alexametrics
mardi 23 juillet 2024
Heure de Tunis : 09:50
Dernières news
Voilà la chanson qui a valu aux jeunes étudiants une arrestation
17/05/2023 | 20:36
2 min
Voilà la chanson qui a valu aux jeunes étudiants une arrestation

 

Business News a décidé de publier, mercredi 17 mai 2023, la vidéo de la chanson ayant conduit à l’arrestation de deux jeunes étudiants. 

Il s’agit d’une parodie du générique du dessin animé “Babar” dans sa version arabe. Les paroles de la chanson ne contiennent pas de grossièretés, ni d’incitation contre les forces de sécurité. Il s’agit, toutefois, de propos satiriques qui dénoncent la loi 52 et les arrestations des jeunes sur la base de cette loi, tout en décrivant d’une manière décalée le calvaire de leurs familles. 


 

 

Les deux étudiants ont été placés en détention la veille après la publication sur les réseaux sociaux de cette chanson . Ils sont accusés d’atteinte à autrui sur les réseaux sociaux et d’imputation de faits illégaux à un fonctionnaire public. 

L’avocate Imen Souissi a, de son côté, affirmé que les paroles de la chanson ne contenaient ni diffamation ni incitation exprimant sa surprise face à la qualification juridiques des faits reprochés à ses clients. 

Le juge en charge de l’affaire d a refusé la demande de libération des deux jeunes étudiants. La défense avait, pourtant, avancé des éléments prouvant que les deux jeunes hommes devaient passer des examens les deux prochains jours. 

 

Cette arrestation a suscité une vive polémique et une vague d’indignation dénonçant la répression et l’atteinte à la liberté d’expression. Le tiktokeur Béchir Gharbi, connu pour son contenu tournant en dérision les sécuritaires, a multiplié, depuis, les vidéos parodiques autour de cette même chanson. 

S.H


17/05/2023 | 20:36
2 min
Suivez-nous
Commentaires
1/3i
@Abel Chater
a posté le 18-05-2023 à 13:18
j'adore entendre des frérots parler de la drogue..

quel est le premier moyen de financement des Talibans ?
le trafic d'opium, qui permet la fabrication de l'héroine;

Le hezbollah : au liban les plans de cannabis ont été arrachés pour être remplacé aussi par l'opium fin des années 80.

Connaissez vous le Qat, drogue utilisée depuis des millénaire dans la péninsule arabique...

