alexametrics
vendredi 03 février 2023
Heure de Tunis : 15:36
Dernières news
Sans autorisation, la radio publique britannique BBC émet en Tunisie
07/09/2018 | 10:40
3 min
Sans autorisation, la radio publique britannique BBC émet en Tunisie

 

 

L’initiative est dangereuse et, sous d’autres cieux, elle peut même être considérée comme une atteinte à la souveraineté. Il s’agit de cet accord conclu entre la chaîne britannique publique BBC et la radio privée tunisienne Express FM. Quel est le contenu de cet accord ? Nous avons deux versions, celle présentée par la BBC dans un communiqué officiel et celle présentée par Express FM. Dans celle de la BBC, la radio diffusera ses émissions tous les jours de la semaine de 19 heures à 6h du matin sur les ondes d’Express FM.

 

 

« Il s’agit d’un pas dans la stratégie de la BBC de servir le public maghrébin et lui présenter nos services d’information et programmes culturels… », écrit la BBC. Du côté d’Express FM, on présente avec une légère différence la chose en omettant de signaler que la programmation de la BBC est continue jusqu’à 6h du matin et précise même que les classiques d’Express FM seront toujours au rendez-vous. Le même communiqué signale pourtant qu’« en lieu et place de la programmation musicale nocturne, vous pouvez désormais et à partir de 19h suivre des programmes de la BBC Arabia dans la ligne du traitement d’information et du parti-pris de qualité entamé durant la journée mais avec un spectre plus international. Cela annonce aussi des coproductions à venir entre les deux radios sœurs ». Les coproductions dont parle Express FM ne sont signalées nulle part par la BBC.

 

Contacté par Business News, Hichem Snoussi, membre de la Haica nous a rappelé que ceci est strictement illégal et rappelle que ce type de diffusion et de partenariat a déjà été interdit pour des médias tunisiens entre eux (le cas de Nessma TV avec des radios régionales par exemple).

M. Snoussi précise que la Haica a toujours refusé d’accorder des autorisations d’exercice de médias audio-visuels étrangers en Tunisie, que ce soit des télévisions ou des radios. Il s’agit donc d’un détournement clair et net de la législation en vigueur. On vous refuse l’accès par la porte légale de la Haica, vous entrez par la fenêtre d’Express FM. La station, rappelons-le, vient d’obtenir récemment l’autorisation de diffuser sur tout le territoire de la République. Y a-t-il eu l’aval de l’autorité compétente, à savoir la Haica pour conclure cet accord ? Contrairement à ce qu’a prétendu l’un de ses animateurs, la radio n’a jamais présenté de demande à ce sujet à la Haica.

« Aucun dossier ne nous a été présenté à ce sujet et nous n’avons bien entendu donné aucun accord. C’est tout simplement contraire aux cahiers des charges et nous avons toujours refusé cela », précise Hichem Snoussi. Sachant que la BBC est une radio publique et que sa ligne éditoriale correspond obligatoirement à la politique et la stratégie du Royaume de Sa Majesté dans la région, il apparait clairement que cette politique va passer désormais à travers nos ondes FM. La BBC ne le cache pas trop d’ailleurs, elle précise dans son communiqué que la BBC propose ses « services » dans plusieurs pays arabes, tels la Libye, la Mauritanie, l’Irak, le Liban, la Jordanie, le Sultanat d’Oman, la Palestine, le Koweït, le Bahreïn, le Qatar et la Syrie.

N.B.

07/09/2018 | 10:40
3 min
Suivez-nous

Commentaires (2)

Commenter

Mouaten_x
| 07-09-2018 13:19
'? qui on doit le retour en force de personnages comme Ghannouchi, Zitouni... la bonne conscience Occidentale vénérée chez nous comme parole sainte.

veritas
| 07-09-2018 11:27
Voilà chaque jour une vérité supplémentaire qui explose au grand jour pour confirmer que les anglais du gourou ont fait main basse sur la Tunisie avec la complicité du gourou lui même et sa secte ,un avenir catastrophique attend les tunisiens car les anglais et les anglo-saxons en général ou ils mettent leur pieds ils ne laissent que des ruines des affamés et des cadavres derrière eux ,merci qui...?