alexametrics
Dernières news

Le gouvernement de Mehdi Jomâa pourrait ne pas obtenir la confiance de l'ANC

Temps de lecture : min
Le gouvernement de Mehdi Jomâa pourrait ne pas obtenir la confiance de l'ANC
Le gouvernement proposé par Mehdi Jomâa pour obtenir la confiance de l’Assemblée nationale constituante, le 28 janvier 2014, pourrait ne pas l'obtenir. C’est ce qu’a déclaré l’élu Néjib Hosni au micro de Mosaïque FM ainsi que l'élu Fayçal Jadlaoui sur Nessma TV.

Les réserves des élus portent essentiellement sur la ministre du Tourisme, Amel Karboul, soupçonnée d’être allée en Israël, Hafedh Ben Salah, ministre de la Justice, accusé d’appartenir à l’ancien régime et Taoufik Jelassi, ministre de l’Enseignement supérieur, qui aurait appartenu au parti Afek Tounes.

Les partis du Front populaire, courant El Mahaba, Al Joumhouri, Al Massar, le bloc Wafa et certains élus d’Ennahdha ont manifesté leurs volontés de s’abstenir ou de voter contre cette composition du gouvernement.

M.A

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Forza
| 28-01-2014 21:26
Je parle du nouveau ministre de la justice qui combattait apparemment la ligue des droits d'homme (selon les déclarations de Mr. Mohamed Jamour du front populaire) et non pas du ministre de défense.

sasou
| 28-01-2014 21:20
Leur problème,n' est autre que parce que la ministre du tourisme est primo une dame ,secondo est relativement très jeune.
ni sioniste ni rien autre ,quel injustice,et mauvaise fois dans cet Anc.

BATTAL
| 28-01-2014 21:13
est ce que vous allez fermer l'il sur la ligue de protection de la révolution (LPR)?.
si vous pensez atteindre les élections avec cette milice ,alors nous irons tous à l'enfer .

salahtataouine
| 28-01-2014 21:11
Que je prends ses paroles pour argent comptant ..

(hier j ai envoyé sa BIOG en anglais ....en deux actes ..la bio a eté modifiée a la place d israel elle a mis middel east )

JOHN WAYNE
| 28-01-2014 21:08
Quarante années de carrière avec le gouvernement Tunisien et je n'ai jamais eu l'occasion d'écouter un Ministre aussi terne et insignifiant.
Nous n'avons jamais eu, ni avec Bourguiba ni avec Ben Ali, de ministres qui ont utilisé des mots en Arabe espacés de mots en Français.
Et même si Masmoudi avait un jour utilisé la célèbre expression « un bifteck de mouton », cet homme était un Sadikien comme moi et un vétéran de l'indépendance au pragmatisme et a l'intelligence supérieures.
Les négociations de Masmoudi et sa carrière de diplomate à Paris me servent encore d'exemple en matière de ruse, de patriotisme, et d'intelligence.
Masmoudi était rusé comme un renard et sa capacité de résistance face aux abus de Bourguiba qui s'en servait comme souffre-douleur, ont également démontré aux Tunisiens sa force de caractère.
Même Mohamed Mzali qu'à un moment donné j'ai remis en question, était un grand homme.
Mêmes les ministres de Bourguiba les moins diplômés étaient transcendants par rapport à cet homme.
Je me souviens d'ailleurs du Ministre de l'Intérieur Kechrid, qu'après l'affaire des élèves otages de Gafsa, j'ai classé un jour comme étant le pire des ministres de Bourguiba. Mais là encore, rien à voir avec cette homme. Kechrid avait du caractère et du plomb dans la cervelle.
Je suis aujourd'hui d'autant plus convaincu que la Tunisie va vers un effondrement surtout face au retour de manivelle nationaliste qui né en Syrie, a déjà atteint l'Egypte, la Libye, et même la Palestine.
Je ne mentionnerai même pas ces ministres femmes l'une aussi sotte que l'autre et dont les regards éberlués derrière des lunettes, me donnent à penser qu'elles sont d'un genre superstitieux et du type à croire au mauvais 'il.
Autant d'ailleurs engager comme ministre Mabrouka Mbarek qui voulait inclure le slogan national des gueux « digage » dans la constitution.
Il faut comparer d'ailleurs ces femmes a Saida Agrebi ou à Abir Moussi qui a bravé des milliers de gueux et défendu le RCD au tribunal de première instance de Tunis.
Mr. Mehdi J. ne fera pas long feu.
Il est clairement une marionnette des islamistes sans personnalité comme Moncef M.
Sa timidité et son manque d'assurance face à Ibrahim Gassas démontrent que sa longévité au sein du gouvernement de la CIA sera limitée.
Il s'exprime avec une danse des sourcils désagréable qui montre qu'il hésite encore entre demeurer Premier Ministre, ou prendre le premier vol sur Tunis Air en billet sans retour pour la ville la plus proche en France.
Je conseille d'ailleurs à Mr. Mehdi J. de renouveler sa carte de séjour en France.
L'on ne sait jamais au cas où le sieur Ibrahim Gassas l'agresserait à son Premier Ministère en compagnie d'autres gueux après une mauvaise cuite.

