alexametrics
lundi 22 avril 2024
Heure de Tunis : 16:44
Dernières news
Affaire Monia Arfaoui : le SNJT tire la sonnette d’alarme
24/03/2023 | 22:05
2 min
Affaire Monia Arfaoui : le SNJT tire la sonnette d’alarme

 


Le syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT) a rendu public un communiqué, vendredi 24 mars 2023, pour condamner l’obstination du gouvernement Bouden de s’en tenir au décret 54 pour la deuxième fois contre les journalistes, et le considère comme une nouvelle régression dans le traitement du gouvernement du dossier de la liberté de la presse. 

Le syndicat appelle le procureur de la République près le tribunal de première instance de Tunis à suspendre immédiatement la poursuite de la journaliste Monia Arfaoui en dehors du cadre du décret 115 relatif à la liberté de la presse, de l'imprimerie et de l'édition.

Le syndicat tire la sonnette d'alarme quant à la détérioration de la liberté de la presse en Tunisie et appelle tous les acteurs concernés à s'opposer à toutes les tentatives de revenir sur les acquis de la liberté d'expression.


La journaliste d'Assabah Monia Arfaoui, convoquée par l'unité de police judiciaire de la caserne d'El Gorjani, a été relâchée, vendredi 24 mars 2023, après avoir été entendue. Elle sera réentendue la semaine prochaine, ont annoncé plusieurs journalistes venus la soutenir.

La journaliste a été auditionnée dans le cadre de deux plaintes déposées par le ministre des Affaires religieuses pour un article publié sur le journal Assabah concernant des soupçons de corruption dans le pèlerinage à la Mecque et pour un statut Facebook où elle estime qu’il a échoué dans sa mission.


Le recours au décret 54 par le pouvoir pour faire pression sur les journalistes n'est pas un cas isolé. En novembre 2022, Business News a été traduit par Najla Bouden devant la Criminelle sur la base du décret 54. A cause d'un article d'analyse, le journal est accusé de « diffamation, publication de fausses informations, allégations mensongères contre un fonctionnaire public et injures contre la cheffe du gouvernement ». 

 

S.H



24/03/2023 | 22:05
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Ben's
Relâcher
a posté le 25-03-2023 à 16:10
Elle ne peut être relachée si à la base elle n'était pas arretée ! Pourquoi forcer le trait ? Dans quel but ?