alexametrics
lundi 04 mars 2024
Heure de Tunis : 08:29
Dernières news
Les détails de l'accord entre la Tunisie et l'Union européenne
17/07/2023 | 10:30
11 min
Les détails de l'accord entre la Tunisie et l'Union européenne


La signature d’un Mémorandum d’entente entre la Tunisie et l’Union européenne (UE) était l’événement phare du dimanche 16 juillet 2023. Il s’agirait d’un partenariat stratégique et global signé en présence du président de la République, Kaïs Saïed, de la présidente du Conseil italien, Giorgia Meloni, de la présidente de la Commission européenne, Ursula Von der Leyen et du Premier ministre néerlandais démissionnaire Mark Rutte, au palais présidentiel de Carthage.

La conclusion de cet accord est le fruit d’une série de visites et de rencontres entre la délégation européenne et le chef de l’État. Giorgia Meloni avait initié la chose en se rendant, le mardi 6 juin 2023, en Tunisie où elle avait convaincu le président de rencontrer la présidente de la Commission européenne. Ceci a eu lieu le dimanche suivant, 11 juin 2023. Ursula von der Leyen était accompagnée de Mme Meloni et de Mark Rutte. À l’issue de cette rencontre, on nous avait annoncé la conclusion prochaine d’un accord touchant à plusieurs questions, dont la situation économique, la transition énergétique, la mobilité des personnes ou encore la migration régulière et irrégulière.

Les premiers paragraphes de l’accord évoquent les liens historiques entre la Tunisie et l’UE, l’aspiration des deux parties à hisser leurs relations à un niveau supérieur en renforçant leur partenariat économique et commercial et l’importance de la coopération pour lutter et diminuer les flux migratoires irréguliers. Le dernier occupe près d’une page et demie du texte qui en compte sept. Il a indiqué que la question migratoire devra être abordée dans son ensemble, c’est-à-dire, en prenant en considération tous les éléments qui y sont liés. Le Mémorandum d’entente considère que la favorisation du développement durable dans les zones défavorisées, le soutien de l'autonomisation et de l’employabilité pourraient contribuer à la chose. Ceci est possible à travers l’appui à la formation professionnelle, à l’emploi et à l’initiative privée.

La lutte contre la migration irrégulière a, pour but, d’éviter les pertes de vies humaines. Il s’agirait d’une lutte contre les réseaux criminels de passeurs et de trafiquants d’êtres humains. La Tunisie sera, ainsi, dotée d’un système d’identification et de retour des migrants irréguliers présents sur son territoire vers leurs pays d’origine. Il s’agit d’une façon assez polie de parler d’expulsion de personnes. La Tunisie, s’autorise-t-elle cette chose alors que des milliers de ses citoyens sont irrégulièrement installés en UE ? Ne s’agit-il pas d’un comportement hypocrite ? La suite du Mémorandum d’entente rejette complètement cette hypothèse. La Tunisie, selon le texte et contre toute attente, accepte de soutenir le retour et la réadmission depuis l’UE des nationaux tunisiens en situation irrégulière. Kaïs Saïed a répondu favorablement à une requête que la Tunisie avait toujours refusée !

 

Afin de justifier cette décision, le Mémorandum d’entente évoque une collaboration entre les deux parties pour « relever les défis posés par l’augmentation de la migration irrégulière en Tunisie et dans l’UE ». Les deux parties s’engagent à œuvrer pour la réintégration socio-économique des migrants rapatriés. L’UE soutiendra et facilitera l’application de l’accord entre la Tunisie et ses pays membres. On pourrait, donc, assister à la signature de plusieurs traités bilatéraux avec des membres de l’UE autorisant et accélérant l’expulsion de Tunisiens en situation irrégulière vers la Tunisie.

