alexametrics
Dernières news

Les raisons du départ d'Om Zied du CPR

Temps de lecture : min
Les raisons du départ d'Om Zied du CPR

Compte tenu de l’annonce du départ de Néziha Rjiba, plus connue sous le nom d’Om Zied, du CPR, nous avons tenté de joindre les dirigeants du parti pour une confirmation ou un démenti. Le parti a déclaré jusqu’à la fin de la journée du 28 février 2012, ne pas être au courant d’une quelconque démission ou intention de départ de la part d’Om Zied.

Or, cette dernière s’est exprimée de son côté sur les ondes de «Radio Jeunes» dans l’après-midi d’hier pour confirmer sa décision de rompre «définitivement et pour toujours» avec le CPR, selon ses propres dires.
En effet, Om Zied a affirmé qu’elle ne s’était jamais considérée comme politicienne, mais plutôt comme militante, ou «électron libre» et que sa mission devait prendre fin avec le départ de Ben Ali. Elle a ajouté avoir été invitée à rejoindre le parti après les élections, à laquelle invitation, elle a répondu présente. Om Zied a déclaré avec amertume qu’elle était devenue à ce jour cible d’attaques diffamatoires et d’insultes. «J’ai perdu de mon estime et de ma dignité, par les insultes sur Facebook, de la part des jeunes d’Ennahdha. Ceci me fait beaucoup de peine, surtout venant de la part de parties amies et alliées!» a-t-elle affirmé.

Om Zied a par ailleurs évoqué les élections et les pratiques tordues de certains partis lors de la campagne électorale, telles que l’organisation de mariages ou encore la distribution de dons. Elle a également déclaré que Kamel Jendoubi, s’est montré confus et hésitant en parlant de l’intégrité et de la transparence des résultats des élections ; une manière d’admettre des insuffisances et des anomalies dans le processus électoral. A ce titre, elle a ajouté que le gouvernement est en train délibérément d’empêcher la préparation et l’organisation des prochaines élections, de peur peut-être, de voir des résultats différents de ceux déjà obtenus.
Om Zied a conclu en confirmant son départ du CPR tout en souhaitant bonne chance au parti et en rappelant que «nul n’est indispensable».

D.M

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

NB
| 03-03-2012 00:25
Désolée, le titre de l'article ne reflète pas du tout son contenu. On n'y donne aucune raison du départ de Om Zied du CPR. Si elle a rejoint le CPR et l'a quitté peu de temps après c'est bien parce qu'elle s'est trouvée dans l'impossibilté de réaliser ce qu'elle voulait faire, j'imagine.

roufa
| 01-03-2012 12:16
dire que ça lui fait mal venant d'un parti ami et allié est de la pure hypocrisie!!!tout le monde sait (et vous ne l'avez jamais caché )pourquoi aprés les élections vous avez intégré le cpr!!!vous étiez nettement contre cette alliance et vous éspériez faire quelque chose pour que cette coallition soit rompue!!!vous avez semé la zizanie au sein du cpr uniquement parceque vous etiez folle de rage justement a propos de cette alliance!!!à présent que vous n'avez pas pu atteindre votre objectif ,que vous n'avez pas eu de "poids suffisant"au cpr vous quittez!!!mais pour vous consoler,vous pouvez vous vanter d'avoir fait du tort au cpr!!!alors bon vent!!!vous etiez animée de mauvaises intentions et pas de bonnes!!vous avez fait des allusions a peine voiléés:je reintegre mon parti pour l'aider aprés la coallition,vous pensiez que cette alliance a détruit le cpr et vous comptiez le sauver(allusion a peine voilée)!!ceci dit,vous n'avez pas arreté d'attaquer les membres d'ennahdha sur les plateaux de tv et au cours des interviews,alors cessez de faire la victime,ça ne vous va pas!!qui sème le vent récolte la tempete,madame!

NH
| 01-03-2012 11:17
Tous mes respect Mme vous donnez une lecon de démocratie à tous les Tunisiens( Troika + opposition ) et bon vent.

sss
| 01-03-2012 11:12
heureusement que vous quittez maintenant le navire car après celà sera trop trop trop tard!

G&G
| 01-03-2012 10:54
Slowly please !!! Tu coupes déjà l'appétit à LIO.!!!!!!!!!!!!!!!! LOOOOOOOOOOL !!!!!!!!

Mansour
| 01-03-2012 09:51
Bravo, Madame : vous confirmez tout le bien que je pensais de vous !

JOJO
| 01-03-2012 09:28
C'est facile à compter,
1) aller vers le site de l'ISIE
2) faite le compte (adition) 6eme primaire
3) vous obtenez :
Enahdha : 1.500,649 voix
Toutes les autres parties : 1.277,302 voix

Les votes (voix) non
représenté à la chambre : 1.420,006 voix
TOTAL votants (voix)...... =4.197,957 voix

NB : les VOTANTS d'ETAKATOL et du CPR pensés voter pour des parties centristes de gauche, et selon le discours de leurs présidents lors de la campagne électorale.
C'est pour cette raison, si vous déduisez le nombre de siège d'enahdha qui est : 89
du total de sièges 217- 89 = 128 sièges
Voila la relative représentativité du peuples TUNISIEN à la chambre, sans les magouilles politiciennes de marzouki et ben jaafer.
LA preuve ? Le disloquement des deux parties de l'intérieur, et des sympathisants leurrés ! NON ?
Pour votre information je fais partie des non votants 4.000, 000. C'est à dire que je n'ai pas voté.

Subaru1980
| 01-03-2012 09:23
Croyez moi ce sont les militants Ennahdha ultra agressif qui vont faire tomber Ennhahda, ça seras ni l'opposition ni autres, ils sont tellement nuls et l'euphorie de la victoire les aveugles, et gare a vous si vous critiquer leurs partis. Même Marzouki leurs alliés en a vu de toutes les couleurs dans les pages pro Nahdhaouis.

Bonne route Om Ziad !

Mohamed 2
| 01-03-2012 09:20
La classe politique s'est divisée en 2 camps ou presque (même si Al-Moubadara et quelques autres forces politiques, plutôt petites, se sont déclarées neutres). Et il est malheureux de constater qu'après un demi-siècle de vie politique, notre pays manque cruellement de personnalités de premier ordre qui soient au-dessus de la mêlée et capables donc de faire de la médiation et d'amortir les antagonismes dans les moments importants, comme celui de l'après-révolution. Om Ziad, BCE et quelques autres auraient pu remplir cette mission historique mais ils n'ont pas pu se retenir, hélas, de plonger eux-mêmes dans cette mêlée.

opposante
| 01-03-2012 08:41
Bravo Om Zied, avec votre décision de quitter le CPR vous ne décevez pas les gens qui ont beaucoup d'estime pour vous, vous étiez le seul élément respectable dans le CPR, je me demandais comment vous pouviez renoncer à vos principes et s'associer à une bande d'imposteurs.

A lire aussi

Le membre de la commission administrative du syndicat tunisien des médecins libéraux, Khaled Jelassi

16/12/2019 10:43
0

Consciente de son rôle sociétal, Orange Tunisie a lance une campagne de sensibilisation atypique

16/12/2019 10:26
0

Le député du bloc de la Réforme nationale, Hassouna Nasfi a indiqué, ce lundi 16 décembre 2019, sur

16/12/2019 09:32
3

pour revenir sur les derniers développements sur la scène politique nationale.

15/12/2019 22:52
4

Newsletter