alexametrics
jeudi 19 mai 2022
Heure de Tunis : 05:40
Sur les réseaux
Seïf Eddine Makhlouf : la prison blanchit !
18/01/2022 | 17:34
1 min
Seïf Eddine Makhlouf : la prison blanchit !


Deux photos à moins de six mois d’intervalle. La première prise le 26 juillet au lendemain du putsch de Kaïs Saïed et on voit un Seïf Eddine Makhlouf abattu par la catastrophe qui vient de lui tomber sur sa tête, ainsi que ses amis islamistes. La seconde prise hier après sa sortie de prison où il a été incarcéré plus de trois mois dans l’affaire de l’aéroport.

La différence entre les deux ? La barbe de Seïf Eddine Makhlouf est devenue bien blanche. Mais il n’y a pas que cela.


Maintenant, après ce séjour en prison, Seïf Eddine Makhlouf est devenu victime du système répressif de Kaïs Saïed. Il a désormais une légitimité carcérale aux yeux de son large public. C’est même un grand militant puisque le bonhomme a observé une grève de la faim pendant quelques jours.

Merci Kaïs Saïed. Voilà un Seïf Eddine Makhlouf bien blanchi !


On oublie sa fraude électorale, sa fraude fiscale, ses innombrables agressions verbales et physiques contre Abir Moussi et Samia Abbou, ses injures contre un juge, son remède contre le coronavirus et tout son cirque à l’assemblée…