Il s’agit là d’une véritable gifle politique ! Qu’a-t-on promis à Kaïs Saïed afin de le convaincre de signer un tel accord ? Que nous apporte cet accord en matière d’économie et de commerce ? De l’argent ! L’UE accompagnera la Tunisie dans la mise en place des réformes socio-économiques par un appui budgétaire qui sera versé dans sa totalité pour l’année 2023. L’UE s’est, aussi, engagée à renforcer la coopération économique et commerciale avec la Tunisie. Ceci aura lieu à travers la mise en place d’un climat d'affaires attrayant et la modernisation du cadre des relations commerciales et d’investissement. Le Mémorandum d’entente évoque l’accès au Fonds européen de développement durable. La question a été liée au « développement de la compétitivité et du secteur privé, la modernisation des circuits de distribution et la surveillance du marché, l’accès au financement, de l’eau et de l’agriculture durable, des technologies propres et/ou dans le cadre d’une économie circulaire, des énergies renouvelables, de la préparation à la production d’hydrogène renouvelable et pour l’intégration dans des secteurs stratégiques des chaînes de valeurs de l’UE, dans les secteurs stratégiques à fort potentiel d’exposition».

Pour ce qui est de l’agriculture, il s’agit d’un partenariat touchant à la gestion durable de l’eau et à l’irrigation agricole soutenable. L’accord parle de l’utilisation des eaux non-conventionnelles (pluviales, saumâtres et usées traitées), du développement des infrastructures stratégiques de gestion et de transferts d’eaux, d’une agriculture durable, de sécurité alimentaire ou encore du renforcement du système céréalier.

Concernant l’économie circulaire, les parties s’efforcent de renforcer leur coopération dans la transition vers une économie circulaire à faible intensité de carbone et basée sur l’utilisation efficace des ressources, qui comprendrait entre autres la gestion durable des déchets y compris au travers de partenariats publics-privés.

Le mémorandum parle, aussi, de transition numérique et indique que la coopération à ce niveau concerne le renforcement des capacités, de la coopération technologique, des financements et des projets communs. Il est revenu sur le projet MEDUSA portant sur la création d’un câble numérique sous-marin. Il s’agit d’un système de câbles en Méditerranée et reliant onze pays d’Afrique du Nord et du sud de l’Europe. Il pourrait, selon le texte publié, permettre à la Tunisie d’accéder à une connexion haut débit. La Tunisie jouera le rôle de plaque tournante pour fournir une connectivité internet à d’autres parties du continent africain et pourra, ainsi, être soutenue par des programmes sur mesure touchant à l'innovation et à la digitalisation.

Le transport aérien figure, également, dans la liste des sujets abordés par l’accord. L’UE s’engage à évaluer les moyens permettant d’accroître le trafic aérien à destination et en provenance de la Tunisie. Les deux parties envisagent « d’examiner les conditions de la signature d’un accord global de transport aérien (CATA) au bénéfice du tourisme et de la connectivité ».

D’après le même texte, la Tunisie envisagerait d’organiser la « Conférence internationale sur l’investissement ». De plus, un Forum UE-Tunisie sur l’investissement verra, aussi, le jour. Il portera sur des secteurs identifiés comme étant porteurs. Ces derniers seront déterminés par le biais d’un accord commun. L’UE s’engage à participer activement dans les travaux de la conférence et à soumettre des propositions aux investisseurs. Les deux parties faciliteront l’échange direct ou à distance avec les investisseurs européens afin de cerner leurs attentes dans les secteurs cibles identifiés par la Tunisie. L’UE pourrait appuyer les efforts déployés par la Tunisie en vue de lutter contre la pauvreté, le chômage et l’exclusion sociale.

Le Mémorandum d’entente a indiqué que la Tunisie disposait d’un potentiel considérable en matière d’énergies renouvelables. Le partenariat UE-Tunisie permettra d’assurer une meilleure sécurité en matière de production et d’approvisionnement énergétique des deux parties. L’accord parle d’une production de l’électricité de façon mutuellement bénéfique. Les parties s’engagent à conclure un partenariat stratégique dans le domaine de l’énergie et de renforcer la croissance verte et la création d’emplois. Il s’agit d’un partenariat permettant de fournir de l’énergie à faible teneur en carbone et à des prix compétitifs aux citoyens et aux entreprises tunisiens et européens.

