alexametrics
lundi 06 décembre 2021
Heure de Tunis : 03:52
Dernières news
Ahmed Souab : Mehdi Ben Gharbia n'a pas été conduit en prison
16/10/2021 | 20:26
2 min
Ahmed Souab : Mehdi Ben Gharbia n'a pas été conduit en prison

 

Après avoir été emmené, le samedi 16 octobre 2021, à la caserne de la Garde nationale de l’Aouina pour interrogatoire, plusieurs pages et comptes sur les réseaux sociaux ont affirmé qu’un mandat d’arrêt avait été lancé contre l’homme d’affaires et député Mehdi Ben Gharbia.

Le porte-parole du comité de défense de Ben Gharbia et avocat, Ahmed Souab a nié, dans une déclaration accordée à Business News, la nouvelle. Mehdi Ben Gharbia a été détenu sans raisons et de façon illégale. « Il n’a pas été conduit en prison », a-t-il ajouté.

Ahmed Souab a, également, précisé que l’ensemble du comité de défense de Mehdi Ben Gharbia était présent à la caserne de l’Aouina et attend la fin de l’interrogatoire. A la lumière de celle-ci, le ministère public décidera ou non de procéder à l’arrestation de Mehdi Ben Gharbia.

 

Ahmed Souab a indiqué que le comité de défense a déduit que Mehdi Ben Gharbia était victime d’un ciblage systématique de son client dans le but de parvenir à son arrestation malgré l’absence de preuves de sa condamnation. L’avocat a considéré que les soupçons de blanchiment d'argent n’étaient pas suffisants pour procéder à l’arrestation de Mehdi Ben Gharbia.

Ahmed Souab a rappelé que la police avait procédé à une perquisition du domicile de son client, durant la matinée du 16 octobre 2021, par ordre du procureur de la République. Une deuxième perquisition du domicile a eu lieu l’après-midi du même jour.

Ahmed Souab a, aussi, révélé qu’à l’arrivée du comité de défense à la caserne de l’Aouina, Mehdi Ben Gharbia a été aperçu à bord d’un véhicule de police quittant les lieux.

L’avocat a critiqué l’attitude des autorités tunisiennes envers son client et l’intensification des efforts et des enquêtes malgré l’absence de preuves contre une absence de réactivité au sujet de l’enquête concernant le site web « Thawra News ».

Pour rappel, le comité de défense avait considéré, dans un communiqué du 6 octobre 2021, que Mehdi Ben Gharbia servait de bouc émissaire à la campagne de lutte contre la corruption puisqu’il était président d’un club sportif, élu à l’Assemblée Nationale Constituante, élu à l’Assemblée des Représentants du Peuple en 2014 et 2019, ancien ministre et homme d’affaires.

 

 

S.G

 

 

16/10/2021 | 20:26
2 min
Suivez-nous