L'état islamique s'enrichissait aussi avec tous ces trafics...
why_GZ
La république des Médiocres
a posté le 18-05-2023 à 12:48
Dans Mediocristan, une maladie a fait son apparition. Au début, il n'y avait que quelques cas. Mais très vite, il s'est avéré que c'était la souche ta9fif25. Cette souche est très contagieuse et se développe au contact de patients infectés. Ses signes sont: des cris sauvages, des propos incohérents à propos du gouvernement par les bases et une justification aveugle des propos de leur leader.
Un de ses effets est aussi l'excès de zèle à la fois au sein des fonctionnaires de l'ordre et des juges. Les scientifiques sont à la recherche d'un traitement voire de vaccins... En attendant, la souche ta9fif25 ne risque pas de disparaître...
SALIM
ET QUI VOUS A DIT QU'ILS SONT ARRETES SEULEMENT A CAUSE DE LA CHANSON.
a posté le 18-05-2023 à 09:55
Attendons les ANALYSES. et l'arrestation du troisième en fuite.
DIEHK : Le pouvoir tue le pouvoir....
Le dernier mot au peuple.....
a posté le 18-05-2023 à 09:13
Avant de publier sur BN, il faut demander l'autorisation à Carthagène ?
ANA Jaiinkoum Ya harbine
Ya khainine Touness
mina chaab essaket !
Ce jour, je vous dis que : ANA Jaiinkoum Ya haarbine, Ya khaouafine!
Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes.
Il est plus sûr d'être craint que d'être aimé.
Gouverner, c'est faire croire.
Gouverner, c'est mettre vos sujets hors d'état de vous nuire et même d'y penser.
Nicolas Machiavel a écrit:
Il faut au Prince avoir l'entendement prêt à tourner selon les vents de fortune... et ne pas s'éloigner du bien, s'il le peut, mais savoir entrer au mal s'il y a nécessité.
Celui qui contrôle la peur des gens devient le maître de leurs âmes.
On fait la guerre quand on veut, on la termine quand on peut.
Toujours Machiavel ce Zautistine:
Il y a deux manières de combattre : l'une avec les lois ; l'autre avec la force. La première est celle des hommes ; la seconde celle des bêtes. Mais comme très souvent la première ne suffit pas, il est besoin de recourir à la seconde.
Un Prince doit s'efforcer de se faire une réputation de bonté, de clémence, de pitié, de loyauté et de justice ; il doit d'ailleurs avoir toutes ces bonnes qualités, mais rester assez maître de soi pour en déployer de contraires lorsque cela est expédient
Comme les hommes sont tous méchants, et toujours prêts à manquer à leur parole, le Prince ne doit pas se piquer d'être plus fidèle à la sienne ; et ce manque de foi est toujours facile à justifier. [...] Le point est de bien jouer son rôle, et de savoir à propos feindre et dissimuler. Et les hommes sont si simples et si faibles que celui qui veut tromper trouve aisément des dupes.
Il y a trois sortes d'esprit. Les uns entendent par eux-mêmes ; les autres comprennent tout ce qu'on leur montre ; et quelques uns n'entendent, ni par eux, ni par autrui. Les premiers sont excellents, les seconds sont bons, et les derniers inutiles.
Sachez : Qu'1 Un peuple qui a peur est un peuple qui est dominé.
Se libérer de la peur (1991) de Aung San Suu Kyi :
Ce n'est pas le pouvoir qui corrompt, mais la peur: la peur de perdre le pouvoir pour ceux qui l'exercent, et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir opprime.
Le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre. (Nelson Mandela -Homme d'état, Président (1918 - 2013).
L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine et la haine conduit à la violence. Voilà l'équation.(Averroès-Homme de loi, Mathématicien, Médecin, Philosophe, Scientifique, Théologien (1126 - 1198)
Nous travaillerons ensemble pour soutenir le courage là où il y a la peur, pour encourager la négociation là où il y a le conflit, et donner l'espoir là où règne le désespoir. (Nelson Mandela
Homme d'état, Président (1918 - 2013)





















SALIM
SAYEBNI W HAK ALFIN(LAISSE MOI ET PRENEZ DEUX DINARD).ET IL Y A DES JOURNALISTES QUI DISENT QUE LA CHANSON EST INNOCENTE .TELLEMENT INNOCENTE QU'ELLE POURRAIT ETRE PROGRAMMEE DANS LES JARDINS D'ENFANTS!!!.
a posté le 18-05-2023 à 08:35
Le probleme de la TUNISIE, c'est ces quelques journalistes et avocats TRES MAL POLITISES qui se prennent pour des juges.Prochainement ,les instances des tribunaux seront remplacées par des conseils comprenant des avocats, des journalistes, des représentants de la ligue TRIFIENNE, du FORUM FTDES, de l'ATFD,..ET MEHDI JLASSI ou TRIFI serait président du conseil supérieur. Les avocats,au lieu de conseiller leurs clients, en demandant de présenter leurs excuses,et en demandant à leur syndicat estudiantin et à leur representants aux conseils des facultés de reporter les examens, persistent dans le deni et investissent, et en masse, dans ces affaires, pour des fins politiques et comme ça, il les noient. Quelques journalistes, qui se considerent représenter le 'quatriéme pouvoir' ,ne sont réellement que le CINQUIEME BATAILLON (ATTABOUR AL KHAMES).Un d'eux nie qu'il n'a dit que tous les policiers sont DES FCAYEL, mais il a dit,SEULEMENT ,qu'il ya des FCAYEL qui sont devenus ,ou qu'il cherchent de devenir des policiers. Qu'elle est la différence.Et l'animatrice ,en bonne conseillére,retroque pourquoi le syndicat sécuritaire n'a pas demandé LE DROIT DE REPONSE au lieu de porter plainte!!!.Et le chroniqueur enfonce le clou en disant TEXTO que la justice est ARRIEREE( EL KADHAA METKHALLAF!!!). OU était ils ces journalistes et chroniqueurs lorsque les anciennes syndicats sécuritaires jouent avec les MILLIARDS et installaient des tentes nous rappelant RABAA.
Le conrad
Va te coucher
a posté le à 09:21
Retourne dans ton trou tu fais chier tout le monde ici Salim, Chater.
Riri
+1
a posté le à 09:57
+1
Lol
Hymne de la résistance
a posté le 18-05-2023 à 07:59
Ceci devrait être l'hymne de résistance contre l'état policier tunisien qui a traversé tous les régimes depuis l'indépendance.
Nabil Ayari
Juge zélé sans Jugeot,et qui n'est surement une flèche d'intelligence
a posté le 18-05-2023 à 07:42
Si je devais décrire les juges Tunisiens en générale ils ou elles ne sont que de pitoyables, raclures, sans foi ni loi . Une justice saturés par des dossiers sans intérêts , ce juge ou bien il ait complètement con, ou bien il veut se faire mousser pour se faire un nom, et devenir le nouveau Clown du Cirque a Banana land . se n'est surement pas un Grand Juges comme Falcone et Borsellino assassinés pour avoir mis, les généraux de la Mafia Italiennes en prison Paix a leurs âmes

