alexametrics
mercredi 29 mai 2024
Heure de Tunis : 17:06
Dernières news
Le ministère du Commerce impose aux boulangeries modernes de changer de dénomination
19/08/2023 | 14:53
2 min
Le ministère du Commerce impose aux boulangeries modernes de changer de dénomination

 

Le ministère du Commerce a annoncé, samedi 19 août 2023, dans un communiqué, la reprise de l’approvisionnement des boulangeries non classées, dites modernes, en farine et semoule, à partir du jour même, et cela suite à l’engagement de leurs structures professionnelles de respecter la loi et les procédures organisant la fabrication et la vente de pain.

 

Le ministère souligne la nécessité d’informer le consommateur sur le type, le poids et le prix du pain vendu, en toute clarté et transparence, et en enlevant toutes les données publicitaires qui peuvent induire en erreur comme l’appellation "boulangerie".

Et d'indiquer que « les commerces non-classés de fabrication de pain sont spécialisés dans la conception de pain de qualité supérieure, dont le poids ne dépasse pas les 150 grammes et qui est différent, au niveau de la forme, de la baguette et du pain traditionnels compensés ».

 

Le ministère précise aussi que ses services ont entamé une opération de recensement global des "commerces de pain" visant à restructurer le système de fabrication du pain pour évaluer davantage les besoins, améliorer l’approvisionnement et l'accès des citoyens. Il souligne aussi que les campagnes de contrôle conjointes avec le ministère de l’Intérieur se poursuivent pour lutter contre les pratiques qui impactent l’approvisionnement et fomentent les pressions sur ce produit sensible.

 

Rappelons que le groupement des boulangeries modernes relevant de la Confédération des entreprises citoyennes de Tunisie (Conect) avait annoncé la reprise des rassemblements de protestation devant le ministère du Commerce à partir de lundi 21 août 2023.

Une décision qui intervient suite au refus de l’autorité de tutelle de répondre favorablement à la demande urgente du groupement concernant la reprise d’approvisionnement de leurs boulangeries en farine et semoule, formulée le 7 août dernier lors de la séance de travail qui les a réunies avec la ministre du Commerce.

Les boulangeries modernes sont à l’arrêt depuis le 1er août 2023, plus précisément la décision du ministère la suspension immédiate de la vente de la farine fine PS-7 et de la semoule aux boulangeries modernes.

 

I.N

19/08/2023 | 14:53
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Dubois
Boulangerie
a posté le 25-08-2023 à 12:53
A Sousse Salhoul, la boulangerie ou je prends mon pain, ma vendu hier mes 4 "baguettes " habituelles au prix de 250 milimme pièce. Mais .... quand je lui es fait la Reflection qu'elles étaient beaucoup plus petites pour le même prix qui est déjà plus cher d'ailleurs, il m'a répondu, que c'était le même poid qu'une baguette normale! Sauf qu'une fois rentré à la maison je les ai pesé et elles ne faisait que 150 gr, une même que 147gr. C'est dû vol, c'est le " bistro 73" à Salhoul.
Adamo
Réclamation
a posté le 21-08-2023 à 11:27
Il faut impérativement augmenter le nombre de contrôles pour ces pseudo boulangeries de luxe , ils sont certes des arnaqueurs !
HEDI
Pour notre chère Mafia: Profitez-en dès maintenant
a posté le 20-08-2023 à 13:37
Profitez-en dès maintenant. Ouvrez un bureau de paris, une ludothèque ou une maison de prêt sur gage. Des bénéfices de plus de 100 % sont à la clé. Maintenant que 3/4 des Tunisiens luttent pour survivre, c'est une affaire très lucrative. N'attendez pas et n'hésitez pas, faites-le.

Le malheur des uns fait le bonheur des autres, n'est-ce pas ?
Allah Là Yar7im Lèkoum Wèldin Maitin Wè 7aillin Wè Rabbi yihlikkoum !
SALIM
MAINTENANT C'EST A L'ETAT DE PROTEGER LES CONSOMMATEURS DE CES BOULANGERIES.ET AU FISC DE RECOUVRIR LES IMPOTS ET TOUT DU A L'ETAT AUPRES DE CES BOULANGERIES.
a posté le 20-08-2023 à 11:19
1-Car si les prix des baguettes ou du pain sont fixés par l'état , les boulangeries pratiquent des prix 'LIBRES' et NON CONTROLES dépassant 3 et 4 fois le PRIX DE REVIENT ,soit une MARGE BENIFICIERE DE 200% ET 300%.L'ETAT doit fixer UNE LIMITE SUPERIEURE de la marge BENIFICIAIRE pour proteger le CONSOMMATEUR, meme s'il est RICHE, car les riches sont aussi des TUNISIENS.Et ne dites pas qu'on doit compter sur la concurrence et sur la conscience du consommateur, car ces 'BOULANGERIES' forment un CARTEL et fixent les prix ENTRE EUX et sans concurrence.

