alexametrics
mardi 19 janvier 2021
Heure de Tunis : 22:21
Chroniques
Nadia Akacha n’a rien compris à la démocratie
Par Nizar Bahloul
30/11/2020 | 15:59
5 min
Nadia Akacha n’a rien compris à la démocratie

 

« Le président de la République n’a pas à être auditionné par le Parlement ».  C’est en ces termes que Nadia Akacha, cheffe de cabinet du président de la République s’est adressée aux députés lors de la discussion du budget de la présidence hier dimanche 29 novembre.

Si l’on avait un doute, il est maintenant dissipé. Nous avions un président grisé par ses 72,71% obtenus à l’élection de 2019, mais son cas est maintenant aggravé par les vrais faux sondages qui lui donnent une popularité supérieure à 50%.

Dans les propos de Mme Akacha, qui engagent forcément et indéniablement le président de la République et toute l’institution présidentielle, il y a quelque chose de dangereux pour l’édifice démocratique en Tunisie.

Nadia Akacha affirme que le président n’a de comptes à rendre qu’au peuple. Techniquement et moralement ceci est faux.

Sur le plan technique, il y a l’article 88 de la Constitution qui permet aux membres de l’Assemblée de présenter une motion motivée pour mettre fin au mandat du président de la République en raison d’une violation grave de la Constitution. Il suffit que 109 députés le veuillent pour que l’on voie Kaïs Saïed convoqué devant l’assemblée pour répondre de ses actes. On verra après s’il a violé ou pas la constitution, mais entre-temps, il se doit de rendre des comptes.

Sur le plan moral, si un président de la République est suffisamment imbibé des principes démocratiques, il se doit d’aller lui-même au Parlement pour s’adresser à l’assemblée conformément à l’article 79 de la Constitution.

Nous avons donc deux articles de la Constitution qui mettent à mal les propos de Nadia Akacha.

 

Loin des considérations morales et techniques, il y a ce qu’on appelle les principes démocratiques que le président de la République et son équipe se doivent d’appliquer et de respecter. Ces principes ont été bafoués par les propos de Mme Akacha. Dans ces principes, le président a des comptes à rendre au peuple, mais qu’est-ce le peuple si ce n’est ce Parlement dont la dénomination officielle est justement Assemblée des représentants du peuple.

On peut gloser jusqu’à l’infini de la médiocrité de notre assemblée, mais celle-ci est représentative du peuple qu’on le veuille ou non. Dans notre ARP, on a ce qu’il y a de pire, des repris de justice, des contrebandiers et des mafieux, on le sait, mais ils sont représentatifs du peuple et le président se doit, démocratiquement parlant, de ne pas les snober. Ils jouissent de la même légitimité électorale qui a porté Kaïs Saïed au palais de Carthage.

Il n’y a pas et il ne saurait y avoir, d’autres représentants du peuple que ceux qui se trouvent sous la coupole de l’assemblée. Il s’agit là d’un b.a.-ba de la démocratie que Mme Akcha a sciemment bafoué.

 

Cela en dit long sur l’esprit qui prévaut à la présidence dont Nadia Akacha est la représentante.

Élu au suffrage universel avec une majorité bien écrasante, ne trainant pas de casseroles, n’étant pas mêlé à un quelconque scandale, Kaïs Saïed se croit supérieur aux autres élus de la nation.

Or c’est là tout le danger et c’est comme cela que sont nés les plus grands dictateurs et despotes. Au début de leur mandat, les présidents étaient de simples élus. Ce n’est qu’après qu’ils sont devenus dictateurs, quand ils ont cru être des êtres supérieurs. Zine El Abidine Ben Ali en 1989 était élu avec une écrasante majorité et elle était bien réelle, comme celle qui a élu Kaïs Saïed. A l’époque, il était réellement soutenu par tout le monde, y compris par son ennemi juré Moncef Marzouki. Avec le temps, et parce qu’il a cru ne pas devoir rendre de comptes à quiconque, il est devenu despote.

