alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 20:30
Dernières news
Tunisie – Le maintien de Ben Jeddou dans le gouvernement Jomâa au centre des débats du Dialogue national
25/01/2014 | 1
min
Tunisie – Le maintien de Ben Jeddou dans   le gouvernement Jomâa au centre des débats du Dialogue national
{legende_image}


La reconduite du ministre de l’intérieur, Lotfi Ben Jeddou, dans le prochain gouvernement était au centre des débats lors de la réunion dans le cadre du dialogue national qui s’est tenue hier, vendredi 24 janvier 2014.

Ainsi, selon une déclaration du secrétaire général du parti tunisien de la liberté et de la dignité, Tahar Ilahi à la TAP, «plusieurs partis politiques contestent le maintien de ministres du gouvernement démissionnaire dans l'équipe gouvernementale de Mehdi Jomaâ », ajoutant que « durant son mandat à la tête du ministère de l'Intérieur, Ben Jeddou a fait montre d'une certaine compétence, en dépit des défaillances constatées ».

D’autre part, Taïeb Laâguili, représentant l’IRVA, a déclaré que le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi fera part à Mehdi Jomâa de la position de la majorité des partis participant au dialogue national, et qui refusent le maintien de Lotfi Ben Jeddou, précisant que « le gouvernement de Jomâa est prêt, et Ben Jeddou est l’un des principaux partants ».
Ceci a été confirmé par Ali Zdini, vice-président de la Ligue tunisienne des droits de l'Homme (LTDH) qui a déclaré qu'« aucun ministre du gouvernement de la Troïka ne sera maintenu dans l'équipe gouvernementale de Mehdi Jomaâ, à la lumière d'un accord de principe obtenu à ce sujet, lors d'une réunion, vendredi, entre le quartet et le futur chef du gouvernement ».

Rappelons que le nouveau chef du gouvernement, Mehdi Jomaâ, présentera sa nouvelle équipe gouvernementale au président de la République Moncef Marzouki, aujourd'hui, à 18h au palais de Carthage.

Il est à noter, qu'a M.Ben Jeddou, soutenu essentiellement par Ennahdha, on reproche son inefficacité durant son passage au ministère de l'Intérieur, passage marqué par des événements tragiques tels que l’assassinat de Mohamed Brahmi, la négligence dans le suivi du meurtre de Chokri Belaïd, non élucidé à ce jour, les huit soldats égorgés à Jebel Chaâmbi, l’attentat-suicide « raté » à Sousse et la tentative similaire à Monastir.
25/01/2014 | 1
min
Suivez-nous