2-Si le FISC peut déterminer facilement le chiffre d'affaires et les charges pour les boulangeries CLASSEES en se basant du tonnage de farine reçu par chaque boulangerie, il n'en est pas de meme pour les boulangeries NON CLASSEES, vu la variété des produits de ces 'BOULANGERIE -PATISSERIES-BUVETTES' et les libres prix pratiqués. Et meme les PUISSANTS LOGICIELS, comme celui utilisé par B.N pour le calcul du nombre des manifestants de NAHDHA le 14 JANVIER dernier(qui a donné plus que 10000!!!), ne pourront calculer les bénéfices de ces boulangeries , d'ou la NECESSITE d'organiser ce secteur conformément à la loi et en protégeant le consommateur et les DROITS DE L'ETAT.
Blanco
boulangerie patisserie
a posté le 20-08-2023 à 06:22
Et les pâtisseries,viennoiseries fabriquées par ces boulangeries et vendues à des prix inexorables?avec quelle farine sont elles fabriquées?là aussi un grand coup dans la fourmilière s'impose,car vendre des croissants fades(sans feuilletage ,beurre...)du soi-disant pain au chocolat (sans vrai chocolat qqfois avec de la poudre cacao qui déborde pour tromper le client ) et des gateaux fourrés aux colorants à la sauce innommable,vendus à des prix
le gvnt ne peut pas tout faire tout contrôler et c'est aux organismes du métier d' imposer un cahier de charge stricte et des contrôles pour protéger leur charte et leur profession.
Dans tous les cas c'est le citoyen qui paie toujours
Alya
Theoriquement
a posté le à 14:10
Oui théoriquement, le prix des viennoiseries et des gâteaux est à la vente éga à 3fois le prix du coût. Ce qui couvrent , la tva , les autres charges fiscales , le loyer , les salaires la cnss
SALIM
IL ME SEMBLE QUE VOUS N'ETES PAS FORTE EN ECONOMIE
a posté le à 16:29
Car il n'y a pas de TVA sur le pains et les gateaux.Le prix du revient ou le prix du cout comme vous l'appelez COUVRE TOUTES LES CHARGES :amortissement de materiel,matières premiéres , électricité, loyer, salaires et charges sociales....Puis on détermine le prix de vente en multipliant le prix de revient avec un COEFFICINT qui s'appele coefficient de reglement .La difference entre le coefficient de reglement et l'unité represente la MARGE BENIFICIAIRE. Par exemple le coefficient de reglement pour les entrepreneurs en BATIMENT varie de 1.25 à 1.35. Soit une marge bénificiaire de 25% à 35%. Pour les BOULANGERIE 'MODERNES' la marge est de 200 à 300% parce que les prix SONT LIBRES et il n'y a pas de concurrence,mais il y a UNE ENTENTE ENTRE EUX SUR LES PRIX. .Par contre pour les boulangeries classées la marge bénificiaire ne dépasse pas 25 à 30 % car les prix SONT FIXES PAR L'ETAT. Et vous pensez serieusement que les boulangeries MODERNES payent les impots!!!.
Svr
Sinistre à virer
a posté le 19-08-2023 à 21:19
Ce n'est parceque quelques centaines de boulangers escrocs ont manifesté qu'il faut céder...
Ce sinistre qui a la main qui tremble n'a rien à faire dans ce gouvernement.
Anti-islamiste
Il ya un fait en tout cas incontestable
a posté le 19-08-2023 à 19:26
En Tunisie est que la fraude , la tromperie , la malhonnêteté est inscrite comme qui dirait dans les habitudes et et procédures commerciales .cela doit cesser . Les abus de citoyens dociles , peut être incoscients de leurs droits , ou mal informés.. Et c' est là que l' état doit jouer sont rôle d' indormateur, de contrôleur et de protecteur du citoyen .. Le cotoyen doit être éveillé et ne pas manquer de dénoncer les injustices et les irrégularités , les depassements des commerçants malhonnetes ..