C’est là le point d’achoppement.

Un démocrate, un vrai, doit savoir rendre des comptes au peuple à travers les différentes instances nationales officielles, notamment l’assemblée et les médias. Depuis son investiture, Kaïs Saïed n’a accordé qu’une seule interview par l’intermédiaire de la télévision nationale.

Un dictateur, un vrai, n’a pas de comptes à rendre, il envoie balader les députés et il utilise les médias comme un moyen de propagande.

Par ses propos, Nadia Akacha a ébranlé les institutions mises en place par les démocraties pour rendre compte au peuple. Elle a placé le président de la République au dessus de l’assemblée, c'est-à-dire au dessus du peuple.

 

Nadia Akacha et son patron sont-ils conscients de leurs propos et de leur étendue ? Kaïs Saïed serait-il un despote en devenir ?

Je ne le crois pas. Entre des propos machiavéliques réfléchis et la bêtise de propos irréfléchis, je penche vers la seconde hypothèse, car la bêtise est mille fois plus répandue que le machiavélisme.

Kaïs Saïed et Nadia Akacha sont juste grisés par le résultat de 2019 et les sondages mensuels qui ne reflètent pas toujours la réalité du terrain.

Kaïs Saïed et Nadia Akcaha confondent peuple et foule.

Kaïs Saïed et Nadia Akacha sont isolés au palais de Carthage et ne rencontrent quasiment personne du peuple dont ils parlent, ils ne rencontrent que des foules.

Le peuple, ce n’est pas que les pauvres gens qui ne représentent que 15% de la population. Le peuple, c’est aussi  la classe moyenne, c’est aussi les intellectuels, c’est aussi les hommes d’affaires, c’est aussi les artistes, c’est aussi les sportifs, c’est aussi les chercheurs, c’est aussi les jeunes, c’est aussi les enfants.

Qui de tous ces gens-là a rencontré Kaïs Saïed ? Personne ou très peu.

 

En confondant peuple et foule, en se positionnant au dessus des véritables représentants du peuple que sont les députés, en snobant les autres composantes du peuple, Kaïs Saïed et Nadia Akacha franchissent la ligne invisible séparant un démocrate d’un despote.

Ceci est dangereux si c’est réfléchi et inquiétant si ça ne l’est pas. 

L’article 79 de la constitution est là pour rappeler au président de la République que le peuple a des représentants officiels et qu’il peut s’adresser à eux. S’il est réellement démocrate, s’il aime vraiment le peuple, il se doit d’appliquer cet article 79 malgré tout ce qu’il pense (et de ce que nous pensons tous) de la composition de cette assemblée infestée de renégats.

Par Nizar Bahloul
30/11/2020 | 15:59
5 min
Suivez-nous
Commentaires
CESARIOS
Mr le président, sauvez notre chère TUNISIE avant................
a posté le 07-12-2020 à 16:28
un président ivre dans une nation martyrisée; en voie de banqueroute, où les loups de banditisme et de lobbys dansent comme ils le semblent, ils ont profité de son laisser faire , laisser aller, et de son ivrognerie politique qui ont causés notre décadence e les fiascos que nous sommes en train de les subir et qui s'aggravent d'une année à une autre, et jusqu'à ce jour il n'a pas voulu réagir et prendre l'initiative de siffler la fin de récréation et entamer à concrétiser les attentes et les espoirs d'un peuple qui l'a élu pour la première fois démocratiquement à 73 % , c'est le moment ou jamais de bouger et de na pas laisser ses électeurs et ses électrices mourir par les remords , le temps presse et le TUNISIEN et la TUNISIENNE ne pourront résister durant les quatre années à venir dans les souffrances et les miséres jamais connues par notre chère TUNISIE
DIEHK
Pourquoi?
a posté le 05-12-2020 à 11:49
Pourquoi M NB
On ne paut pas commenter l'article du Dr Neziha Gouider-Khouja*.
Surprise sur prise!!!!!!! ou
Pagaille caractérisée à cause de la new CG ?
Ou simplement " fear of bearded men?"
Ya Allahhhhhh!