R.B.H

18/01/2022 | 17:34
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Quoi?
Ce bandit...
a posté le 20-01-2022 à 17:05
Markhouf et sa famille sont grillés pour tout le mal qu'ils ont fait à ce pays. Ils se sont remplis les pauches, vendus aux plus offrants des islamistes, pendant que les terroristes massacraient nos soldats et nos martyres.
Les familles de nos soldats martyres sont toujours en deuil .
Sami
Taisez-vous la justice militaire a dit son mot!!
a posté le 19-01-2022 à 15:17
La justice militaire a dit son mot que Makhloof est un homme clean alors la haine continue de dite « Thakhafout » de pays. Vraiment quand je lisais cet article et les commentaires au dessous, je me sent vouloir vomir.
Quelle haine quelle est la différence entre terrorise quelqu'un par des mots ou bien par des armes pour moi c'est la même chose et peut-être pire.
Est ce que vous oubliez qui Mr Makhlouf a une famille ? Est ce que de cette façon doit-on critiquer quelqu'un qui nous sommes en conflits avec ces idées ? je ne pense pas que ça est la solution sinon je vous jure que notre désaccord ou bien conflits ou bien choisir les mots que vous voulez si il ne sera pas résolu par un dialogue national et par la démocratie et les urnes, on arrivera au scénario libyen ou Algérien des années 90.
S'ils vous plaît à la fin, nous avons un pays si cher qui nous devons tous le protéger de nos égoïsmes et nos haines.
MORJANE
SAMI
a posté le à 03:50
J'ai essayé ce comprendre votre commentaire. J'ai compris que vous êtes contre la haine et la rancune, qualités que je respecte. Mais je vous invite à ne pas avoir la mémoire courte avec ce type. Makhlouf est justement un homme de haine, raciste, dangereux et divise les tunisiens. Ces propos sont violents et virulent, c'est un extrémiste et en plus misogyne .En effet il considère toute femme non voilée comme une "fezda". Et ce genre de misogynie est plutôt dû à une obsession sexuelle et un complexe qu'il porte en lui depuis son adolescence, une frustration comme beaucoup de tunisiens . Sans oublier ses propos régionalistes et ses nombreux mensonges sur une supposée colonisation. Il a fait en sorte de se faire détester. Et ne pas oublier ses " compagnons" de route, Affes et Khiari qui ont bien déversé leurs venins sur beaucoup de tunisiens et les comportements de bandits à l'ARP qui donnent le mauvais exemple au peuple tunisien. Lui et ses alliés d'Ennahdha ont fait de certains jeunes des futurs terroristes.
Bab ezzira
Ingérence extérieure ou Justice Céleste Bhiriste ?
a posté le 19-01-2022 à 12:18
Un supposé « criminel » remit en liberté et blanchit malgré tous les faits reprochés : agressions et violences physiques et verbales, soutien judiciaire aux terroristes les plus cruels, fraudes fiscales, électorales, escroquerie (affaire des 100 milles Dinars du condamné à mort du Qatar)
Un constat qui traduit cette question LEGITIME s'il existe encore une justice en Tunisie après l'invasion occidentaliste barbare au nom de la MERDOCRATIE à travers leur création et leur protégé ; LA SECTE DES FREROTS DU DIABLE.
A mon avis, tous ces occidentaux qui protègent ces proches du milieu terroristes sont complices et redevables des mêmes crimes. Le contribuable Américain savait-il que ses compatriotes politiciens, députés, journalistes, financiers etc exercent une influence atroce pour libérer cet avocat des terroristes alors que ce dernier avait déjà innocenté un terroriste qui s'est fait exploser ultérieurement sur une moto devant l'ambassade de l'oncle Sam en Tunisie. Cet avocat s'est spécialisé dans la défense des salafistes et autres terroristes responsables de l'invasion de l'ambassade Américaine il y a quelques années. Ce monsieur ne cache pas ses relations douteuses avec des courants terroristes Libyens qui sont impliqués dans l'assassinat du consul Américain en Lybie et que les States classaient mouvement terroriste. SHIT, WHAT HAPPENED TO UNCLE SAM ?
Quant à la justice céleste Bhiriste elle tire sa force et sa légitimité non seulement du soutien inconditionnel et de l'ingérence étrangère en Tunisie, mais aussi des « justiciers » PROCHES de la secte du Diable qui innocentent les terroristes et des juges corrompus qui infestent cette justice.
Bref, de l'ordre s'impose dans cette mascarade et certains de nos juges doivent remettre les pieds sur terre et abandonner leurs statuts d'affranchis à la loi
On nous a appris que certaines peines sont aggravées lorsqu'elles sont commises par des magistrats, mais malheureusement sous l'égide de la MERDOCRACIE, les mafieux se cachent désormais sous les robes des magistrats. Tous mes respects pour les honorables qui se battent encore pour l'honneur de ce métier.
Lé 3acha fi Tounes men khanaha
URMAX
hé hé ... cette fois-ci, je suis tout a fait d'accord avec toi, makhlouf : La prison blanchit ...
a posté le 19-01-2022 à 12:01
... mais pas que la peau !
Les neurones aussi !
'?lu de la république française
sa libération cache quelque chose
a posté le 19-01-2022 à 08:57
j'en suis sûr sa libération n'est pas pour rien, l'avenir nous le dira sans commentaire
Rachida
Retour à la case départ !
a posté le 19-01-2022 à 07:29
Que fait-il hors de prison ?
stanislas
ah bon?
a posté le 19-01-2022 à 06:42
Je ne vois pas comment la prison blanchitIl a toujours son teint basané!
Tartouf
Il est tout souriant
a posté le 19-01-2022 à 01:04
La prison, ça rend aimable: il a bouffé trops de carrottes le Markhouf
Abidi
Blanchiment
a posté le 19-01-2022 à 00:48
Mais c'est vous qui essayez de blanchir cette énergumène avec votre article d'ailleurs vous essayez de faire d'une Pierre deux coups,blanchir makhlouf et assombrir l'image de Saïd
Morjane
Makhlouf
a posté le 19-01-2022 à 00:35
Blanchi par la barbe qu'il n'avait pas donc non visible, ou bien par la justice qui n'a pas fait correctement son travail vu que l'affaire" de l'aéroport est minime par rapport aux restes, son cerveau n'est pas blanchi pour autant . Et si l'article mentionne que son incarcération l'aurait rendu une victime donc plus populaire ce n'est pas la faute à Kais Said comme vous voulez insinuer, mais c'est le niveau d'une partie du peuple non négligeable en nombres. Et là ce n'est ni moi et ni les journalistes et ni KS qui allons changer la mentalité de certains tunisiens. Cela demande un travail de longue haleine .Le Makhlouf est très intelligent , il sait que son populisme bas-de-gamme fonctionne. Beaucoup de tunisiens sombrent facilement dans l'extrémisme islamique ou arabe mais pas le nationalisme tunisien le vrai et conforme .Inquiétant
souilem
Malla justice, Bizarre !!
a posté le 18-01-2022 à 22:54
Un criminel, voyoux qui a agressé des sécuritaires à l'aéroport de Carthage pour faire sortir à l'étranger une femme terroriste fichée sort vaincu de la prison, du n'importe quoi. En fait cette justice militaire aussi, a-t-elle été néttoyée par les islamistes ? Réponse : non puisque ce dangereux voyou a agressé aussi des députés femmes notamment : Abir Tounes, Mme Abbou, et d'autres,... Agressions verbales et physiques. Des plaintes ont été formulées par des victimesauprès de la justice mais envain. C'est ridicule et on pense que le Président de la République avait les mains tremblantes sur ces actes inédits contrairement à ce qu'il annonce dans le conseil des munistres et que le peuple était attentif.
Avec cette libération , nous sommes déçus de cette justice à plus d'un titre. La Tunisie ne sortira pas de ce tunnel noir.
St Just!
Est ce du journalisme?
a posté le 18-01-2022 à 22:36
C'est très décevant de constater la bassesse de ce niveau de journalisme.
La médiocrité s'étend du choix du thème à la qualité de présentation et d'analyse.
Abel Chater
Le jeune avocat révolutionnaire Maître Seifeddine Makhlouf, a réussi à se transformer en l'icône de la jeunesse avancée de la Tunisie.
a posté le 18-01-2022 à 21:13
Lorsqu'on veut comparer les jeunes révolutionnaires symboles du courage et de la lutte pour la liberté et pour la dignité humaine, avec les autres jeunes applaudisseurs et autodestructeurs, qui passent toute leur vie dans le rôle de "ramasseurs de balles", il y a lieu de se rappeler du poème d'Aboul Kacem Chebbi où il dit:"celui qui a peur de gravir les montagnes, passera toute sa vie entre les fosses".
Allah yostir Tounes.
APOLITIQUE
ICI C'EST LA TUNISIE
a posté le 18-01-2022 à 20:51
Vivement l'incompétence et la médiocrité....
mansour
L'islamiste Seïf Eddine Makhlouf judiciairement non-blanchi, la scène politique
a posté le 18-01-2022 à 20:21
aura un dangereux pion de l'islamiste frere musulman salafiste Rached Ghannouchi et Ennahdha de moins, la destruction et corruption islamiste généraklisée des 11 années du pouvoir islamiste Rached Ghannouchi-Ennahdha aura un destructeur-corrompu de moins et il gagnera de l'argent par son travail et non plus des poches du contribuable tunisien pour voyager et mener une vie d'un nouveau super riche islamiste
k.Hamida 7806
Blanchi vous dites
a posté le 18-01-2022 à 19:16
A moins que ...
C'est peut être raouf ben hédi qui est promu au rang de Haut responsable au sein du "collectif démocrate contre le putsch", service blanchiment, blanchissement et blanchissage.
Là, c'est bien compréhensible.
Aucun détergent ne peut blanchir un traitre; Ses poils ont beau blanchir, son coeur reste noir



SAM53
EXACTEMENT
a posté le à 21:09
BRAVO HAMIDA