alexametrics
vendredi 23 février 2024
Heure de Tunis : 14:16
BN TV
Kaïs Saïed aux ouvrières agricoles : l'égalité doit être garantie !
13/08/2020 | 10:35
1 min
Kaïs Saïed aux ouvrières agricoles : l'égalité doit être garantie !

 

Le président de la République, Kaïs Saïed, s’est rendu, dans la matinée de jeudi 13 août 2020, à la région d’El-Mraydia dans le gouvernorat de Jendouba.

Kaïs Saïed a rencontré, lors de cette visite, des ouvrières agricoles, a-t-on indiqué dans un communiqué de la présidence de la République sans plus de détails. 

 

En plein champs, le président de la République a tenu un discours en faveur de l’égalité des droits entre les femmes et les hommes. S’adressant aux ouvrières il a déclaré : « Vous êtes moins payées que les hommes alors que vous travaillez souvent plus. L’égalité doit être garantie. Ne vous inquiétez pas, des lois seront promulguées bientôt pour préserver vos droits ».

 

Cette visite intervient alors que la Tunisie célèbre la fête nationale de la Femme et le 64e anniversaire du Code de statut personnel.

Il convient de rappeler que des dizaines d’ouvriers et d’ouvrières agricoles ont été blessés ou trouvé la mort dans des accidents de la route durant le premier semestre de l’année 2020.

Pourtant, en 2019, le Parlement a voté l’amendement de la loi sur le transport terrestre introduisant une nouvelle règlementation sur le transport des ouvriers agricoles qu’ils soient permanents ou saisonniers. 

 

 

N.J. 

13/08/2020 | 10:35
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Petit x
@Vent du Nord
a posté le 14-08-2020 à 15:16
Merci pour votre réaction à mon post.
J'ai souhaité vous répondre par que je trouve que vous êtes intelligent et votre commentaire a beaucoup de bon sens.
Par ailleurs et pour votre information, je vous dis très humblement que je connais la Tunisie dans le détail vraiment dans le détail du Nord au Sud et d'Est en Ouest et je suis originaire du fin fond du monde rural. Autrement dit et si ça vous intéresse, je suis de ceux qui ont bénéficié de l'ascenseur social quand il était en bon fonctionnement.
Pour le reste et en ce qui concerne K.Saied vous ne pouvez pas me changer mon point de vue en ce sens que: pour moi il est vide et n'est pas
à la hauteur de la fonction dont il a la charge sur le plan politique, diplomatique et technique.
Enfin, rassurez vous que je n'ai que de l'estime pour le Nord ouest et ses femmes rurales et détrompez vous je n'ai jamais insinué quoique se soit de mal envers elles.
Cordialement.
Dr. Jamel Tazarki
La dignité de la femme rurale prolétaire,
a posté le 13-08-2020 à 17:25
Au mois d'août 2017 Madame Naziha Laabidi a fait voter la loi contre les violences faites aux femmes. Ce qui renforce la protection de la femme face à toute violence, et annule l'éventualité que l'auteur d'un acte d'agression sexuelle pourrait échapper à des poursuites judiciaires en épousant sa victime!

De même au mois d'août 2017 Madame Naziha Laabidi a pris l'initiative der permettre à chaque femme rurale d'avoir une carte d'identité nationale afin qu'elle puisse profiter de son droit de vote. Sinon à quoi ça sert l'élargissement du droit de vote aux femmes, si la femme rurale est exclue de ce privilège!

Il est temps de garantir les droits politiques pour les femmes rurales, et ceci en lui donnant la possibilité de voter et de choisir les parlementaires qui créent les lois auxquelles elles doivent obéir ==> afin que les lois garantissent à la femme rurale le droit à la qualification et à la formation.

Nous avons besoin des données empiriques concernant la répartition des différents métiers de la femme rurale, il est temps de différencier entre la femme rurale paysanne et la femme rurale ouvrière prolétaire qui était auparavant paysanne et qui a quitté la terre!

Il est urgent de faire rentrer la femme rurale dans les statistiques afin que la stratégie nationale de l'autonomisation économique des femmes rurales devienne/soit une réussite.