Cette transition, comme citée par le texte de l’accord, est possible à travers une coopération dans la mise en œuvre des engagements de la Tunisie en vertu de l’Accord de Paris et sa stratégie nationale de développement neutre en carbone et résiliant aux changements climatiques à l’horizon 2050. La Tunisie et l’UE se sont engagées à fournir plus d’efforts en ce qui concerne la production d’hydrogène renouvelable et ses produits dérivés, dont l’ammoniaque. L’accord indique que la Tunisie pourrait bénéficier d’un financement à hauteur de 307 millions d’euros dans le cadre du mécanisme pour l’interconnexion en Europe et d’une assistance technique visant à assurer une exploitation maximale dès l’entrée de l’interconnexion en activité. Ce partenariat donnera accès pour l’UE à l’énergie renouvelable et autres produits exportés depuis la Tunisie.

L’application du partenariat en matière d’énergies renouvelables aura lieu à travers une feuille de route élaborée conjointement. Celle-ci vise, également, à « accélérer la concrétisation des ambitions tunisiennes en matière de production d’énergies renouvelables, entre autres par l’amélioration de la performance des services publics et des entreprises publiques actives dans le secteur d’énergie, la simplification des procédures administratives, la mise en place des instruments et règlements nécessaires pour intégrer la Tunisie dans le commerce international de l’énergie renouvelable et d’une manière plus générale la réforme du cadre réglementaire du secteur de l’énergie ».


Autre sujet abordé par le mémorandum d’entente, le rapprochement entre les peuples : l’UE et la Tunisie ont convenu de maintenir la coopération pour la promotion du dialogue entre les peuples et les échanges culturels, scientifiques et techniques. Ceci est possible par la mise en œuvre de programmes dans les domaines de la recherche, de l’éducation, de la culture et de la jeunesse tel que le partenariat de 2016. L’accord indique que l’UE soutiendra la formation technique et professionnelle dans le cadre de programmes de mobilité de renforcement des compétences de la main-d’œuvre tunisienne. Elle s’engage, aussi, à œuvrer pour une meilleure harmonisation des pratiques de ses membres en matière de délivrance de visas Schengen de court séjour.

Le mémorandum évoque l’hypothèse d’une coopération en matière d’éducation, de recherche et d’innovation. Cet axe pourrait inclure une plus importante participation aux programmes de l’UE. Le texte a cité, à titre d’exemple Horizon Europe, Erasmus+ et Europe Créative.

On remarquera que le Mémorandum d’entente est assez bénéfique pour l’UE qui y gagne en matière d’accès aux énergies renouvelables alors qu’elle fait face à une crise majeure en raison de la guerre en Ukraine. La Tunisie s’engage à produire et à vendre à des prix compétitifs, néanmoins, peut-on vraiment parler de compétitivité si l’identité de l’acheteur nous est connue d’avance ? Ce même acheteur sera, d’ailleurs, partenaire de la mise en place du programme de transition énergétique et aura un certain contrôle sur le réseau permettant de produire et d’exporter l’énergie produite sur le territoire tunisien.

Pour ce qui est de l’investissement, l’UE s’engage à conseiller ou à encourager les investisseurs européens. Ces derniers pourraient tout simplement ne pas prendre en considération ces conseils et continuer à appliquer la même politique quant aux relations économiques les liant à la Tunisie. L’UE ne fera que proposer une liste de secteurs aux investisseurs. L’appui à la lutte contre la pauvreté et le chômage n’est, selon le texte, qu’une piste à explorer.  


Sofiene Ghoubantini

17/07/2023 | 10:30
11 min
Suivez-nous
Commentaires
Djodjo
Sidi kais a encore fait preuve de son incompétence
a posté le 18-07-2023 à 20:27
Et dire que la Turquie il y a qq années avait négocié le même accord sauf qu'il avait reçu 6 milliard d'euros.

On a un incompétent profond au pouvoir.

C'est tout l'intérêt des européens que d'avoir un dictatour médiocre en Tunisie, il en font ce qu'il veule.
ali
@Djodjo
a posté le à 14:32
Les 6 milliards que l'UE a versés à la Turquie sont gérés par la commission européenne et non versés sur les caisses de l'état turc comme vous le pensez!La Turquie est actuellement en proie à des problèmes immenses avec près de 5 millions de réfugiés!La Tunisie avec 150 millions d'aide pour 50000 réfugiés est mieux lotie que la Turquie
Djodjo
@ali
a posté le à 19:49
J'avoue avoir eu un doute l'espacé d'un instant mais à priori, je confirme ce que j'ai dit avec un petit correctif, sur les 6 milliards de promis seul 3,7 on été versé.