B.N : Bonjour Cher lecteur, il s'agit d'un problème technique notre équipe est entrain de faire le nécessaire. Merci pour votre compréhension.

AR
INDULGENCE
a posté le 02-12-2020 à 18:52
Mr DIEHK n'a pas totalement tord, je suis un mauvais connaisseur quand à l'élaboration de ces pages, mais j'imagine que ce travail n'est pas de tout repos. On devrait d'abord et sincèrement, remercier Cette '?quipe de BN qui n'a pas fait la sourde oreille pour nos requêtes, l'effort est visible pour l'amélioration de la qualité de la présentation.
Jongler entre les info, la publicité indispensable pour la survie de ce site et les com, dégager de l'espace pour satisfaire tout ce beau monde, c'est pas de la tarte.
Ce site nous est assez cher pour ce qu'il est entrain de nous offrir.
Nous lui souhaitons longue vie et assez de moyens pour pouvoir subsister dans ces temps difficiles.
Bonne soirée à tous.
DIEHK
Mon humble participation.....
a posté le 02-12-2020 à 09:40
Bonjour à « TOUS »
Si NB, je mets les pieds dans votre CG et je me permets de vous donner des idées pour améliorer cette CG critiquée par tous nos amis !
Il est vrai quand votre équipe chargée de cette CG est sous pression et se disperse à trouver 1 solution car dans chaque équipe, on trouve 1 concurrence saine genre « qui fait mieux que son (ses) collègues !!!
1) Revoir la pagination « PAO »
2) Les marges à droites et à gauche occupent trop d'espaces !
3) à gauche de la page : Décaler le contenu de la moitié de cet espace ce qui augmentera la marge à droite'?'.
4) Pour la Publicité : certaines publicités s'accaparent 1 grand espace ce qui rend la pagination trop éclatée et démontre que les marges occupent trop d'espace.
5) Pour les publicités « photos et autres : Diminuer l'échelle de moitié « réduire les photos de 50 pour cent »
6) Publicité à arranger et à disposer coté droit et surtout trouver une bonne disposition en fonction des thèmes de la pub.
7) La principale Modification à apporter ou à faire C :
8) Pour chaque article publié, il faut qu'il soit commenté à sa suite et non aller se farcir des dizaines de pub qui nous font oublier notre fil de commentaire une fois arriver en bas et C pour cette raison que vos fidèles ne commentent plus les articles car ça devient vraiment un parcours de combattant pour rester concentrer sur le commentaire.
9) Il faut changer de « fonts » parce que c'est très espacé et il faut que vos articles soient « compressés » car C cet espacement qui gêne dans la lecture et pour faire simple, le lecteur a l'impression de lire un livre qui ne s'adresse pas à moi !!!
10) Le choix d'1 police de caractères est essentiel dans un article.
11) J'ai d'autres idées dans le cas où ça ne marchera pas ?
12) Changer la pagination de chaque page de notre Journal
13) Trouver d'autres solutions pour la « Pub » (échelles et autres'?')
14) Surtout, surtout les retours de com de nos fidèles doivent se faire à la suite de l'article et non à la fin.
15) Je suis sur qu'on aura bientôt plus de com de nos fidèles.
16) Bon courage pour l'équipe de la « PAO ». Il faut savoir sortir des lignes et contrainntes pour satisfaites les fidèle de notre site.
17) Ah ! La Pub : C le mal de ce siècle qui nous mènera à la perte de nos valeurs morales et ancestrales..
Amitiés à « TOUS »
Candide né
@M.AR
a posté le 01-12-2020 à 15:37
Cher monsieur
Je tiens à vous remercier pour votre retour courtois,pondéré et digne de respect!
Si malentendu y a eu,je vous propose de l'oublier!!
Et croyez-moi,je n'avais nullement l'intention de vous heurter!
Je vous remercie pour votre compréhension!!
Amitié et respect.
AR
Autant pour moi
a posté le à 19:13
Monsieur, j'ai reçu une leçon de respect et de civisme, m'aidant dorénavant à essayer d'être plus explicite et plus clairvoyant.
Nos différences ne nous désuni pas, mais nous permettent à voir plus clair et avoir des échanges fructueux.
Bien à vous, Que Dieu vous garde et vous préserve bonne santé.
AR
Mr Candide né
a posté le 01-12-2020 à 12:59
Manque de civilité ?
Croyez moi monsieur, ce était nullement mon intention.
J'ai essayé de critiquer l'article, donc les propos et non la personne.
J'ai constaté un rapprochement entre l'analyse faite par Mr Bahloul et la déclaration d'un certain membre du parti Qualb Tounes, Elloumi, d'où mon insinuation portée plutôt vers celui qui la mérite plutôt qu'à Mr Bahloul lui même.
Vous devinez facilement que la motivation n'est pas la même pour l'un que pour l'autre.
Dernière notification, je n'ai voté pour personne donc je ne peux défendre que ce que je pense.
Amicalement.
Prussien
Mercenaire de la désinformation
a posté le 01-12-2020 à 12:22
Un mercenaire de la désinformation doit s'abstenir de donner des leçons de démocratie.
DIEHK
Les caricatures......
a posté le 01-12-2020 à 12:22
https://www.businessnews.com.tn/BN-Page-Not-Found.htm
Dans votre nouvelle "CG" :
Vous avez gardé les caricatures mais l'accès n'a pas été configuré!!!!!!
d'où le message : https://www.businessnews.com.tn/BN-Page-Not-Found.htm
Mettre à jour les lignes de commandes nous dirigeant sur le "link accès aux caricatures"
Merci...
mansour
Le régime parlementaire est un régime méprisé par les tunisiens
a posté le 01-12-2020 à 11:25
car c'est un régime faible, corrompu et non patriotique
aldo
==== BONJOUR BN ====
a posté le 01-12-2020 à 09:51
pourquoi on arrive plus à consulter les caricatures et depuis her que j'essaie . bonne journéé

