alexametrics
dimanche 16 juin 2024
Heure de Tunis : 04:36
Dernières news
Le Conseil de sécurité de l'ONU adopte la résolution américaine sur un cessez-le-feu à Gaza
10/06/2024 | 21:55
1 min
Le Conseil de sécurité de l'ONU adopte la résolution américaine sur un cessez-le-feu à Gaza

 

Le Conseil de sécurité des Nations unies a adopté, lundi 10 juin 2024, une résolution américaine sur "le cessez-le-feu et la libération des otages" à Gaza. Il demande au Hamas d'accepter la proposition acceptée par Israël.


La dernière version de cette résolution indique que le plan a été « accepté » par Israël. Elle a été adoptée avec 14 voix pour et une seule abstention, celle de la Russie.

Ainsi, le Conseil de sécurité des Nations unies appelle le Hamas « à également l’accepter et appelle les deux parties à appliquer pleinement ses termes sans délai et sans conditions ». Il s'agit, en somme, du plan de l'administration Biden pour résoudre l'impasse à Gaza.


Dans un premier temps, ce plan prévoit un cessez-le-feu de six semaines accompagné d’un retrait israélien des zones densément peuplées de Gaza, de la libération de certains colons enlevés lors de l’attaque du Hamas et de prisonniers palestiniens détenus par Israël.