C'est extraordinaire que 500 mille femmes rurales bénéficient d'une couverture sociale et donc d'une retraite. par contre je voudrais rappeler que la femme rurale prolétaire est surexploitée, condamnée à un travail non qualifié et sous-payé. Elle reçoit souvent un salaire inférieur de moitié à celui des hommes, elle est la première au chômage en cas de crise. Elle subit parfois le chantage sexuel des autres ouvriers et doit éventuellement, pour survivre, supporter l'humiliation.

Pour que la stratégie nationale de l'autonomisation économique des femmes rurales réussisse, il est indispensable de donner à la femme rurale ouvrière prolétaire une formation professionnelle (couturière, infirmières, institutrice, etc., etc., etc.). C'est grâce à l'éducation et la formation professionnelle que la femme rurale prolétaire prendra conscience de sa dignité de femme et de prolétaire. Je plaide l'égalité des salaires, la journée de huit heures, le repos hebdomadaire, un congé et des allocations de maternité et l'admission des femmes rurales dans les syndicats.

Dr. Jamel Tazarki, Mathématicien

PS: Je suis très fier d'être fils de paysan, et je ne peux me sentir bien que dans un milieu paysan
MH
C'est bien, mais ...
a posté le 13-08-2020 à 16:51
On peut saluer cette initiative de rencontrer les ouvrières et échanger avec elles, mais leur faire des promesses qu'il ne peut honorer ou plus précisément que les prises de décisions ne lui reviennent pas, c'est honteux. Est ce du dénigrement (et là je rejoins petit x) ou de la foutage du gueule? Comment compte-t-il faire promulguer des lois? Avec son bras droit Mechichi
Vent du Nord
@Petit x | 13-08-2020 12:13
a posté le 13-08-2020 à 16:27
Cher Monsieur,
Je ne sais pas où vous êtes né et où vous avez grandi. Est-ce que vous connaissez bien le Tunisie profonde. Les femmes rurales que vous dénigrez ne sont pas « simples d'esprit » comme vous prétendez. Elles n'ont pas eu la chance d'aller à l'école, mais ELLES sont certainement PLUS INTELLIGENTES.

Vous sortez toujours la même rengaine au sujet de la langue que M. Kais Said utilise. Soyez sûr cher monsieur que ces femmes que vous dénigrez comprennent la langue arabe bien mieux que vous.
Je suis du Nord-Ouest du pays et je sais de quoi je parle. Je vous invite à visiter cette région.

Vous parlez de « relancer l'investissement étranger et accroître les échanges commerciaux "gagnant-gagnant" avec les pays amis ». Commencez par balayer devant votre porte et dîtes à ceux de vos compatriotes de retrousser les manches et de travailler au lieu de passer le temps dans les cafés ou de bloquer la production de phosphate et de pétrole, alors que leur épouses, mères et soeurs travaillent les champs sous le soleil brûlant.
Les investisseurs étrangers ne vont pas jeter leur argent dans un pays où il y a bcp de fainéants, qui lorsqu'ils se réveillent le matin ne pensent qu'à organiser des sit-ins et à bloquer les routes ou les trains.
Vous utilsez des expressions comme "gagnant-gagnant" sans en connaitre le sens. Quels sont les règles qui régissent un investissement?

J'espère que vous connaissez l'adage « AIDE TOI ; LE CIEL T'AIDERA ».
Feu Président John F. Kennedy avez dit « my fellow American ask not what your country can do for you, ask what you can do for the country ».
Traduction: mes compatriotes Américains ne demandez pas ce votre pays peut faire pour vous, demandez au contraire ce que vous pouvez faire pour votre pays.