A cela il convient de préciser que cette somme sert à fermer les frontières, rien à voir avec le nombre, d'ailleurs le nombre a énormément baissé depuis et l'accord est toujours d'actualité, si ont compare avec les 150 millions (qui représentent le prix de transfert d'un joueur coté en Europe) force est de constater que la Tunisie aurait aisément avoir un accord qui lui est plus favorable, mais bon, on a kais au pouvoir, ceci explique cela.
ali
@Djodjo
a posté le à 21:04
Le nombre de réfugiés a tellement augmenté que Erdogan vient juste de décider de suspendre l'octroi de cartes de séjour aux réfugiés tellement leur nombre a augmenté d'une façon vertigineuse.Quand aux 6 milliards versés ils sont gérés uniquement par l'UE et non par la Turquie et servent à financer les écoles et la santé des réfugiés!Il suffit de consulter le site de l'UE pour comprendre comment celà se passe
Alors?!
@djodjo
a posté le à 17:17
Quelque chose à rajouter?
Djodjo
@alors? Rien du tout
a posté le à 10:13
Ben rien à rajouter, a priori et quelque soit les sources, la somme de 3,7 milliards a bien été versé à la Turquie pour sécuriser la frontière entre autre, d'ailleurs, depuis, cette route de migration s'est tarit, franchement, 150 millions d'euros c'est une goutte d'eau pour l´Europe, (pour info, la France et uniquement la France a offert 18 canons César à l'Ukraine, valeur entre 5 et 10 millions l'unité). kais aurait du négocier plus dure, il aurait eu gain de cause assurément.

Pour la dispute sur les chiffres, que chacun intéressés par le sujet fassent ses propres recherche.

Voilà voilà, y'a pas de débat, kais est incompétent et il vient une fois de plus de le prouver.

Alors !?
ali
a posté le à 11:08
Je vois que ali n'avait pas de temps à perdre, il est passé à autre chose.
amira
Maillon faible
a posté le 18-07-2023 à 13:00
Pourquoi ces serpents d'europeens nous contraignent à être le garage de tous les clandestins alors que c'est l'Algérie et la Libye qui ont des frontières avec les pays sub sahariens. Posez vous la question les reste c'est du baratin
ali
@amira
a posté le à 14:36
Vous avez alzheimer?Vous oubliez que les tunisiens envahissent en masse l'Europe apportant leurs délinquants,violeurs et leurs terroristes !!!!!
ourwa
@ ali
a posté le à 23:39
Vous couinez :" Vous oubliez que les tunisiens envahissent en masse l'Europe apportant leurs délinquants,violeurs et leurs terroristes !!!!!" sic.
Probablement et il est fort à parier que ces criminels s'appellent pour la plupart, soit mahammad, soit ali, une sale engeance... Qu'attend l'Europe pour les expulser...ou de les mettre en prison?
Un Européen
@amira : Prière de poser cette question...
a posté le à 13:56
... Aux décideurs Tunisiens qui ont signé cet accord sans vous consulter ! Chacun joue son jeu, Madame : ce n'est pas notre faute si les autres ne savent pas bien jouer...
amira
mensonges
a posté le 18-07-2023 à 12:12
Cet accord est bidon. Le vrai marché c'est tu nous prends les africains et nous te garantissons ton pouvoir. Le reste c'est pour les idiots.
ali
@amira
a posté le à 14:45
Vous croyez que l'Europe est démunie de forces armées pour interdire aux africains d'envahir leur continent?
takilas
Est-ce que le Maroc, L'Algérie et la Libye parviennent à contrôler leurs frontières ?
a posté le 18-07-2023 à 11:27
Pourquoi pas Là Tunisie ?
Ou bien que la Tunisie est supposée comme...bouc émissaire ou victime d'une négligence de part et d'autre.
Djodjo
La Tunisie appartient à kais point barre.
a posté le 18-07-2023 à 09:27
Une honte absolu, tonton kais est en train de vendre la Tunisie par morceaux tout ça pour ne pas prendre les décisions douloureuses que l'on doit prendre.

