alexametrics
lundi 26 février 2024
Heure de Tunis : 21:58
Dernières news
Hassine Gharbi se réunit avec les hauts cadres de la Garde nationale
26/05/2023 | 15:38
1 min
Hassine Gharbi se réunit avec les hauts cadres de la Garde nationale

 

Le nouveau directeur général et commandant en chef de la Garde nationale, le colonel major Hassine Gharbi, a tenu une réunion avec les hauts cadres de ce corps.

Selon un communiqué du 26 mai 2023, Hassine Gharbi a émis des instructions portant sur le renforcement des efforts de collaboration avec les autres institutions luttant contre le terrorisme et la contrebande et dans le but de préserver la sécurité et de protéger les biens communs et privés.

 

 

S.G

26/05/2023 | 15:38
1 min
sur le fil
Tous les Articles
Suivez-nous
Commentaires
Forza
Elmma elli machi lisidra
a posté le 27-05-2023 à 09:39
elkhobz et l'éducation et la santé awla bih.
veritas
Purge extrême
a posté le 27-05-2023 à 04:12
Purge purge purge à la puissance N de la gendarmerie nationale et de tout les corps sécuritaires des vermines islamistes si non la saison touristique sera saboter par des attentats pour faire pression sur le pouvoir à fin de libérer les pseudos (criminels) hommes politiques'?'à chaque fois c'est le même cirque ils commettent leur crimes et ils veulent l'échapper belle par le biais de l'exil.
Hamza Nouira
@veritas
a posté le à 12:45
Vous êtes un vrai disque rayé. Dans chacun de vos commentaires vous nous parlé des islamistes. Ils vous ont piqué votre femme ou quoi

Non mais cela vous arrive de faire des commentaires utiles et intelligent?
Si ce n'est trop difficile pour vous bien sûr....
Tunisino
C'est la garde nationale
a posté le 26-05-2023 à 16:18
C'est la garde nationale qui doit protéger les rails du développement durable, sans se mêler au pouvoir, à installer par toute troisième république. La troisième république est à être centriste, modérée, et compétente. Le nombre de partis politique ne doit pas dépasser trois: Gauche, Centre, et Droite. L'Ugtt est à abolir, des syndicats internes sont à créer pour les entreprises et les institutions/corps, en plus un code de travail efficace est à établir. Les rails du progrès durable consistent à un objectif et un plan stratégiques pour que la Tunisie devienne un pays avancé dans quelques dizaines d'années. La suivie/mise à jour se fait par l'ITES (Institut National des Etudes Stratégiques) qui doit exploiter les compétences extrêmes du pays pour que les solutions soient les meilleurs possibles. La Tunisie pourra devenir un pays développé, c'est juste une question de compétence, de planification, et de temps!