alexametrics
mardi 23 juillet 2024
Heure de Tunis : 10:29
Sur les réseaux
Agression d'un enseignant à l'arme blanche : Les commentaires choquants et violents de plusieurs élèves
09/11/2021 | 10:57
1 min
Agression d'un enseignant à l'arme blanche : Les commentaires choquants et violents de plusieurs élèves

 

L’agression à l’arme blanche d’un enseignant au lycée d’Ezzahra par un élève a suscité l’indignation de la majorité des Tunisiens. Malheureusement, certains individus ont choisi d’en faire un sujet de moquerie ou même de défendre l’acte.

 

 

Des élèves ont considéré que ce crime devait servir de leçon au corps enseignant. Les internautes ont eu droit à une multitude de messages d’incitation plus surprenants les uns que les autres.

 

Des mineurs s’exprimant en faveur de cette agression ou encore menaçant directement leurs enseignants nous poussent à nous interroger sur la politique de normalisation avec la violence qui s’est emparée du pays et de notre société !

 

 

 

S.G

09/11/2021 | 10:57
1 min
Suivez-nous
Commentaires
1/3i
vous, les parents êtes responsables !!
a posté le 09-11-2021 à 22:32
petite anecdote qui vient de se passer chez moi. Pendant un voyage en france. Un e mes fils a invités de copains pour une petite soirée. ils ont dans les 14/15 ans.
Tous vont dans les différentes écoles françaises. Viennent de milieux favorisés, huppés, aisés, à priori éduqués !!

entre le jets de canettes et bouteilles vides sur la terrasse des voisins en dessous, mégots de cigarettes (avec visiblement des filtres de joints), le vol de chocolats divers, brulure de cigarettes sur les canapés, et ce que je n'ai pas encore découvert... j'en arrive à la conclusion que quelque soit le milieu, ces enfants sont éduqués comme des petits rois, n'ayant aucuns interdits !!

Ils ne doivent subir aucunes contraintes, ou frustrations. je le constate en permanence en tous lieux publics, voire même en soirées chez des amis...
Ou quand les parents refusent les sanctions des profs, devenus de consommateurs d'éducation. Alors vos petits bouts de choux seront de plus en plus violent à la moindre petite contrariété. Et quelque soit votre milieu, votre CSP, vous récolterez ce que vous aurez semé..

Stop à l'enfant roi !
C'est une folie, et vous ne rendrez jamais service à votre fils (les filles, elles, ont beaucoup moins de libertés).

Eduquez vos enfants, c'est tout !