B.N : Notre équipe est entrain de régler quelques détails de la rubrique, la caricature reste accessible depuis la liste Menu.
Veuillez nous excuser pour le désagrément et merci pour votre compréhension :)
Tunisino
KS touche un salaire et un budget colossaux, pourquoi faire?
a posté le 01-12-2020 à 09:43
Il s'agit d'une obligation, peu importe qu'elle soit constitutionnelle ou morale. Le président est dans l'obligation de penser pour la Tunisie, du présent et du futur. Il est dans l'obligation d'accompagner les politiques et les citoyens pour le bien du pays, du présent et du futur. Pourquoi on veut l'auditionner, parce qu'il touche un salaire sans rien faire, il profite des avantages de la présidence sans contrepartie réelle, il recrute des incompétents dans la présidence, et même dans le gouvernement, sans se soucier des intérêts des tunisiens. KS est en défaillance totale, ainsi les demandes des députés de l'auditionner deviennent légitimes pour le rappeler de ses obligations morales, les tunisiens ne peuvent donner leurs avis qu'en 2024!
Nureev
N/A
a posté le 01-12-2020 à 01:28
Madame Akacha a totalement raison, Le président n'a pas à être auditionné par le parlement.

l'article 88 de la Constitution est celui de la révocation du président et fait référence au renvoi devant la cour constitutionnelle, quel est l'intérêt d'aller à l'assemblée ?

L'Article 79 : Le Président de la République peut s'adresser à l'Assemblée des représentants du peuple.


