alexametrics
vendredi 24 septembre 2021
Heure de Tunis : 06:29
Dernières news
Rafik Abdessalem provoque la colère des amazighs maghrébins
22/02/2012 | 1
min
Rafik Abdessalem provoque la colère des amazighs maghrébins
{legende_image}

 

Les récentes déclarations du ministre des Affaires étrangères, Rafik Abdessalem, lors du congrès ministériel des pays du Maghreb arabe, exprimant son refus de la proposition de changement de la dénomination du Maghreb Arabe, ont suscité le mécontentement de nombreuses associations et médias amazighs maghrébins.

En effet, Rafik Abdessalem a émis une objection à la proposition de son homologue marocain, Saâd Eddin El Othmani, qui a appelé à changer la dénomination du « Maghreb Arabe » pour « l’Union Maghrébine », en référence à la grande variété de civilisations, de cultures, de populations et de langues réunie dans les pays du Maghreb. Une objection qui a, également, été émise par les ministres des Affaires étrangères libyen et algérien.

 

Selon le chef de la diplomatie tunisienne, cette objection serait justifiée par la dimension culturelle, civilisationnelle mais aussi géographique que comporte le terme « arabe ». Une appellation qui, selon lui, réunit les pays du Maghreb, constituant « la partie occidentale du monde arabe ».

 

L’observatoire amazigh des droits et des libertés a également publié un communiqué dans lequel il regrette la ségrégation dont fait preuve le refus de la proposition marocaine et qualifie les déclarations de Rafik Abdessalem d’« aberrantes » [NDLR : faisant ici référence à l’argument géographique émis par le ministre des Affaires étrangères tunisien].

 

22/02/2012 | 1
min
Suivez-nous