Cordialement
du Nord de l'Europe.
DHEJ
Et ROBOCOP va enfin ...
a posté le 13-08-2020 à 16:24

Egaliser entre "thniya arbi " et "kayasse souri "

Il fait rire...
observator
'?galité de salaires ou de droits?
a posté le 13-08-2020 à 12:45
'?galité dans les salaires ou égalité des droits ou quel çela inclurait l'égalité dans l'héritage ?
J ai compris qu il parlait salaire, le journaliste en a tiré une règle "égalité des droits "
BN pouvez vous préciser svp c est un point très important.
1/raisonnable
la langue de bois et hypocrite
a posté le 13-08-2020 à 12:33
comment ce roi de la jungle parle-t-il de droit des femmes ? Or pendant la compagne présidentielle, Kaiis invoquait la chariaa seule option pour femmes, et seul guide pour notre pays.
Petit x
@ Saied
a posté le 13-08-2020 à 12:13
De grâce adressez-vous avec le langage tunisien, le mieux indiqué serait celui parlé "Bel Gala", à ces femmes simples d'esprits pour qu'elles vous comprennent.

SVP arrêtez donc de parler aux gens en langue arabe littéraire incompréhensible d'autant plus que vous le faites avec un ton des plus ennuyeux au point que ça casse les oreilles de vos interlocuteurs.

Pourtant ce que vous leur avez dit en langage tunisien dans les quelques rares passages qui ont été diffusés dans la vidéo mise en ligne par vos services de com. sont d'une clarté déconcertante !

Enfin, ce que vous faites depuis votre investiture n'augure rien de bon, il relève à mon sens, jusqu'à preuve du contraire, du pur populisme et rien d'autre. C'est du déjà vu avec notamment ZABA quand il a pris les reines du pouvoir avec ses fameuses visites des zones rurales les plus reculées du gouvernorat de Kasserine (entre autres la localité d'El Karrada si je ne me trompe).

La Tunisie vous demande au titre de votre fonction d'assurer sa sécurité nationale et de développer ses relations internationales pour notamment relancer l'investissement étranger et accroître les échanges commerciaux "gagnant-gagnant" avec les pays amis; deux moteurs de croissance économique des plus importants pour son cas.

C'est pour ces raisons qui me semblaient incarnées chez vous que je n'ai pas voté pour vous ni d'ailleurs pour votre adversaire N.Karoui avéré traître à la Nation; le pire des candidats que la Tunisie ait jamais vu.
Au vu de ce que vous avez fait jusqu'ici et de ce que vous êtes venus faire à Jendouba, je ne peux encore vous accorder la moindre confiance.
Wait and see !
hamdi
bravo
a posté le 13-08-2020 à 12:01
on peut dire ce qu'on veut, mais cette sortie est très symbolique et importante..bravo..je n'ai pas voté pour lui, mais je dois quand même dire bravo à cette sortie..BRAVO
!!!!
!!!!
a posté le 13-08-2020 à 11:40
Oui je suis d'accord. Toutefois ceci n'est pas toujours vrai,
Houcine
Populisme ou souci des petites gens ?
a posté le 13-08-2020 à 11:25
Quiconque montre de l'intérêt aux petites gens, à ceux qui sont sans voix et sans considération, est souvent taxé de populiste. Sans porter un jugement définitif sur les motivations de Kais Saied, ni sur ses capacités à modifier la donne des rapports sociétaux et de classe, on peut lui concéder cet allant favorable aux plus démunis.
La politique se fait aussi avec les tripes. Beaucoup, à force de vivre à l'abri du besoin, dans des palais où demeures confortables, qui n'ont jamais sué et gardé leur teint clair à l'ombre des citadelles ne peuvent pas même imaginer le dur labeur pour quelques sous, le mépris enduré et la dépendance...
Cet homme, surnommé Robocop m'a tout l'air d'être plus vrai, plus humain en ces moments-là que tous les bonimenteurs qui pullulent et nous polluent avec leur verbiage creux.
Celui qui, quels que soient son statut, son talent et sa fortune, sait rester à hauteur d'homme mérite le respect.
Nous ne sommes pas tenus, pour autant, de lui signer un chèque en blanc.
Justinia
Les femmes et la vie dure...
a posté le 13-08-2020 à 11:05
Les hommes sont à la chicha...
Et les femmes travaillent...
Le Président ne les a pas oubliées.