alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 10:26
Dernières news
Ali Zeramdini : la menace terroriste doit être au centre du sommet entre la Tunisie, la Libye et l'Algérie
22/04/2024 | 09:06
2 min
Ali Zeramdini : la menace terroriste doit être au centre du sommet entre la Tunisie, la Libye et l'Algérie

 

L’ancien colonel et expert en sécurité, Ali Zeramdini a déclaré qu’il n’y avait pas lieu d’évoquer la fin du terrorisme. Il a expliqué qu’il s’agissait d’une pensée se propageant de façon continue. Il a cité l’exemple de Daech dont l’organisation centrale se trouve en Irak et en Syrie et qui compte des branches à l’étranger agissant en cohésion. Il a estimé que le Sommet tripartite qui se tiendra le lundi 22 avril 2024 en Tunisie abordera la question sécuritaire. 

S’exprimant le 22 avril 2024 durant « Sbeh El Ward » de Hatem Ben Amara sur Jawhara Fm, Ali Zeramdini a indiqué que plusieurs attentats avaient été signalés récemment. Les groupes de Daech les plus actifs, durant cette période, sont ceux d’Afrique et de l’Afrique de l’ouest et de la région du Sahel.

 

 

« Les opérations en Syrie donnent un boost aux groupes présents à l’étranger… Nous savons que d’autres groupes se trouvent au niveau des montagnes de l’ouest de la Tunisie, mais il y a aussi des cellules dormantes en quête de failles… Nous devons garder les yeux ouverts… Ces cellules dormantes sont présentes dans les villes et dans les villages soutenant les cellules des montagnes », a-t-il dit.

Ali Zeramdini a affirmé que les groupes terroristes étaient organisés sous des États-majors communiquant avec eux à travers des communiqués ou des messages codés. Il a expliqué que l’Afrique et l’Asie représentaient la région sur laquelle Daech se focalise. De grands mouvements étaient signalés au Sahel de l’Afrique et en Libye.

Ali Zeramdini a confirmé l’existence de lien entre le crime organisé, à savoir la contrebande et la traite d’humains et le terrorisme. Il a appelé à la vigilance et a assuré que les appareils sécuritaires de l’État étaient conscients de la sensibilité de la situation actuelle. Il a estimé que le sommet tripartite qui se tiendra le lundi 22 avril 2024 en présence du président de la République Kaïs Saïed et de ses homologues algérien, Abdelmajid Tebboune et libyen, Mohamed El Mnefi portera sûrement sur la question sécuritaire. Il a mis en garde contre une guerre civile en Libye, notamment à l’ouest du pays, soit la zone se trouvant à la frontière de la Tunisie.

 

S.G

22/04/2024 | 09:06
2 min
Suivez-nous
Commentaires
veritas
La Libye est devenu une grande menace .
a posté le 22-04-2024 à 10:39
il faut dire la vérité '?'.la Tunisie a été un danger pour kaddafi et la Libye et les mauvaises choses se sont produites malheureusement contre kaddafi après la traîtrise du pouvoir tunisien de 2011 qui a facilité l'envahissement de la Libye et l'assassinat kaddafi sous les ordres de l'OTAN et les Mc do en tête '?'maintenant un retour du bâton contre la Tunisie risque de se produire le coup porté de la part des dirigeants de l'époque contre la Libye va se retourner contre la Tunisie et maintenant c'est la Libye qui va porter un coup à la Tunisie sous l'égide de l'OTAN comme toujours '?'les pays de l'OTAN ont le savoir faire de manipuler les momo entre eux pour se faire niquer entre eux à fin que ces pays de l'OTAN fasse d'une pierre 2 coups et tirer profit aux maximum '?'bravo aux momos qui sont toujours aux services de leur ennemis et bêtement plus con plus nuls que les momos tu meurt '?'après tout ,tout ce qui se passe chez les momos c'est le résultat de leur traîtrises contre eux même et ils le méritent très bien .