Plusieurs procedures , transactions , devis , contrats ..devraient etres exécutées dans les règles de l' art

L' exemple le plus courant, le plus répandu: le non affichage des prix ! Est à la tête du client que l' on vend tel ou tel sorte de pain par exemple ? Comment controler si tel ou tel boulanger n a pas abusé de la farine compensée pour la fourguer au client dans une patisserie de plus sans prix affiché ?

Les prix , tarifs , le poids, . Tout doit etre normalisé, exécuté a la lettre, affiché et transparent !

C est u stress immense pour le citoyen de toujours marchander ou verifier s ' il ne s est pas fait avoir !
Le.citoyen ne doit pas avoir a marchander tout le temps , le get doit prendre ses responsabilités pour reguler et ordonner le commerce !

Dans ce sens KS , sur le fond , part de bonnes intentions de d' insurger sur les abus de certains .. partons de bonnes intentions en disant que tous ne sont pas malhonnêtes, mais c ' est connu il suffit d ' un seul cas malhonnête pour jeter l' opprobre et la honte sur tte l' industrie ..

Sur la forme KS , je crois est dépassé par l' énormité de la tâche et les progrès sont inperceptibles ..
Mais faut jeter un coup de pieds dans la fourmilière et dire assez c" est assez !

Les boulangeries dites modernes ! Pourquoi ? Boulangerie de riches soit disant ? et les autres ancestrales , ordinaires , communes ? Pour designer les petits , les pauvres ? ..
Cela est incoherant. A ce que je sache il n ya pas de boulangeries de l' état? Toutes les boulangeries sont privées et issues de montages d " entrepreneurs donc soumis aux mêmes regles ..

La question de subvention ne devrait pas avoir lieu , car incite a la tricherie ou bien que ces boulangeries assument leur boulangeries haut de gamme en s' abstenant de recourir a la farine subventionnée et afficher les prix selon le libre marché..

Sur un autre plan il faut arrêter la main mise du syndicat de l enseignement sur le chantage éhonté et inadmissible sur la retenue des notes des élèves.
Sue ce point KS a raison . Les syndicats doivent trouver d autres moyens de contester dans toucher aux droits des eleves des parents et au final au biens de tte la société..

En résumé
Meme si l on part de bons sentiments , c est l ' application qui tient pour resultat

En deuxième lieu il faudrait d' attaquer aux racines des problemes et et ne pas hesiter a les appliquer par l' education et la vulgarisation

En troisième, non le moindre et non dans l' ordre dire la vérité, etre transparent et traiter son peuple comme adulte

FALLAG
Et surtout leur apprendre à porter des gants!
a posté le 19-08-2023 à 18:23
Et surtout, il faut apprendre aux vendeurs de pain à porter des gants.
Dans ce pays, manipuler et toucher des aliments sans gants est une tradition, presque une règle.
Hassine
Nous ne sommes en europe
a posté le à 21:45
Ce jours là c'est dans un ciecle ,la civilisation lui faut du temps [qq dizaines d'années]
On est pas là
Dans le cas du pain en europe tu n'as pas pratiquement besoin de choisir.
Hassine
La faute au nom
a posté le 19-08-2023 à 18:05
Appelons les .....tiens [BAKERY]
Ranim bakery. Trabelsi bakery. Lotfi & frères bakery
et l'affaire est close.
SALIM
QUELLE SUPERBE PHOTO.C'EST DU PAIN OU JE REVE
a posté le 19-08-2023 à 17:57
On doit l'appeler le PAIN DU PARADIS (KHOBZ EJJANNA).Et regardez comment ce joli PAIN a rougi De PUDEUR. On dirait les JOUES D'UNE BELLE FILLE. Et ils(elle) demandent de la FARINE et de la SEMOULE COMPENSEES pour ces jolis PAINS. Mais ça serait une insulte pour eux.
Donc j'ai compris ce qu'ils veulent :farine et semoules compensés pour KOBZ ELJENNA, et farine et semoule non compensés pour les baguettes et le pain (KOBZ............).