Au fanatique qui applaudissent coûte que coûte leur sidi, aucune des décisions qu'il prend est dans votre intérêt et pourtant, vous continuez à soutenir votre bourreau, y'a des questions qui se posent ?
Brahim
jojo jaloux
a posté le à 14:27
Moutou bighaidhikom
Djodjo
@brahim
a posté le à 20:18
Looooooool un bon soutien de tonton kais qui reprend les mêmes mépris des dan de nahda, quand le dit que les supporter de kais sont les ploucs recyclés de nahda.
MH
@Djodjo
a posté le à 07:44
Oui, ce sont les mêmes, des médiocres sans la moindre intelligence. C'est eux qui tirent le pays vers le bas, et tant qu'ils existent rien n'ira dans ce bled.
Nephentes
Le Corbeau et le Renard
a posté le 18-07-2023 à 07:04
Maître Corbeau, sur un arbre perché,
Tenait en son bec un fromage.
Maître Renard, par l'odeur alléché,
Lui tint à peu près ce langage :
Et bonjour, Monsieur du Corbeau,
Que vous êtes joli ! que vous me semblez beau !
Sans mentir, si votre ramage
Se rapporte à votre plumage,
Vous êtes le Phénix des hôtes de ces bois.
'? ces mots le Corbeau ne se sent pas de joie,
Et pour montrer sa belle voix,
Il ouvre un large bec, laisse tomber sa proie.
Le Renard s'en saisit, et dit : Mon bon Monsieur,
Apprenez que tout flatteur
Vit aux dépens de celui qui l'écoute.
Cette leçon vaut bien un fromage sans doute.
Le Corbeau honteux et confus
Jura, mais un peu tard, qu'on ne l'y prendrait plus.
Bbaya
'?nergie renouvelable : ils nous volent notre '?nergie et le tunisien n'a pas le droit d'exploiter ses toit!
a posté le 17-07-2023 à 22:29
Notre roi vient d'autoriser l'exploitation de nos resources solaires par les européennes après le sel, ils vont exploiter nos toits, nos mers et nos terres afin de profiter de l'énergie solaire et l'emplacement de la Tunisie avec des petits prix!

Par contre le Tunisie n'a pas le droit d'exploiter ses propres toits! Ses propres terres!
Fares
Clandestins et mercenaires versus puniques et ks
a posté le 17-07-2023 à 21:54
A la fin de la première guerre punique, les romains ont expulsé les mercenaires combattant pour le compte des puniques de la Sicile vers Carthage. Ces mercenaires enragés se sont rassemblé autour de la capitale punique demandant à être payés.

En 2024, les romains ont expulsés des clandestins tunisiens. Ces clandestins enragés se sont rassemblé autour de Carthage demandant du travail à la personne qui était responsable de leur expulsion. Des milliers de clandestins refoulés debarqueront et je suis sûr qu'ils ne portent pas déjà ks dans leur coeurs.

Les TRE (clandestins et légaux) apportent des devises à la Tunisie et permettent aux tunisiens de pouvoir importer leur nourriture. Est-ce le prêt octroyé par L'UE va compenser la chute en devises envoyées par les TRE à long terme? Est-ce que ks a fait ce calcul avant de signer?
Pas d'accord
Les clandos apportent
a posté le à 14:34
Les devises de la drogue et la honte contrairement aux TRE legaux
Fehri
Accord de Ksar Said
a posté le 17-07-2023 à 19:21
Le PIB par habitant en 2010 était 4241.01 $. En 2021 il est à 3807.14 $
Quel progrès!
Voilà pourquoi on commence à vendre notre Tunisie morceau par morceau . En tant que Canadian je ne donne jamais confiance aux italiens. Ils sont sympa sauf qu'ils nous détestent depuis les guerres puniques.
TAHAR
Attention : 900 millions d'euros de crédits mais avec quel taux d'intérêt ?
a posté le 17-07-2023 à 18:56
L'UE a de nouveau "promis" 900 millions d'euros de crédits et non de dons dans ce cas, ainsi qu'un "financement transitoire" de 150 millions d'euros sous forme de subvention. Un montant supplémentaire de 550 millions d'euros devrait être consacré à la coopération en matière de migration et aux lignes sous-marines pour l'électricité et les données.