Des tartines de circonvolutions alors que tout est dans la différence entre « peut s'adresser à » et « être auditionné par » ;)


MH
Mr Bahloul a raison
a posté le 01-12-2020 à 00:11
Dans un régime présidentielle, le président est au dessus de tous, il est au sommet de la pyramide. On peut dire qu'il est intouchable jusqu'à la levée de son immunité à la fin de son mandat. Dans un régime parlementaire, personne n'est au dessus de personne et encore moins le président, souvent réduit à une fonction honorifique. Il se trouve que la Tunisie (le seul pays arabe d'ailleurs rappelons le) a choisi un système plus proche de parlementaire que présidentiel. Pourquoi? Il faut se rappeler du contexte de 2011. Le tunisien a la mémoire courte visiblement. C'est pour éviter l'expérience du passé (et les expériences encore aujourd'hui de tous les pays arabes sans exception), où l'hégémonie, les dérives et la tyrannie d'une seule personne sur toute une population sont de rigueures. Il faut respecter les institutions, l'ARP compris même s'elle est constituée des pourritures. Ce qui compte, c'est l'avenir et pas le temps présent, qui est très dur pour tous.
Candide né
@AR
a posté le 30-11-2020 à 22:50
Cher monsieur

j'ai trouvé votre commentaire de bonne qualité.Hélas,c'est plus fort que vous,il fallait nous démontrer votre manque de civilité.Et en croyant nous épater avec votre jeu de mot,en faisant allusion au patronyme de N.Bahloul,vous n'avez réussi qu'à confirmer l'adage:chasser le naturel,il revient au galop(j'évite l'autre dicton que je vous laisse deviner)!Votre robocop m'indiffère!!
Quant à la chronique de N.B elle est l'oeuvre d'un journaliste talentueux et surtout courageux!

PS::N.Bahloul,modérateurs et lecteurs savent que je n'ai jamais été flatteur ou flagorneur
Alya
Je comprends malgré tout KS
a posté le 30-11-2020 à 21:52
Si Bahloul, comment réagiriez vous à sa place Comment se presenter devant cette institution de fous!!!!!!
Sami
Le doigt dans l'?il
a posté le 30-11-2020 à 20:44
Sorry Nizar mais là tu te fourres le doigt dans l'?il. Yekhi tu es conscient dans quel pétrin on est ou pas encore? De quelle assemblée tu parles? Celle schizophrène dirigée par la mafia islamiste?! C'est ça que tu veux protéger?! Kais Saied est d'une lourdeur inégalée mais il a barré la route à plusieurs reprise aux tentatives hégémoniques de Ghanouchi, que ce soit en fermant la porte à Erdogan et ce n'est pas rien ou sa dernière visite au Qatar. Je n'ose pas espérer ce qu'aurait le vendu Nebil Karoui si c'était lui à Carthage.
GZ
@ M. Bahloul
a posté le 30-11-2020 à 19:51
Bonsoir.
Croyez bien qu'on vous aime bien , qu'on est attaché à BN . On aime également parcourir les commentaires des autres lecteurs qui parfois nous en apprennent beaucoup . Mais là , les caractères des commentaires sont si fins rachitiques comme je l'ai signalé sous la chronique de Mme I. Latif que la lecture devient réellement épuisante .
Je constate par ailleurs une raréfaction des commentaires par rapport à il y a peu .
Permettez- moi de vous dire mon sentiment quant au changement de présentation , c'est comme si vous vous absentez pendant un w.e. et qu'en rentrant vous trouvez toute votre décoration chamboulée , vos meubles déplacés , vous perdez vos repères . Vous ne vous sentez plus chez vous .
Peut être faut-il le temps .de s'habituer .
pour se sentir à nouveau chez soi .
Bien à vous .