ET LES GRAINS DE BEAUTE PARSEMES SUR LEURS JOUES!!!
Les prix sont tellement trés chers que leurs joues ont ROUGI DE TIMIDITE!!!
(w ahmarrat wajnatehe KHAJALEN).
Hassine
Mais oui mais oui
a posté le 19-08-2023 à 17:46
C'est la solution au problème engin un illuminé
Ou est été tu en t'attendais avec impatience
SALIM
MAIS QUELS NOMS VONT PORTER CES ETABLISSEMENTS D'INDUSTRIE LOURDE QUI VONT RESORBER LE CHOMAGE EN TUNISIE!!!
a posté le 19-08-2023 à 17:20
BARIOUCHERIE.BASBOUSERIE.OU FANKOUCHERIE car je me rappelle qu'à la sortie ,dans les années 80 du très bon film de ADEL IMAM et MIRVET AMINE (wahda b wahda) sur le FANKOUCH, les pains spéciaux s'appellaient FANKOUCH. Et pourquoi pas, après SON ACCORD BIEN SUR, ces boulangeries MODERNES ne s'appellent pas BOUGERRERIES ou HANINERIES. Et elles seraient des CHAINES MONDIALES qui dépasseraient les MACDONALDS!!!.
SALIM
BOUGUERREIES ET NON BOUGERRERIES.
a posté le à 17:50
Et surtout faites attention aux fautes d'ecriture sur la toile ou sur la façade: n'ecrivez pas BAGARRERIES!!
Petit x
Reste comment éradiquer une fois pour toute la Fraude concernant la farine boulangère ?
a posté le 19-08-2023 à 16:18
OUI une reprise d'activité de ces entreprises dites boulangeries modernes, c'est ce qu'il y a de plus normal.

Mais, est-ce que le Ministère du Commerce a trouvé la recette pour éradiquer, une fois pour toute, le trafic que pratiquent, à grande échelle, les boulangers qui fabriquent du pain traditionnel subventionné avec les boulangers qui fabriquent les autres catégories de pain et des pâtisseries (parfois lis sont les mêmes ou des membres d'une même famille) en détournant la farine de type PS, fortement subventionnée, de son usage légal, vers des produits aux prix libres, moyennant une marge où tous les deux trafiquants trouvent leurs comptes sur le dos de l'Etat ?

Surtout ne me dites pas que le dit Ministère va renforcer le contrôle parce que l'expérience sur plusieurs décennies a montré que le contrôle en question a été inefficace sur toute la ligne et comme on dit ELLI YESREK YIGHLEB YLLI 7A7I.

Alya
Oui petit x
a posté le à 16:40
Ces boulangeries ne disposeront plus de farine subventionnées ! Mais les boulangeries classiques continueront à les fournir . La corruption est inscrite dans le gène tunisien
JUDILI58
MINISTERE CONFUS ET INCOMPETENT
a posté le 19-08-2023 à 16:15
Un coup il suspend l'approvisionnement des boulangeries modernes en farine, un coup il décide la reprise de l'approvisionnement et après il décide le réapprovisionnement sous condition. Et entre-temps nous faisons la queue pour acheter notre pain. Quelle cacophonie ! Cette histoire du pain est l'archétype de la mauvaise gouvernance. A la base il s'agit d'un manque de farine." Les gros bras" que sont les boulangers classés avec leurs complices les minoterie ont voulu profiter de la situation pour " régler leur compte " aux boulangeries modernes. Et en cela ils ont eu échos auprès du Ministère. Ce dernier se rendant compte qu'il a fait une bourde à fait marche arrière. Sauf que la farine manque toujours et il est difficile d'approvisionner les boulangeries en quantité suffisante de farine. En somme retour à la case départ. Quelle cacophonie !!!
Alya
Qu'est ce qu une boulangerie moderne?
a posté le à 22:36
Je pense que la dénomination correspond à des boulangeries qui font la baguette compensée à 190 millièmes et le pain spécial normal sans utiliser la farine compensée. J ai doute de leur honnêteté quand ils ont proposé de vendre la baguette à 150 millièmes et de garder les 2 gammes de produit.
Mouwaten
Par exemple
a posté le 19-08-2023 à 15:31
Machin truquerie ? Nhabloukom phasaterie ? Enti wzahrekerie ? Waad rabbi alina
Agatacriztiz
On a tout ce qu'il nous faut, du pain et du cirque, le peuple est content
a posté le 19-08-2023 à 15:06
C'est le cas de le dire, le ministère du commerce va faire marcher les boulangeries "à la baguette"!
Hichem
Et tout ça ...
a posté le à 16:25
En jouant de la flute ...