Wallè Yi7sib Wè7dou Yofthoullou !
Fehri
Accord ou soumission
a posté le 17-07-2023 à 18:45
'Le diable est dans les détails'?'. Ou sont les détails? Il faut se poser si cet accord est unconstitutional? Comment un président peut signer un tell accord sans la ratification de l'ARP? C'est extrêmement dangereux et pourrait être pire que le Traité de Bardo (traite de Ksar Said). Quelle honte!
Houcine
La Tunisie telle qu'elle se raconte.
a posté le 17-07-2023 à 18:04
'? lire l'article, on ne voit rien de bon, et pas une once d'intérêt à en attendre.
Plus généralement, si l'Algérie nous témoigne sa confiance ou nous propose son soutien, on y voit la défiance réciproque et du calcul égoïste.
Si la Tunisie, en tout cas son actuel Président négocie avec les européens, confirme ce qui existait déjà, savoir l'accord de "rapatriement" des irréguliers installés en Italie ou ailleurs, on dénonce une capitulation.
En somme, certains ont décidé que tout ce qui vient de ce Chef d'Etat est à rejeter, à bannir.
C'est un peu court, aurait dit l'autre.
C'est insuffisant pour emporter la conviction.
On peut soutenir que c'est trop partiel et partial.
Qu'on le veuille ou non, ce pays a besoin de s'arrimer à des puissances, non seulement pour développer ses échanges, son économie, mais aussi et surtout sa sécurité.
Et la première sécurité consiste à garantir un avenir pour sa jeunesse tout en favorisant l'essor interne.
Ce n'est pas applaudir Kais Saied que de l'écrire.
C'est uniquement par souci de rectitude intellectuelle.
Forza
Le pire a été evité
a posté le 17-07-2023 à 17:00
L'accord n'oblige pas la Tunisie à réadmettre des réfugiés non tunisiens, je pense que la pression de la société civile et des medias dont BN a apporté un résultat positif sur ce point. Le journal allemand FAZ confirme que ce point voulu surtout par l'Italie n'a pas été retenu.
Sur le côté positif il paraît que trois pays l'Allemagne, la France et la Belgique se sont engagés sur la formation de jeunes, le journal parle d'un chiffre jusqu'à 700 mais ce n'est pas clair s'il s'agit d'un chiffre par an ou s'il s'agit du nombre total couvert par l'accord.
Les Européens se sont aussi engagés à faciliter l'obtention de visas pour étudiants et travailleurs saisonniers. Dans le côté positif aussi on parle d'une somme de 15 millions d'euros pour encourager les réfugiés de pays tiers à retourner chez eux. Cette somme va être transféré à des organisations internationales et non pas au gouvernement tunisien.
Juan
Forza ..... sur le retour des sub sahs
a posté le à 17:55
peux tu alors nous expliquer ceci:
....."La Tunisie sera, ainsi, dotée d'un système d'identification et de retour des migrants irréguliers présents sur son territoire vers leurs pays d'origine"
aussi dans l'accord, la douane TN est tenue d'intercepter SAR dans ses eaux. que va faire TN de ces sub sahs interceptés