P. mon fils a pris assez cher. Il ne recommencera plus.
Les points de sutures commencent à cicatriser (rires).
Il vient d'avoir la honte de sa vie !!
Et pas besoins de crier, de violenter : juste utiliser les bons mots, avec les sanctions obligatoires...
Léon
@Nephentes
a posté le 09-11-2021 à 19:53
Ben Ali est arrivé juste après l'été 87 où les tunisiens avaient posé des bombes dans les hôtels. Juste après la décennie Mzali, germe d'une crise économique qui a réduit les tunisiens à la mendicité.
Il a rétabli le pays en moins de deux années, à un point tel que je n'en croyais pas mes yeux. Il s'est même permis le Luxe, alors qu'il était en pleine opération de redressement de se mettre les atlantistes sur le dos en disant non aux américains lors de première guerre du Golfe fin 90.
Ben Ali a laissé un pays prospère et plein aux as qui commençait à gêner les atlantistes sur tous les plans.
Les ingrats et les traitres, en dépit de son départ forcé il y a dix années, continuent à lui jeter la pierre. C'est peut-être pour cela que Dieu continue à les enfoncer, pendant que Ben Ali dort aux côtés du Prophète.
Quand regarderez-vous les réalités en face? Quand comprendrez-vous que Ben Ali tenait le peuple rétrograde en respect pour pouvoir faire de son pays le pays qu'il fut jusqu'en 2010.
Ben Ali, contrairement aux bras cassés et aux intellectuels stériles qui pullulent depuis 2011, n'a pas collé le désastre économique en 87 sur le dos de Bourguiba mais a protégé l'honneur de ce dernier
Il s'est attelé aux travail dès le lendemain de sa prise de pouvoir. Il a réalisé des exploits.
Le peuple de gueux et d'ingrats "libéré" par leur mère Hillary en 2011 et nourri par le FMI depuis se dit "Digne". Je leur répondrais par le poème de Moudhaffar Ennawab : "Fémé Achrafaqom Awlada'L xxxxxx, mé Achrafakom".
Assumez vos choix de "dégagistes" au lieu de jeter la pierre à celui qui a écrit en lettres d'Or la plus belle page de l'Histoire de Notre Pays. S'il avait fait preuve d'une fermeté jouxtant la dictature durant les années 90, c'est pour que Vive la Tunisie et pour nous épargner la centaine de milliers de morts qu'avait fait la guerre civile en Algérie.
Soyez honnêtes avec vous-mêmes: N'est-ce pas ce que demandent aujourd'hui ces mêmes tunisiens?
Réveillez-vous!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Mel
Bizzare
a posté le 09-11-2021 à 17:45
Personne ne s'est posé la question pourquoi ces jeunes et pas "individus" ont réagit ainsi?
Je ne défend pas l'indépendance mais ca pousse à réfléchir quant au rôle des anciens dans cette ambiance de violence !!!
JEMNI
DECENNIE NOIRE
a posté le 09-11-2021 à 15:26
Le crime commis ainsi que les commentaires ci haut sont le fruits de la décennie noire qu'a vécu la Tunisie depuis 2011.
Je me pose la question: où sont les parents de ces jeunes?
THB
Jeunesse perdue
a posté le 09-11-2021 à 14:42
Les lycées pullulent de jeunes dés'?uvrés qui sentent la colle et fument des joints pendant leurs pauses entre 2 cours.
Ces jeunes âgés de 15 à 20 ans sont des petits voyous en herbe.
Dans la zone où j'habite, je les appercois de ma fenêtre et je n'ose pas leurs demander de s'éloigner car je crains qu'ils ne commettent des actes répréhensibles sur ma voiture ou même s'introduire dans ma maison carrément.
C'est une immense action collective et sociétale qui attend les parents, les écoles et les forces de l'ordre souvent débordés par d'autres problèmes.
Est-ce que notre jeunesse est perdue et irrécupérable ?
La est une question qui est restée depuis de nombreuses années sans réponses constructives.
Du pain sur la planche.
Forza
Des psychopathes
a posté le 09-11-2021 à 13:09
J'ai comme une idée dans quel ministère ils seront recrutés.
observator
Au delà de l'acte abominable en lui-même
a posté le 09-11-2021 à 12:32
Cette agression est révélatrice de la profondeur de la crise qui secoue le système éducatif tunisien.
Les dysfonctionnements sont partout. La corruption est omniprésente. .
Un système stérile qui n'arrive plus à éduquer et à former.
Une machine à produire de la médiocrité et du chômage.
Quel gâchis !
W
Memes causes, memes resultats
a posté le 09-11-2021 à 12:21
On est dans une situation ou des mineurs, c'est a dire des enfants, font preuve d'une violence extreme vis a vis du corps enseignant, une des figures principales d'autorite. Pourtant, a lire les commentaires, on y parle de faire comparaitre les mineurs devant la justice, de forcer un service militaire severe, etc. Si l'objectif de ces solutions archaiques est de les faire detester encore plus la figure d'autorite etatique et de combattre la violence par la violence alors ce sont effectivement les bonnes solutions...

Vu le type d'approches proposees, ce n'est pas etonnants qu'on en soit la... Et ces eleves ne sont pas tombes du ciel, s'ils agissent comme ca c'est parce qu'ils sont le produit d'une societe qui a failli dans leur education et leur socialisation, que ce soit a l'echelle familiale, scolaire ou a travers d'autres interactions avec le monde exterieur.

On a ici un probleme de violence, de faible capacite a mesurer l'impact de leurs propos sur les reseaux, et d'une haine et d'un rejet extreme du corps enseignant. Voila les vraies dimensions a considerer et prendre en compte pour trouver une solution constructive, plutot que de parler de service militaire et de jugement... Mais bon, sous-developpes un jour, sous-developpes toujours pour certains, qui feraient mieux de vraiment s'interesser a ces sujets et aux solutions qui fonctionnent vraiment.
Rationnel
Des generations perdues
a posté le 09-11-2021 à 12:16
On a vite oublie que le pays a exporte des milliers (estimation de 5 a des dizaines de milliers) de daechiens grâce aux efforts d'Ennahdha qui les a expédie vers la Libye, la Syrie, l'Irak, la Somalie, le Mali, la France, l'Allemagne et un peu partout dans le monde. Une dizaines de milliers dans la tranche d'age de 20 a 24 est une majorité. Ceux qui ne sont pas Daechiens succombent a la drogue et parfois les deux en même temps. Les drogues qui poussent a la violence comme le Captagon sont très apprecies par les daechien. Ce criminel était probablement sous l'influence d'une drogue comme le Captagon comme l'a indique le ministre.
Comment faire pour sauver les generations futures? Les parents ont abandonne leur rôle, le nihilisme et l'excès d' égoïsme devenus mode mondiale sont arrive trop top en Tunisie.

