alexametrics
Dernières news

En Tunisie, des laboratoires de recherche ferment à cause de la fuite des cerveaux !

En Tunisie, des laboratoires de recherche ferment à cause de la fuite des cerveaux !

 

« Nous lançons aujourd’hui un cri de détresse pour les compétences universitaires qui quittent le pays », a déclaré ce vendredi 30 mars 2018, le coordinateur général de l’union des professeurs universitaires et chercheurs tunisiens, Nejmeddine Jouida, sur Mosaïque FM.

 

Le responsable a aussi fourni les chiffres de cette débâcle. Il a en effet dit : « D’après le secrétaire d’Etat à l’Immigration : 90 mille compétences tunisiennes sont installées à l’étranger dont 30 mille sont des chercheurs universitaires. Aussi une étude récente, de l’Institut tunisien des études stratégiques, fait ressortir que 80% des professeurs universitaires interrogés, veulent quitter le pays ! ».

 

Après la Révolution, les professeurs universitaires qui ont émigrés vers les pays du Golfe et autres pays du globe seraient plus de 4500, d’après M. Jouida qui a finalement expliqué que cette fuite massive de cerveaux a fait que de nombreux laboratoires de recherche ont fermé leurs portes, par manque de personnel compétent.

 

S.A

 

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (28)

Commenter

Anis CHERNI
| 22-04-2018 23:55
En Tunisie, les laboratoires de recherche ferment à cause de leurs dirigeants, les cerveaux fuient le pays parce qu'ils n'ont pas pu trouvé la fameuse opportunité que nous attendons tous.
Des laboratoires en Tunisie qui jettent les CV de nos ingérieurs et de nos chercheurs, ils les mettent à la portes juste pour une moyenne non conforme à leur grille de moyennes, juste du fait qu'ils ont peur des ambitieux, des gens curieux, et des gens qui aiment travailler.
Les laboratoires en Tunisie ferment leurs portes à cause de ceux qui prétendent tous savoir et qui nous jettent à la portes..
Nous fuillons ce pays pour être accepter, respecter et même dans les laboratoires étrangers..
Les laboratoires qui ont fermé leurs portes n'ont jamais donné une chance à ceux qui rêvent, à ceux qui imaginent..


TunisienFier
| 01-04-2018 19:28
Désolé de démentir IJABA qui ne font que de la politique, les laboratoires qui travaillent vraiment ne ferment jamais et publient des travaux de grande qualifié qui sont la fierté du pays. En chimie seulement on a dépassé 5000 publications par an. Les gens qui partent ne cherchent que l'argent en dépit du pays. Vive la Tunisie sans les profiteurs.

versus
| 01-04-2018 09:51
Le problèmes est que ces universitaires, ou autres, pensent réellement être des cerveaux, ailleurs qu'en Tunisie, l'Afrique et le moyen orient. Une fois de plus, Tunisie championne du monde.

Yaqdhan
| 31-03-2018 23:38
Ne trouvez-vous pas que les propos de Albir relèvent de l'insulte et contreviennent à vos règlements?

moncef eladhari
| 31-03-2018 21:18
La photo de l'Universite m'a interessee particulierement. Les plans architecturaux de cette Universite avaient été conçues par un boite d'architecture US (TAC), et construite (terminées en 1970) par une entreprise également US, la Franchi Construction Co.et financee par un don de la USAID. J'ai eu la chance et la satisfaction professionnelle de faire partie de cette entreprise US pendant sa construction, dont le principal sous-traitant civil était la société Tunisienne Acacha.

Abir
| 31-03-2018 20:38
la matière grise cher monsieur se trouve dans ton cerveau si t'en as un !!!!

Yaqdhan
| 31-03-2018 19:20
Puisque vous vous êtes corrigée, allons jusqu'au bout : "...ils ont une matière grise qui ne trempe pas" ... oui mais où? et ne vous trompez pas!

houda
| 31-03-2018 18:15
les jeunes chercheurs qu ils se jetent a la mer LA TUNISIE N EN N A PAS BESOINS nos deux savants plus nos 217 deputès suffisent pour la tunisie c est ce que nous meritons et cest ce que plusieurs tunisiens ont demandè le 14 janvier 2011 ils ont sorti comme des bougres derigès par les traitres vivants en exil voila le resultats nos cerveaux quittent le pays

houda
| 31-03-2018 18:02
la tunisie resrera grande seulement par SES 217 DEPUTES QUE DIEUX NOUS LES GERDE ils sont vraiment formidables ALLAH YARHAM WALDIHOM W YARHEM MEN KARRA W YOURA W RABA KOULOU AMINE YA TOUANSA quand aux savants on n en a pas besoin qu ils allent en europe ou en amerique c est eux les perdants DIEUX NOUS GARDE NOS CERVEAUX DE L ASSEMBLEE SANS OUBLIER LA PRESIDENTE DE L IVD ET NOS SYNDICALISTES ILS SONT ENTRAIN DE FONDER UNE VRAIE DEMOCRATIE

Abir
| 31-03-2018 17:06
Je comprends la fuite des cerveaux Tunisiens,ils ont une matière grise qui ne trempe pas !!!!

A lire aussi

Les grandes dispositions du projet de la loi de Finances 2019 ont été présentées dans un documents à

15/10/2018 13:50
0

Karim Helali, le député de la coalition nationale, a qualifié la fusion entre l'UPL et Nidaa Tounes,

15/10/2018 13:40
0

Le cadre de Nidaa Tounes et ancien ministre du Commerce Mohsen Hassen vient d'annoncer sa

15/10/2018 13:18
0

Le président de la République Béji Caïd Essebsi, le chef du gouvernement Youssef Chahed et le

15/10/2018 12:45
0

Newsletter