alexametrics
Dernières news

Mohamed Abbou rappelle la peine de mort à ceux qui voudraient renverser le régime (Vidéo)

Temps de lecture : min
Mohamed Abbou rappelle la peine de mort à ceux qui voudraient renverser le régime (Vidéo)
Invité dans l’émission Midi Show sur les ondes de Mosaïque Fm, Mohamed Abbou a mis en garde contre les appels à renverser le régime après le 23 octobre. Le secrétaire général du CPR et ancien ministre a rappelé, à ce sujet, que le droit tunisien prévoit la peine de mort pour toute personne qui voudrait opérer un renversement du pouvoir, par la violence. « Le 24 octobre, celui qui sera présent dans la rue, et qui présenterait une volonté de renverser le pouvoir par la violence, je suis navré de le dire, mais la sentence prévue est la peine de mort ».

« Qu’ils expliquent ce qu’ils veulent faire ? Une contre-révolution ? Une seconde révolution ? S’ils considèrent que le gouvernement doit partir le 24 octobre, qui veulent-ils mettre à la place ? », s’interroge Mohamed Abbou. « Celui qui parle de fin de légitimité le 23 octobre, c’est quelqu’un qui souhaite le chaos et l’anarchie dans le pays », poursuit-il, avant de mettre en garde contre le danger que représentent de tels propos et appelant ces personnes à en mesurer la gravité.

Concernant la référence à la peine capitale, M. Abbou affirme qu’il ne fait que rappeler les dispositions de la loi et que la loi s’applique pour tout le monde. « Même si la révolution n’était pas légale, elle était légitime. Il était donc acceptable de ne pas se soumettre à la loi sous la dictature, mais maintenant que nous sommes face à un pouvoir légitime, l’Assemblée constituante ayant une légitimité supérieure, la loi doit être appliquée ». L’ancien ministre a tout de même assuré que le délai d’écriture de la Constitution ne dépasserait la période prévue que de quelques mois et que cette période transitoire s’achèvera, sans aucun doute, en 2013.
En outre, il a affirmé que ceux qui parlaient de la perte de légitimité du gouvernement, notamment dans les médias étrangers, participent à fragiliser la situation économique du pays.

Le discours de Mohamed Abbou, notamment le dernier paragraphe, évoque étrangement celui du régime Ben Ali qu’il menait contre ce même Abbou. C’était exactement le même argument que l’on opposait à ceux qui critiquaient les positions du régime dictatorial : fragilisation de la situation économique.
Par ailleurs, l’ancien ministre rappelle la loi quand il s’agit de peine de mort, mais oublie cette même loi quand il s’agit d’évoquer le décret n°1086 daté du 3 août 2011 qui stipule dans son article 6 que «l’ANC doit préparer la constitution dans un délai d’un an après son élection ».
La légitimité finit bien le 23 octobre. Il est évident que le gouvernement ne doit pas chuter pour des raisons d’intérêts supérieurs de l’Etat, mais il est aussi évident que l’on ne peut plus parler de légitimité à partir de cette date (ce sera le consensus comme avant les élections) et certainement pas menacer de peine de mort ceux qui expriment une opinion contraire de Mohamed Abbou et consorts !

M.B.H. – R.B.H.

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

ulys
| 15-09-2012 23:59
Sidéré par ce que tu dis. Vraiment un geste tu peux le faire: casse toi pauvre c..

la rebelle
| 15-09-2012 16:50
ca nous rapelle le discours de ben ali , casse toi pauv ***!

allérgie à la troika
| 15-09-2012 16:48
mohamed wild boujemaa abbou ou saidi nous parle avec un ton arrogant et menacant . ce gouvernement avec ts ses membres détestent la tunisie et les tunisiens , il est vraiment temps pour les balayer avec du javel!!!!!!!!!

JIHED§NIDHAL
| 15-09-2012 10:47
..Casse -toi ! avec ta secte de salafistes , qui imposent leur pouvoir de force à un peuple qui a réussi à dégager un Dictateur implanté depuis 23 ans .

Alors que dire d'un minus de Dictateur comme toi et tes partisans qui se déchirent le pouvoir afin de spolier les Tunisiens , les dépouiller et les ruiner en occupant les postes de "Bas fonctionnaires " et toucher des salaires faramineux !!!!

Au moins Ben Ali , a usé de Diplomatie durant des années en jouant le Démocrate , mais vous ! vous incarnez ainsi que vos Nahdaouis la Dictature Absolue , arrogante, tyranique , ********

De surcroit , vous et vos semblables au parlement et au gouvernement , vous n'avez aucun charisme , aucune compétence à part celle d'exercer la Dictature et vouloir opprimer les citoyens .

"wjouh tkoul fi jabbena " selon le Rappeur
DJ COSTA , que je salue fortement pour cet adjectif qualificatif qui convient parfaitement à ces rapaces qui ont fui comme des lâches pendant des années et puis ils sont revenus quand leur SYEED ,ont renversé Ben Ali!!!!

Aujourd'hui , tu oses petit minable MENACER tout un peuple digne et fier ????
de peine de Mort !!!!

SHAME ON YOU !

Dégage et ferme ton bec , toi et tes barbus et voilées , le 23 OCTOBRE vous serez tous OUT , sinon ça va barder pour vous Obscurantistes , assoiffés de SANG!!!!!

Citoyen_H
| 14-09-2012 23:15
Ce personnage ne fait que surfer sur les crêtes des actualités. Bien entendu, il sait s y prendre pour toujours caresser dans le sens des poils.
Il est très sournois. Sa soif du pouvoir brille en permanence dans ces yeux. Il a les dents longues

guigui
| 14-09-2012 20:59
eh oui, abat abbou; vendu

S.Citoyen
| 14-09-2012 20:10
tu n'es rien pour dire des choses pareilles .Tu te prends pour qui , petit *****

soufa
| 14-09-2012 19:40
avant quand vous etiez en prison j'achetais le journal de chebbi je ne me rappele plus le nom parfois quand je suis ivre j'achetais une dizaine pensant aider le journal avec votre photo indiquant combien de jours vous avez passer en cellule , maintenant je le regrette tous vous ne penser qu'au pouvoir , minables.

Afif Hachicha
| 14-09-2012 18:27
Il va de soi que toute la Troïka agonise et que ce soulèvement prévu d'octobre est venu les les secouer et remettre en cause tous leurs projets!
Cette réaction impulsive et incontrôlée de Abbou reflète leur déstabilisation et leur peur de se voir évincés par la Volonté du Peuple, alors qu'ils ne savent que trop bien, par ceux les ont aidés à accéder au Pouvoir, que les vacances seraient bientôt finies!

Slim
| 14-09-2012 18:25
Le grand Abbou n'a fait que rappeler, malgré qu'il est contre la peine de mort, la peine réservée par la loi tunisienne à celui qui est condamné pour trahison suprême (mettre en danger lapaix sociale) pour causer l'anarchie. que vaut le décret de Mbazaa devant l'assemblée constituante souveraine!

A lire aussi

Le président du Parlement Rached Ghannouchi a décidé, ce vendredi 7 août 2020, d’accepter la

07/08/2020 21:46
0

Pour eux, c’est le parti Attayar qui serait derrière cette démission et ce sont les Abbou qui l’ont

07/08/2020 20:08
3