alexametrics
mardi 18 janvier 2022
Heure de Tunis : 14:55
Dernières news
Affaire Akremi : le Comité de défense des martyrs Belaïd et Brahmi portera plainte contre Hasna Ben Slimane
13/07/2021 | 16:46
2 min
Affaire Akremi : le Comité de défense des martyrs Belaïd et Brahmi portera plainte contre Hasna Ben Slimane

 

Le Comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi dépose, jeudi, une plainte auprès du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l'homme (HCDH), contre les infractions commises par le juge Béchir Akremi dans les affaires Belaïd et Brahmi. 

C’est ce qu’a annoncé mardi 13 juillet 2021, l’avocat et membre du Comité Abdennaceur Aouini dans une vidéo publiée sur la page Facebook du Comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi. 

Il a indiqué que le Comité envisageait de poursuivre en justice la ministre de la Justice par intérim Hasna Ben Slimane l’accusant d’avoir déployé tous les moyens pour récupérer des éléments de preuve qui accablent Béchir Akremi et ne les a pas remis au Conseil de l’ordre judiciaire en charge du dossier disciplinaire du juge.  

Abdennaceur Aouini a expliqué, dans ce sens, que le dossier disciplinaire de Béchir Akremi était incomplet et lui manquait plusieurs éléments notamment tous les dossiers des affaires – de terrorisme, entre autres – sur lesquelles il s’était prononcé entre le 11 août et le 15 septembre 2020 alors que la décision de sa mutation de son poste de procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis avait été prise. 

Il a ajouté que les plaintes déposées par le Comité de défense des martyrs Belaïd et Brahmi n’avaient pas non plus été incorporées, par l’inspection générale au ministère de la Justice, au dossier disciplinaire de Béchir Akremi. 

Naceur Aouini a souligné que toutes les infractions commises et harcèlement exercé contre certains juges pour protéger Béchir Akremi seraient signalés au Rapporteur spécial sur l'indépendance des juges et avocats et qu’un sit-in de protestation serait organisé bientôt devant le siège du Conseil de l’ordre judiciaire pour éclairer l’opinion publique sur tous les crimes commis pour Béchir Akremi et dénoncer tous ceux qui essayent de le blanchir.  

 

Le Conseil de discipline en charge du dossier de Béchir Akremi ne s’est toujours pas prononcé sur cette affaire. L’énoncé du verdict a été reporté après l’audition du prévenu, lundi. 

Depuis fin juin, le Comité de défense des martyrs Chokri Belaïd et Mohamed Brahmi diffuse le contenu du rapport de l’enquête menée par l’inspection générale relevant du ministère de la Justice à sur l’affaire Béchir Akremi, notamment les manquements commis par celui-ci dans plusieurs affaires, des dossiers enterrés ou ignorés, des procès-verbaux inachevés ou bâclés concernant des crimes terroristes ou encore de preuves scientifiques non incluses dans les dossiers ou de PV non consignés.

 

N.J. 

 

13/07/2021 | 16:46
2 min
Suivez-nous
Commentaires
MFH
C'est B'hiri qu'on doit mettre en prison.
a posté le 13-07-2021 à 19:01
Je le dis du fond du c'?ur : Allah yehlek B'hiri. Il est le premier responsable de la destruction totale de tout le dispositif judiciaire existant avant la foutue révolution. A son arrivée, il avait commencé par mettre à l'écart tous les loyaux et honnêtes responsables pour ne garder que ses hommes, les sales, les kallabas, les escrocs, les menteurs, les avides d'argent et de pouvoir, ...Protéger les assassins , est pire qu'assassiner.
ben
Porter l'affaire devant les instances internationales
a posté le 13-07-2021 à 17:31
Je pense que vu le peu de confiance envers notre justice, il est évident qu'il faut porter toute l'affaire devant les instances internationales. C'en est fini de la justice tunisienne, c'est triste à dire mais c'est ainsi. C'est peine perdu d'avance que de porter plainte en Tunisie. Bhiri a fait du bon travail, avec comme toujours la complicité des idiots utiles, depuis Ettakatol jusqu'à NIda Tounès, en passant par Chahed et compagnie. Pour reconstruire la pays en ruine, il faudra de très longues années.
DHEJ
Niet...
a posté le à 18:19
As-tu une idée sur l'article 42 du code pénal?