Tous les détails en suivant ce lien


S.H


10/06/2024 | 21:55
1 min
Suivez-nous
Commentaires
Abel Chater
Une très mauvaise mise-en-scène américaine de très mauvais goût talmudique, qui rabaisse les USA à de nains corrompus par l'AIPAC des juifs génocidaires de Gaza, au détriment de tout un peuple palestinien massacré par ses occupants juifs génocidaires de Gaza, par un génocide et par un holocauste de 2,5 millions de Palestiniens affamés, assoiffés et enfermés dans le ghetto de Gaza depuis plus de20 ans.
a posté le 11-06-2024 à 19:52
Et dire que même le savant américain, Victor Frankenstein, qui est parvenu à donner vie à des cadavres talmudiques, reconstitués de chairs mortes d'un peuple n'existant que par ses contes mythologiques millénaires, se trouve à présent horrifié par le monstre qu'il vient de créer en 1948 sur les terres des Palestiniens. Maintenant, l'Américain Frankenstein, fait semblant d'abandonner sa créature judaïque, afin qu'elle soit livrée à elle-même malgré toute cette très longue «guerre mondiale» unilatérale, qui dure depuis le 7 octobre 2023 et guidée par les militaires américains, leurs technologies, leurs porte-avions, leurs satellites et leurs sous-marins nucléaires, soutenus par toutes les armées occidentales réunies, contre les moulins à vent de Valeureux Courageux Combattants «islamistes» de Hamas. Des Combattants «islamistes» ne possédant que leur force de l'Islam. Ils n'ont même pas un seul tank ni un seul avion, ni un seul porte-missiles, ni un seul bateau, ni une seule frégate, ni un seul porte-avions, ni un seul sous-marin, ni même un seul camion militaire ou une seule armée avec des tenues militaires, brodequins, casques et pare-balles, ni même une seule caserne militaire pour apprendre la discipline et les man'?uvres militaires. Rien de rien, que le courage et la foi en sa cause palestinienne et en notre Créateur et Créateur de tout l'univers, Allah le Tout Puissant.
Presque une année, que les créatures juives de l'Américain Frankenstein, tuent et massacrent les enfants, les femmes, les vieillards, les malades et même les animaux à Gaza par les bombes américaines. Le monde entier n'a jamais vu de tels massacres des plus criminels de l'histoire humaine. Même les Américains se sont avérés de bons humains, qui manifestent contre les crimes de leurs créatures judaïques de Frankenstein. Le criminel de guerre recherché par la CPI, Nètèn-ahou, ne peut arrêter ses crimes et ses massacres contre les civils et les infrastructures de Gaza, de peur d'être arrêté et enfermé à son tour, par sa propre justice qui a condamné presque un million de Palestiniens, pour un oui et pour un non. Il veut prolonger sa soi-disant guerre unilatérale contre les enfants et les femmes palestiniens enfermés à Gaza. Une de ses multiples guerres contre la population palestinienne désarmée, où les génocidaires juifs, nous annonçaient toujours avoir tué des centaines de Palestiniens, alors que chez eux, à peine un seul soldat juif légèrement touché par une pierre. Maintenant, la magie s'et retournée contre les magiciens sataniques occupants de la Palestine. Le nombre de leurs morts, de leurs blessés toutes catégories confondues, de leurs suicidaires, de leurs détraqués mentaux et même de leurs états cauchemardesques, dépassent déjà l'imagination humaine.
L'occupation de la Palestine leur est devenue un enfer en sable mouvant, chaud comme au Sahara. Plus jamais de paix ni d'avenir pour les juifs génocidaires de Gaza ni pour leurs enfants. Tous leurs moyens les plus sophistiqués du monde entier, ont été mis en usage. Ils ont rasé tout le territoire de Gaza. Ils ont tué plus de 30.000 enfants et plus de 40.000 femmes et civils, sans pour autant qu'il n'aient la moindre honte de répéter leur mensonge, qu'ils sont en «GUERRE» contre l'invisible Hamas.
Qu'on imagine un tant soit peu, la France envahir par ses tanks, par ses avions et par ses divisions armées, ne faisant que bombarder et que détruire la principauté de Monaco durant 9 longs mois, tout en prétendant lui faire la «GUERRE». Et c'est ce qui a fait la honte des USA, qui ne savent plus comment sauver leur sale face de co-génocidaires de Gaza.
Que les Valeureux de Hamas n'y tombent dans le piège des Américains et de leurs fausses promesses. Jamais d'échanges de prisonniers, sans un retrait complet et définitifs des assaillants juifs génocidaires de Gaza. Ce ne sont pas ceux de Hamas qui attaquent la population civile de Gaza ni qu'ils ne veuillent leur occuper leurs terres et leurs maisons. Ce sont les juifs génocidaires de Gaza occupants de la Palestine armés jusqu'aux dents, qui doivent d'abord quitter les lieux à jamais avant n'importe quel échange de prisonniers.
La Palestine vivra. La Palestine vaincra.
oscar
Marki fél khite
a posté le 11-06-2024 à 09:45
Merci Poutine .
Houcine
Le pourquoi du comment.
a posté le 10-06-2024 à 23:05
Les USA qui sont parties dans cette guerre, puisqu'ils arment par un pont aérien quotidien Israël, aident par une présence de "conseillers espions" sans compter leurs "volontaires nationaux, parrainent ce plan.
Pour une fois, puisqu'ils sont les initiateurs, ils n'eusent pas de leur droit de veto.
L'abstention de la Russie est un autre élément d'interrogation.
Premier pourquoi.
D'autres pourquoi demeurent, sur le moment, l'initiative....
C'est le comment qui mérite le plus de circonspection.
Un cessez-le-feu en trois étapes.
Israël obtenant de récupérer tous les otages, sans que l'on sache en quoi consiste la contrepartie.
On ne parle pas de départ total de l'armée israélienne de tout le territoire, ce qui laisse dans le flou la condition posée par les palestiniens, savoir la totale évacuation. Ou l'annule.
Les "négociations" durant la trêve sont aussi une marge laissée à Israël pour mener en bateau des conversations sans fin.....et sans résultat probable.
On pourrait allonger la liste des interrogations sur la forme comme sur le fond de cette résolution présentant un plan américano-israelien concocté de concert.
L'expérience invite à demeurer sur ses gardes en la circonstance, la confiance n'est pas de mise avec ces gens.
Je rappelle juste qu'en 1973, en accord avec l'URSS, les américains avaient obtenu une trêve impliquant que chacune des parties, Israël et l'?gypte, devaient garder leurs positions et n'en point bouger.
Or, nous savons désormais, que les américains ont organisé un pont aérien
Et remplace les armes perdues tout en renseignant l'armée israélienne sur les positions égyptiennes, ce qui lui permit d'effectuer un contournement encerclant une partie de l'armée égyptienne et sortir plus confortée a la table des négociations de l'armistice.
Ce n'est pas la première ni la dernière félonie américaine, les anglo-saxons étant par nature, j'ose la formule essentialiste, des fourbes et menteurs.
Ce qui est une autre manière de dire traîtres.
Les palestiniens, non pas le Hamas comme certains sophistes aiment à nommer l'ennemi, ont bien raison de bien penser leur position et préciser tous les éléments et garanties.
Wait and see.