alexametrics
jeudi 25 juillet 2024
Heure de Tunis : 17:51
Dernières news
Abir Moussi fait face à deux nouvelles affaires judiciaires
06/06/2024 | 16:12
2 min
Abir Moussi fait face à deux nouvelles affaires judiciaires

 

L’avocat et membre du comité de défense de la présidente du Parti Destourien Libre (PDL) Abir Moussi, Ali Bejaoui a indiqué que le mandat de dépôt visant cette dernière n’était plus applicable et qu’elle faisait, actuellement, l’objet d’une détention arbitraire. Il a révélé que Abir Moussi faisait face à deux nouvelles enquêtes.

S’exprimant durant une conférence de presse du 6 juin 2024, Ali Bejaoui a affirmé que cinq mois après l’émission du mandat de dépôt personne n’a été auditionné dans le cadre de la fameuse affaire du bureau d’ordre de la présidence de la République. Il a pointé du doigt un non-respect des procédures et de la loi ayant pour unique but d’empêcher la présidente du PDL de candidater à la présidentielle prévue d’ici la fin de l’année 2024.

L’avocat a, aussi, révélé que sa cliente faisait face à deux nouvelles poursuites en justice. « Nous tenons à vous informer qu’une association a porté plainte contre Abir Moussi… Elle sera auditionnée le 10 juin… Le bureau d’instruction n°20 prévoit d’auditionner aussi Abir Moussi dans un autre dossier le 10 juin… Le but de cette avalanche d’affaires judiciaires est d’empêcher Abir Moussi de se présenter aux élections », a-t-il déclaré.

 

 

 

Pour rappel, Abir Moussi a été interpellée devant le bureau d’ordre du palais de Carthage à la date du 3 octobre 2023. Elle s’y était rendue afin de déposer une demande de recours administratif.  Des policiers se sont rendus sur les lieux. Ils ont embarqué Abir Moussi et confisqué les téléphones des personnes présentes. Deux jours plus tard (jeudi 5 octobre 2023), un mandat de dépôt a été émis à l’encontre de la présidente du PDL. Elle est accusée, dans le cadre de cette affaire, d’attentat contre la sûreté intérieure de l’État.

Le juge d'instruction du 10e bureau du Tribunal de première instance de Tunis a aussi émis le 1er février un nouveau mandat de dépôt contre la présidente du Parti destourien libre. Ce mandat de dépôt a été émis suite à une plainte déposée par l’Isie en vertu du décret-loi 54. Le 21 février 2024, le juge d’instruction a émis un nouveau mandat contre elle, à la suite d’une plainte déposée par l’Isie conformément aux dispositions de l’article 24 du décret 54.

 

S.G

06/06/2024 | 16:12
2 min
Suivez-nous
Commentaires
BOUSS KHOUK
Pour 2024
a posté le 07-06-2024 à 15:08
Peu ou pas du tout de chance , pour 2029
Yosr
On nous prend pour qui?
a posté le 07-06-2024 à 14:39
C'est tellement gros ces injustices! On ne prend même plus la peine de fabriquer des affaires qui peuvent un peu tenir la route .
Cela restera dans les annales pour plusieurs siècles comme des abus . On continuera de rire de nous, encore plus fort, parce qu.on le mérite.
BOUSS KHOUK
Tout ça , ça ne rend pas optimiste pour les mois à venir
a posté le 07-06-2024 à 10:36
si ce n'est pas déjà trop tard , beaucoup de bêtises ont été commises , en particulier le trop confiance en soit même ..
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le 07-06-2024 à 06:35
Elle a choisi la politique alors elle doit en accepter les conséquences.

C'est une bonne chose car cette femme est un danger pour la Tunisie et pour la paix dans la société tunisienne. C'est une certitude.

Mais je ne comprends pas pourquoi elle n'est pas interdite de ses droits civiques et donc de se présenter à une quelconque élections. Un interdiction d'être en politique serait encore plus judicieux.



Carthage Libre
*** avec le pouvoir...ça se paye cash
a posté le à 15:24
le7seb ta7t etouta mon ami.

vous allez tous rendre compte de la destruction de notre pays, je te le jure.
elfribo
Ignoramus.
a posté le à 13:41
Avec ces idees totalitaires, despotiques et manifestement pas du tout democratique , ta place est aux cotes de Kim Il Sung, ou Poutine, malheresement Staline et Hitler sont morts autrement je te vois bien a leurs cotes.
Mettre une femme enprison parce qu'elle a choisi de faire de la politique? C'est le comble de l'ignorance.
Hamza Nouira
@elfribo
a posté le à 14:17
Pourquoi une femme n'aurait pas sa place en prison?
Elle est bien l'égale de l'homme n'est ce pas?

A moins que vous soyez un de ces religieux rétrograde et analphabète

Vous appelez ça une idée totalitaire ? Je vous rappelle que c'est ce qui est fait dans toutes les démocraties du monde tel que la France les Etats Unis et j'en passe. Et c'est la justice qui le décide.

Peut être devriez vous ouvrir un livre de temps en temps pour la culture et la connaissance !
Profitez de ce week-end pour le faire.
La chaleur et le manque d'intelligence surchauffe les méninges. Ce n'est pas bon pour vous.
Saga
n'importe quoi
a posté le à 14:57
mais de quelle justice tu parles? elle n'a même pas été jugé pour ces affaires complètement bidon.
a toi d'ouvrir un livre et de te renseigner sur la politique dans les démocraties