carthage
khobz et maa ben ali non .....ha ha les pauvres musulmans
a posté le 17-07-2023 à 16:15
alors le coup de maitre de Ks il vous la mise bien profonde pauvre peuple arabe de 3 émé zones les musulmans tunisiens mdrrrrrrrrrrrrr maw votitou ennahdha puis KS aya koulou lehjar tawa
Hamza Nouira
Et bien....
a posté le 17-07-2023 à 15:49
Les Tunisiens Haragga vont adorer leur retour au pays! :))))
Et bien KS vient de se faire de nouveaux amis! Lol
Oui
Très bien vu, mais...
a posté le à 19:01
Il n'y a pas seulement les Haraggas, il y a une bonne percentage du peuple qui ne songe qu'à s'en aller d'ici... Eux aussi ils ne seront pas du tout contents ! ;-)
et oui !
la racaille
a posté le à 00:57
La racaille harraga doit apprendre à bosser dans son pays, se retrousser les manches faire une productivité digne de la Tunisie
Oui
Je suis totalement d'accord avec vous...
a posté le à 12:44
... Et vous ne pouvez pas imaginer à quel niveau ! Quant à eux, comme je disais, ils ne seront pas trop contents, et cela pourrait couter très cher à M. KS. Un peuple esclave et prisonnier ne peut qu'entraver la productivité d'un pays, dans notre société globalisée. On reste en attente, le futur nous dévoilera les résultats de ses choix...
et non !
On parie ?
a posté le à 14:42
Vous perdrez comme toujours et KS gagnera comme toujours !
Allez..Sans rancune...
Jilani
Cerisier c'est facile
a posté le 17-07-2023 à 15:39
Nos enfants sont en Europe ou aux Etats Unis pour faire des études et y travailler. Ces gens veulent qu'on établisse des relations avec le voyou poutine ou celui de la Chine. l'Europe à besoin de travailleurs mais formes et qualifiés qui arrivent par avion et non sur de bateaux par la mer. KS à le mérite d'affronter ce problème et ne pas se laisser guider par l'Algérie et la Russie qui sont derrière ces grands mouvements de migration et qu maigancent pour mettre à genoux l'Europe.
Eagle One
Propagandastaffel
a posté le à 18:02
Alors comme ça Poutine et Xi c'est des méchants?
Mais alors Macron et Darmanin c'est Batman et Robin?

La propagande de vos maîtres est à l'image de leur cervelle.

La raison pour laquelle il y a des migrations, c'est la guerre, qui a mis des pays entiers dans le chaos. Guerres soutenues par DGSE/Mossad/Makhzen que ce soit en Libye ou dans le Sahel.

Larry
Eagle one
a posté le à 09:13
Les arabes n'ont pas besoin de tout ce monde...
Ils sont déjà bien assez cons pour se foutre sur la gueule entre eux sans s'occuper de vos théories du complot....
AMMAR BEZZOUIR
L'UE nous fournira-t-elle également suffisamment de céréales à Prix 'des céréales ukrainiennes ?
a posté le 17-07-2023 à 15:23
Moscou stoppe l'accord sur les céréales!
La Russie a officiellement mis fin à l'accord céréalier avec l'Ukraine. Il expirera ce lundi à 23:30 , a déclaré le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, à Moscou. La raison invoquée était que "la partie russe" des accords de la mer noire n'avait pas encore été mise en '?uvre.

Les médias nous disent souvent que "les pays du tiers-monde en dépendent notamment". Maintenant j'ai lu/entendu que les livraisons de céréales des derniers mois n'allaient pas vers le tiers monde, mais vers l'Europe et dix fois plus cher via la bourse aux céréales aux USA (le Chicago Board of Trade (CBOT) et le Kansas Chambre de commerce municipale (KCBT)).

Hypocrisie ou simple oubli ?
FALLAG
C'est vrai, ça !
a posté le à 18:20
De nombreux pays européens, qui importent la majeure partie des céréales ukrainiennes, font désormais partie du tiers monde.
Ahmed
Il est tout a fait normal de reprendre en Tunisie les citoyens tunisiens ont situation irrégulière
a posté le 17-07-2023 à 15:15
L'auteur de l'article a entièrement tord.
takilas
Incredibile
a posté le 17-07-2023 à 15:04
Domanda per la signora Giorgia Melone:

- viene da chiedersi perché lei non consideri l'invio e l'intervento presso i governi libico e algerino per ospitare i clandestini sub-sahariani in questi Paesi, e che invece insiste e insiste perché questi clandestini siano ospitati in Tunisia? mentre la Tunisia non ha i mezzi e tu lo sai?!
Tuttavia, e per quanto ne sappiamo, la Tunisia è sempre stata corretta con l'Italia e lo è stata per molto tempo.
ftouh
..a mon avis..
a posté le à 18:19
La Lybie et l' Algerie ont des atouts sur la balance..et peuvent discuter en position de force, ils ont le petrole et le gaz.
Nous pas....peut etre heureusement.
Gharbi Mohamed
Accord entre le Tunisie et l'union européen
a posté le 17-07-2023 à 13:06
On verra bien si l'union européen respecte ses engagements et respecte la Tunisie et les droits des tunisiens à une vie digne .', comme les Européens ?
Abel Chater
Nous allons y reparler dans quelques temps, si même toutes les armées de ce monde, arrivaient à arrêter l'émigration clandestine vers l'Europe !!!
a posté le 17-07-2023 à 12:46
Pourquoi me dirait-on ?
C'est parce que les esclavagistes-colonialistes veulent toujours avoir le beurre et l'argent du beurre.
Les pays industrialisés connaissent très et trop bien la solution, à ce qu'ils appellent leur problème de l'immigration clandestine. Il suffit de niveler la convertibilité des monnaies de ce monde, pour que les émigrations et les exodes à sens unique cessent, comme ce fut après la deuxième guerre mondiale.
Mais réduire la monnaie des pays non-industrialisés en la valeur de leurs centimes, où le salaire mensuel dans les pays non-industrialisés, ne dépasse pas le salaire journalier dans les pays industrialisés, d'une manière que les uns gagnent en une seule année ce que les autres gagnent en vingt (20) ans, puis fermer ses frontières et corrompre les dictateurs pour qu'ils transforment leurs pays en des prisons et des ghettos à ciel ouvert, cela ne réussira jamais.
Les émigrés clandestins vont inventer des sous-marins en bambous, pour passer à l'autre rive de la méditerranée, même si le président Kaïs Saïed, se mettait lui-même sur la colline de Sidi Boussaïd avec des jumelles de nuit, pour faire bisou-bisou à Georgia Meloni.
La vie c'est des mathématiques et les mathématiques sont des sciences exactes.
Ce n'??est pas vrai
Pas vrai
a posté le 17-07-2023 à 11:56
Je signale à l'auteur de cet article que la Tunisie avait déjà accepté le retour des tunisiens en situation irrégulière de l'UE en Tunisie il y a même eu un accord de signé. C'est juste un rappel dans ce mémorandum
Tounsi laken 7or
Caramels, bonbons et chocolats
a posté le 17-07-2023 à 11:48
Comme d'habitude Le discours fanfaresque du président n'est la que pour duper les inconscients et ragaillardir ses fidèles.

Dalida en sait qelques chose;

"Caramels, bonbons et chocolats
Si tu n'existais pas déjà, je t'inventerais
Merci pas pour moi, mais tu peux bien les offrir à une autre
Qui aime les étoiles sur les dunes
Moi les mots tendres enrobés de douceur
Se posent sur ma bouche mais jamais sur mon coeur
....
Paroles et paroles et paroles et paroles
Et encore des paroles que tu sèmes au vent"
Salah
Bravo!
a posté le 17-07-2023 à 11:47
selon certains dont BN, les tunisiens ont le droit
d expulser les subsahariens en situation irreguliere et d exiger que leur pays
d origine les recevoient,alors que Kaeies Saeied devrait refuser au Italiens la meme requete pour les tunisiens en situation irreguliere sur le sol Italien.!! Bravo!
Jim Morrison
The end
a posté le 17-07-2023 à 11:41
Désormais seulement les fils des bourgeois tunisiens auront droit à voyager... A partir de hier soir, les tunisiens seront enfermés dans leur prison en plein air, qui se remplira de subsahariens jusqu'à s'exploser...
Soupiquet
Tunisie a vendre
a posté le 17-07-2023 à 11:21
Ainsi donc les etrangers nous dicte leurs politique migratoire, avant il n'existait aucun rappatriement de tunisien qui part emigré en Europe. Notre dictateur accepte tout, ont l'entend plus parlé d'independance et de diktats etranger hihi
Tarek
Avant et Après
a posté le à 01:11
Rapatrier nos clandestins terroristes et vendeurs de drogues permettra à nos étudiants et entrepreneurs qui ont du mérite d'avoir des visas réglo pour se former en Europe
Coucou
Tunisie Pyramidale ?
a posté le à 11:08
La populace, la masse des souteneurs de KS en sera RAVIE, cher Monsieur ! ;-)
Oui
Patriotes à 90°
a posté le à 11:46
Ils ont passé les derniers mois en délirant à propos de la souveraineté... Pour arriver a ce résultat génial.