intérêts, son gouvernement actuel ayant pour programme original la xénophobie et la haine de l'immigré venant du Sud...
Si ce sujet, important et tout particulièrement opportun, taraude les politiciens de L'UE, il s'avère rentable et commode politiquement.
Cette "solidarité objective", d'une certaine façon me paraît intéressante à analyser.
Ce n'est pas qu'il y ait de la compassion, de la fraternité, de l'amitié, mots creux moralisants pour habiller les motifs réels, c'est uniquement la phobie européenne, italienne, qui les contraint à se mobiliser, ce qui de leur point de vue pourrait et devrait aller dans le sens de leurs objectifs déclarés tout en récoltant le bénéfice secondaire de se donner une bonne image.
Ainsi, soigner son intérieur tout en faisant bonne figure dehors.
Donc, ce que l'Italie dit faire, elle le ferait contre son gré, car elle n'en a pas le choix. Ce faisant, elle se trouve impliquée dans les soucis tunisiens.
Elle récolte, aussi, un autre bénéfice de position, puisque sa parole en devient audible au sein de l'aréopage UE.....

ali
@Houcine
a posté le à 10:25
Vous oubliez que Mélanie avait dit lors de sa campagne électorale,qu'elle recourrait à la solution militaire si la situation de l'immigration clandestine s'aggravait et que la Tunisie n'arrivait pas à la juguler .
Houcine
Je ne juge, j'essaie de comprendre.
a posté le à 11:35
Il faut lire ce que j'écris, et non pas y mettre ce qui n'y est pas.
Que l'Italie évoque une solution militaire, d'abord ce serait une connerie de sa part. Et une menace alors.
Ce que je ne crois pas.
Ce que je crois, c'est que cette frénésie italienne produit un effet dont notre pays peut tirer avantage.
Mais, ce serait long à développer.
Il n'y a pas d'effet sans cause.
Et chaque effet peut, à son auteur produire un effet...
Fayssal ben hamza
C'est pas une ingerence
a posté le 23-05-2023 à 04:32
Où sont le president et le ministre des affaires etrangeres, la tunisie est devenu un sujet où les grandes puissances ,G7 et UE, se preoccupent et decident de sa situatoon economique et politique.
DHEJ
Flux migratoire...
a posté le 22-05-2023 à 20:24
Pénurie fu pain?


Mais qui cachent les migrants?