alexametrics
samedi 06 mars 2021
Heure de Tunis : 15:17
Dernières news
Les raisons du départ d'Om Zied du CPR
29/02/2012 | 1
min
Les raisons du départ d'Om Zied du CPR
{legende_image}

Compte tenu de l’annonce du départ de Néziha Rjiba, plus connue sous le nom d’Om Zied, du CPR, nous avons tenté de joindre les dirigeants du parti pour une confirmation ou un démenti. Le parti a déclaré jusqu’à la fin de la journée du 28 février 2012, ne pas être au courant d’une quelconque démission ou intention de départ de la part d’Om Zied.

Or, cette dernière s’est exprimée de son côté sur les ondes de «Radio Jeunes» dans l’après-midi d’hier pour confirmer sa décision de rompre «définitivement et pour toujours» avec le CPR, selon ses propres dires.
En effet, Om Zied a affirmé qu’elle ne s’était jamais considérée comme politicienne, mais plutôt comme militante, ou «électron libre» et que sa mission devait prendre fin avec le départ de Ben Ali. Elle a ajouté avoir été invitée à rejoindre le parti après les élections, à laquelle invitation, elle a répondu présente. Om Zied a déclaré avec amertume qu’elle était devenue à ce jour cible d’attaques diffamatoires et d’insultes. «J’ai perdu de mon estime et de ma dignité, par les insultes sur Facebook, de la part des jeunes d’Ennahdha. Ceci me fait beaucoup de peine, surtout venant de la part de parties amies et alliées!» a-t-elle affirmé.

Om Zied a par ailleurs évoqué les élections et les pratiques tordues de certains partis lors de la campagne électorale, telles que l’organisation de mariages ou encore la distribution de dons. Elle a également déclaré que Kamel Jendoubi, s’est montré confus et hésitant en parlant de l’intégrité et de la transparence des résultats des élections ; une manière d’admettre des insuffisances et des anomalies dans le processus électoral. A ce titre, elle a ajouté que le gouvernement est en train délibérément d’empêcher la préparation et l’organisation des prochaines élections, de peur peut-être, de voir des résultats différents de ceux déjà obtenus.
Om Zied a conclu en confirmant son départ du CPR tout en souhaitant bonne chance au parti et en rappelant que «nul n’est indispensable».

D.M
29/02/2012 | 1
min
Suivez-nous