alexametrics
mercredi 28 septembre 2022
Heure de Tunis : 21:00
Dernières news
Kaïs Saïed déplore que les informateurs soient emprisonnés alors que les corrompus sont libres
12/08/2022 | 20:37
1 min
Kaïs Saïed déplore que les informateurs soient emprisonnés alors que les corrompus sont libres

Le président de la République, Kaïs Saïed, a reçu, ce vendredi 12 août 2022, la cheffe du gouvernement, Najla Bouden.

 

La réunion, précise un communiqué de Carthage, a porté sur le travail du gouvernement et le fonctionnement d'un certain nombre de services publics tels que l'éducation, la santé et d'autres secteurs.

 

Selon le communiqué, le chef de l’Etat a souligné l’importance d’appliquer la loi équitablement, déplorant « des procédures qui s’éternisent et des dossiers qui trainent des années alors que les procédures sont claires ».  

 

Kaïs Saïed a également déploré que « des informateurs soient emprisonnés alors que les corrompus ne sont pas inquiétés ».

 

La rencontre a également abordé la célébration de la journée de la femme. Kaïs Saïed a affirmé, dans ce sens, que les acquis de la femme seront renforcés, notamment dans les domaines économique et social.

 

M.B.Z

12/08/2022 | 20:37
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Mansour Lahyani
Et QUI est responsable de cet état des choses
a posté le 14-08-2022 à 16:02
Les informateurs sont emprisonnés par celui qui détient tous les pouvoirs, et les corrompus sont laissés en liberté par celui qui détient tous les pouvoirs : CQDF !!!
Il y en a des qui auraient mieux fait de ne pas trop insister sur ce point...
Carthage Libre
Encore et TOUJOURS du POPULISME du Calife qui détient TOUS les Pouvoirs.
a posté le 13-08-2022 à 14:34
Brabbi ya Kaies Saied va raconter tes SALADES aux BHAYEMS qui te croient et aux hyperconservateurs et islamistes.

Ti tawa sama7ni, tu dois faire encore ton CINEMA Populiste, alors que tu détiens TOUS TOUS les Pouvoirs? Parle nous des 47 juges "corrompus" que tu as renvoyé

Les VRAIS PATRIOTES Tunisiens savent qui tu es et le DANGER que tu représentes pour notre Tunisie.
Jilani
KS ne reçoit plus jaffel
a posté le 13-08-2022 à 13:13
Il est vrai qu' elle n'es pas agréable à voir avec son foulard on dirait une femme de ménage avec mon respect pour toutes les femmes, mais il doit la changer et ne pas rester dans l'attente sans rien faire.
Houcine
Poser la bonne question, et faire le bon diagnostic.
a posté le 13-08-2022 à 10:43
Si le Président intervient, on le lui reproche.
S'il ne le fait pas, on le lui reproche aussi.
Il cherche à tenir la parité entre les deux, et bien entendu on le lui reproche aussi.
Comme la critique est aisée, et qu'elle n'engage pas son auteur outre mesure, on assisté au spectacle des insatisfaits de tous bords, et bien sûr à les nommer on est vite catalogué groupie du Président.
La question est mal posée.
Sur qui porte la responsabilité, de celui qui constate ou celui qui commet l'acte mis en cause ?
Ce que note le Président est connu de tous.
Une institution judiciaire qui ne poursuit pas les criminels, puisque pour certains, ils sont du cénacle comme Akremi.
Elle est frileuse, peureuse, et particulièrement respectueuse quand il s'agit d'incriminer les grands criminels, responsables de crimes d'assassinats, et de forfaiture.
Elle utilise, de concert avec les conseils des incriminés, toutes les ficelles ou s'y laisse rappeler éloignant toute chance de voir jugé prestement le mis en cause, et ridiculiser la justice aux yeux du pays.
Car, c'est vrai, qu'il suffit d'avoir de l'argent, de monnayer son affaire pour faire incarcérer le plaignant, et sortir blanchi de son crime ou délit.
Cela, les gens du commun le vivent.
Ce n'est pas le Président qui se plaint. Il le fait au nom de tous. Puisque ce sont les citoyens qui restent à plaindre.
Nos fripons de juges sont les premiers coupables.
Quand vont-ils incarcérer Akremi ?
Quand Jbali, Bhiri, Ghannouchi seront jugés ?
Ce sont de vraies interrogations sur la magistrature.
Pas sur l'état psy du Président.
Les dingues sont les amis des criminels.
'? ce compte, ils sont nombreux.
Mansour Lahyani
Réponse - désolée - à Houcine
a posté le à 16:15
Jbali, Bhiri et Ghannouchi seront "jugés" lorsque celui qui en aura les moyens ne sera pas lui-même un islamiste, relent de l'ère khomeini, il faudra donc attendre un petit chouïa parce que celui qui détient TOUS LES POUVOIRS n'a aucune intention de leur nuire : un frère musulman ne peut nuire à son frès encore plus musulman que lui ! Pour en avoir le coeur net, relisez un peu la Constitution qu'on vous a dernièrement proposée !!
Lotfih
à double face, à double fesse
a posté le 13-08-2022 à 10:11
Zakafouna a la capacité d'avoir une fesse à Carthage, et l'autre à l'opposition !
Désormais, je l'appellerai Za3'kafouna !
Mansour Lahyani
Réponse à Lotfih
a posté le à 16:16
Za3kaouna, ça devrait lui aller comme un gant ! Bravo pour ce mot-valise !!
R.T.
Notre president comme un commandant à bord d'un bateau dans une tempête.
a posté le 13-08-2022 à 09:59
Notre president Kaîs Saîed est un homme courageux,droit dans ses idées mais il est entouré de beaucoup de mafieux .L'experience est importante pour combattre les maux et la corruption .
Carthage Libre
Il y'a R.T. Russia, maintenant on a un R.T. Kaies Saied.
a posté le à 14:54
Les deux font la PROPAGANDE de leurs "chefs".

QUI va te croire mon pauvre ami.

Bara orgod, marqed.
Abidi
Independence
a posté le 13-08-2022 à 01:11
C'est l'indépendance de la justice a la tunisienne
Fares
Il ne fait que déplorer
a posté le 12-08-2022 à 21:57
Il détient tous les pouvoirs et il ne fait que déplorer. Incroyable. Quand est-ce qu'il va commencer à travailler pour le bien du pays et pas uniquement pour se venger de ces adversaires?
Agatacriztiz
Comme au Far West
a posté le 12-08-2022 à 21:14
C'est pas seulement des informateurs qu'il faut, mais des "chasseurs de primes" également, comme aux "States", où la fonction est non seulement autorisée mais très lucrative paraît-il.
Alors, là, tu verras comme les "évadés fiscaux", les "detourneurs de fonds" et autres fraudeurs passeront à la caisse quand les fameux chasseurs de primes (ou de têtes, comme vous voulez) sauront que sur chaque dinar récupéré au profit de l'état, ils empocheront 100, 200 ou 300 millimes...
Quant aux informateurs, ils méritent au moins une "amnistie spéciale", ne serait-ce que pour les remercier et les encourager à dire comment, pourquoi et à cause de qui en sont-ils arrivés là...