F.M. Alias JOHN WAYNE
Diplômé d'Histoire et de Sciences Politiques de l'Université Paris-Sorbonne.
Ancien Fonctionnaire aux Ministères des Affaires Etrangères et de l'Intérieur Tunisiens des gouvernements d'Habib Bourguiba et de Zine El Abidine Ben Ali.
Diplomate de carrière et spécialiste de la sécurité et du renseignement.

HatemC
| 28-01-2014 20:47
L'Art et la manière

Si Jomaa, vous avez en si peu de temps fragiliser votre GVT. J'ose espérer que vous êtes à votre place.
Que Karboul voyage en Israël, c'est son droit.
La liberté individuelle n'est plus négociable. Je voyage où je veux sans demander l'approbation de quiconque.
Cela ne veut pas dire qu'elle est le relai du sionisme ce bout de femme. On se calme!!

Qui n'a pas serré les mains d'Israéliens ?
Même les adorateurs du wahhabisme qui nous pourrissent la vie chez nous l'ont fait. L'émir du Qatar a rencontré Livni ou je me trompe ? Arafat a serré la main de Perez, Rabin ou non ? Les Palestiniens négocient avec Israel ou non ? Dépassons ces clivages, bannissons l'extrémisme.
L'indépendance ne s'obtient pas qu'à coup de canon.
Et si les Palestiniens avaient accepté la résolution .... Lisez plutôt, C'est Bourguiba le visionnaire. Hatem Chaieb

http://www.monde-diplomatique.fr/cahier/proche-orient/bourguiba1965discours

DR. HONORIFIQUE ENGINEER JURIDIQUE
| 28-01-2014 20:44
Il ne faut pas y croire... M.J est déjà cuit en disant qu'il fera plus d'investigations pour un AERONOTIC-ARD... l'avion a laché...

Forza
| 28-01-2014 20:29
Je pense que c'est critique que la candidate a effectué des visites en Israël. Nous sommes des tunisiens, des maghrébins et les palestiniens sont nos frères et ils nous sont très proches, beaucoup plus qu'un Saoudien par exemple car ils ont un mode de vie proche du notre (la position des femmes, les valeurs, la culture etc.). Une ministre représente la Tunisie. Si elle ne comprend pas cet aspect de la personnaliste de la majorité des tunisiens, elle ne peut être dans un gouvernement national.
Ceux qui travaillent a l'étranger et surtout dans le domaine technologique savent bien qu'on risque d'avoir des contacts avec des entreprises israéliennes soit car l'entreprise pour la quelle on travaille a des partenariats avec des sociétés israéliennes (elles sont tres présentes dans les TICs, les médicaments, l'agriculture par exemple) soit car les clients utilisent des Systems de sociétés israéliennes mais aller d'une manière proactive en Israël est franchir les limites. Je ne comprends pas comment son père, ancien ambassadeur de la Tunisie ne lui a pas transmis un minimum de solidarité avec la Palestine.
Ceci bien sûr est différent de travailler avec des juifs que nous saluons mais coopérer avec Israël avec son refus des droits les plus élémentaires des palestiniens n'est pas acceptable. Israël a le support des superpuissances mondiales et les palestiniens n'ont qu'une petite solidarité du Maghreb et quelques pays d'orient.
Concernant le ministre de la défense, on ne peut accepter dans un gouvernement démocratique quelqu'un qui combattait la ligue des droits de l'homme. Il est compétent mais s'il combattait activement les défenseurs d'hommes, il ne mérite pas une place d'un gouvernement après la révolution.
Pour le Mr. Qui était chez Afek ce n'est pas grave, c'est un parti tunisien modéré et il l'a quitté, il ne va pas influencer les élections juste car il était chez Afek

H. Jebara
| 28-01-2014 20:11
Il faut bien avancer et mettre la locomotive sur les rails! Nous avons perdu trop de temps précieux. Main dans la main, soutenons cette équipe pour atteindre nos objectifs: démocratie, prospérité.
Étant immigré en France, je lance un appel à tous ceux et celles qui veulent participer à l'essor de notre patrie de rentrer. Ensemble, nous gagnerons la bataille pour une vie meilleure. Maintenant, Tunisiens et Tunisiennes sont fiers de l'être.

chaambi
| 28-01-2014 20:05
upt s est transforme en troika. se composant de daa et men taalafet kouloubihom.les ames soeurs. disait l autre cheik bajbouj . le marche conclu est en marche.pauvre jabha.

A lire aussi

Le député Tahya Tounes Hichem Ben Ahmed est intervenu, ce mardi 10 décembre 2019, lors de la séance

10/12/2019 23:30
0

La mesure imposant une taxe douanière aux produits trucs a été prolongée de deux ans à la suite de

10/12/2019 22:56
0

Myriam Belkadhi est intervenue immédiatement en direct et a présenté des excuses aux

10/12/2019 22:09
0

Le dirigeant Ennahdha et gendre de Rached Ghannouchi, Rafik Abdessalem a été l’invité de Myriam

10/12/2019 21:33
2

Newsletter