Sherlock Homss
Nettoyage à la source...
a posté le 09-11-2021 à 12:05
Ils faut les signaler à Facebook qui pourra fermer définitivement leurs comptes sans permettre l'ouverture d'autres comptes à partir de leur adresse IP...
Agatacriztiz
La discipline la plus dure...
a posté le 09-11-2021 à 12:00
Service militaire de deux ans consécutifs obligatoire avec formation, conditions et entraînement dignes de l'armée nord coréenne de Kim Jong Un...
Vous verrez comme ça donnera des résultats...
Emna
Scandaleux
a posté le 09-11-2021 à 11:34
Ces élèves devraient tous comparaître pour incitation à la haine et à la violence, ils devraient être lourdement sanctionnés. Le ministère de l'éducation doit rapidement réagir.
Nephentes
Signes des temps
a posté le 09-11-2021 à 11:29
Je m'étonne de l'étonnement du bon peuple facebouquien

Se croient ils dans un pays civilise ?

Ces faits divers restituent simplement l'évolution de la pseudo-société tunisienne; un campement de oorben a demi-sauvages issu de 30 années de liquéfaction de l'Etat de Droit de destruction de notre patrimoine et d'anéantissement de la société du savoir responsable telle qu'elle a été édifiée par Bourguiba

Bourguiba malgré tous ses défauts a réussi a construite les fondements d'un pays avance;

Halas la dictature benaliste le népotisme le non-droit; conjugués a un exode rural calamiteux ont non seulement massacrés le précieux édifice bourguibien mais ont massacres la Tunisie tout court

On commence a peine a en constater les effets mais ceci va perdurer pendant des décennies ou davantage
Léon
Ben Ali
a posté le à 12:42
Ben Ali est arrivé juste après l'été 87 où les tunisiens avaient posé des bombes dans les hôtels. Juste après la décennie Mzali, germe d'une crise économique qui a réduit les tunisiens à la mendicité.
Il a rétabli le pays en moins de deux années, à un point tel que je n'en croyais pas mes yeux. Il s'est même permis le Luxe, en pleine opération de redressement de dire non aux américains lors de première du Golfe, depuis sa préparation l'été 90.
Ben Ali a laissé un pays prospère et plein aux as qui commençait à gêner les atlantistes sur tous les plans.
Les ingrats et les traitres, en dépit de son départ forcé il y a dix années, continuent à lui jeter la pierre. C'est peut-être pour cela que Dieu continue à les enfoncer, pendant que Ben Ali dort aux côtés du Prophète.
Quand regarderez-vous les réalités en face? Quand comprendrez-vous que Ben Ali tenait le peuple rétrograde en respect pour pouvoir faire de son pays le pays qu'il fut jusqu'en 2010.
Ben Ali, contrairement aux bras cassés et aux intellectuels stériles qui pullulent depuis 2011, n'a pas collé le désastre économique de 87 sur le dos de Bourguiba et s'est attelé aux travail dès le lendemain de sa prise de pouvoir. Il a réalisé des exploits.
Le peuple de gueux et d'ingrats "libéré" par leur mère Hillary en 2011 et nourri par le FMI depuis se dit "Digne". Je leur répondrais par le poème de Moudhaffar Ennawab : "Fémé Achrafaqom Awlada'L xxxxxx, mé Achrafakom".
Assumez vos choix de "dégagistes" au lieu de jeter la pierre à celui qui a écrit en lettre d'Or la plus belle page de l'Histoire de Notre Pays. S'il avait fait preuve de fermeté jouxtant la dictature les années 90, c'est pour que Vive la Tunisie et pour nous épargner la centaine de millier de morts qu'avait fait la guerre civile en Algérie.
Soyez honnêtes avec vous-mêmes: N'est-ce pas ce que demandent aujourd'hui ces mêmes tunisiens?
Réveillez-vous!

Léon, Min Joundi Tounis Al Awfiya;
Résistant.

VERSET 112 de la SOURATE des ABEILLES.
Mocheb
Bien dit
a posté le à 14:42
Rien à ajouter... Bien dit.. bravo