BN : Cher lecteur on vous remercie pour votre retour notre équipe technique se charge d'y remédier au plus vite merci pour votre patience
abouali
@GZ : Un format éprouvant
a posté le à 13:33
Bonjour cher ami,
Tout à fait d'accord avec vos remarques. Depuis "l'avènement" de ce nouveau format, je ne peux plus accéder aux différentes rubriques et je n'arrive même plus à publier mes commentaires, ce qui m'a obligé à déserter le site. En désespoir de cause, j'en ai fait la remarque su Facebook sans obtenir aucune précision ! Il faut espérer des améliorations à venir pour reprendre nos échanges.
Bien à vous.
AR
Acharnement Gratuit
a posté le 30-11-2020 à 19:22
" Assemblée représentative du peuple" , " Kais Saïd comparé à B.Ali"
" Me Akacha à côté de la plaque concernant la démocratie" , " Des sondages défavorables", "Des articles de la construction obligeants" ?
J'espère Mr Bahloul que votre esprit ne porte pas votre nom, sinon, considérer que ce parlement composé de 217 énergumènes incapable de discerner entre une merguez et un bonbon, pourrait représenter ce pauvre Peuple ?
Il n'est même pas capable d'auditionner une chèvre !
On dirait que vous vivez dans une autre planète ! Est ce vous avez suivi une fois les débats et les interventions de vos chers débutés ? Non, on dirait pas.
Je fais partie de ces 52/100 qui n'ont pas voté , je ne suis pas concerné par les résultats de ces élections et je ne suis pas le seul.
La légitimité électorale que vous mettez en évidence ne donne pas la légitimité de compétence, indispensable pour mériter le statut d'un vrai responsable dans n'importe quelle institution, dans notre histoire que des erreurs et des conneries ont été commises, ce parlement est classé en tant que tel.
Prendre parti à côté de ce parlement c'est autant faire l'avocat du Diable.
L' attitude de Mr Le Président est tout à fait compréhensible même légitime, pour garder une distance avec toute cette médiocrité.
On peut lui reprocher certaines maladresses mais pas dans cette prise de position.
Prussien
Ne pas se tromper de cible
a posté le à 12:27
Je souscris.
Welles
Une vraie galère
a posté le 30-11-2020 à 17:36
Cette constitution est un fourre-tout qui n'a ni queue ni tête, ouverte à tout vent qui a rendu le pays ingouvernable, et c'est cela que voulait la secte de malheur.
Forza
Elle était sur la défensive mais la question reste complexe
a posté le 30-11-2020 à 17:31
Je ne suis pas constitutionaliste mais si je comprends bien, c'est le gouvernement qui doit rendre des comptes au parlement, le pouvoir du président est indépendant du parlement. La constitution a bien sur prévu des articles pour les cas de crises pour autoriser le président à dissoudre le parlement ou bien le parlement a virer le président mais ce sont des cas extrêmes.
Je pense qu'il faut comprendre l'intervention de Mme Akacha dans le contexte de la discussion du budget de la présidence. Certains députés étaient violents dans leurs mots et elle a cru devoir défendre son président. Sans les relations tendues entre présidence et parlement, on aurait assisté a des interventions de Saied devant l'assemblée. Il a même refusé de célébrer la fête de la république au parlement come c'est tradition en Tunisie, même Ben Ali le faisait.
L'analyse de Mr. Bahloul reste juste. Mr. Saied se croit au-dessus du parlement et ce n'est pas le cas. Je ne partage même pas l'avis que sa popularité est plus importante car on compare le résultat d'un deuxième tour de présidence avec le résultat des législatives entre plusieurs partis. Dans le premier tout, il n'a eu que 18.5% inclus les voix de nahdhaouis qui ont trahi Mourou. Dans ce deuxième tour, on a emprisonné Mr. Karoui, puis on a fuité qu'il travaille avec un lobbyiste israélien (qui se cache derrière cette fuite ?), on a par la suite démonisé Karoui alors que lui, il a vraiment et concrètement aidé des pauvres et non pas servi seulement des paroles.