chou
débile !
a posté le 18-05-2023 à 07:10
franchement débile de la part des autorités qui ont arrêté ces jeunes étudiants !
ce n'est rien du tout par rapport à ce qui est dit et annoncé dans d'autres scènes ...
en plus sur les réseaux sociaux , hhhhhhh ridicules
AHE
Inqualifiable
a posté le 18-05-2023 à 06:52
Je viens d ecouter le contenu. Il y a pas de mots à rajouter. Comment en ces temps un pays peut mettre 3 citoyens pour pareil chanson. Que ce qui est grave dans cette chanson. Est ce que cette chanson est plus grave que la retenu des notes des eleves? Comment perdre du temps et gaspiller l argent du contribuable pour payer un juge de ce niveau. Il y a vraiment un gap generationnel enorme entre le quotidien de la societe d aujourd hui et les lois ou leurs interpretations. Peut etre ouvrir ce dossier par les medias. Puisque on cherche la volonte du peuple. Peut etre ouvrir le dossier de la compatibilite de ces lois avec les attentes des jeunes d aujourd hui. J encourage les jeunes a se mobiliser pendant les prochaines elections afin d elire des representants qui leurs correspondent afin de changer les lois et surtout ces reprsentants d une autre epoque. Je propose ici de faire elire les juges de droit commun directement par le peuple. Ce genre de juge est incompatible avec l environnement des jeunes d aujourd hui. Puisque on cherche l independance decisionnelle. Les lois societale sont faites pour etre appliquable en fonction de l environnement et non pour terroriser les innocents. Hors ici l horloge a arrete d avancer. la sagesse dans l analyse devient primordiale. Ce qui nous menent vers le dossier de l incompetence des decideurs d aujourd hui. On vide le pays de ses competences et voilà le resultat. Pauvre nous.
Ahmed
Il faut être solidaire avec ces jeunes
a posté le 18-05-2023 à 06:15
Bravo BN.
EL OUAFI
Des dés'?uvrés !
a posté le 17-05-2023 à 22:48
Il n'y a pas de quoi faire un plat, libérez les, ils ne feront pas long-feu, ils s'éteindront d'eux mêmes.
Par contre il faut enquêter s'il y a des commanditaires derrière ?
Ficher ces dérangés, et engager un suivi pour s'assurer qu'ils n'appartiennent pas à un réseau subversif.
Abel Chater
C'est le niveau de ces imbéciles heureux, qui fait peur et qui fait pleurer pour l'avenir de nos jeunes en Tunisie.
a posté le 17-05-2023 à 22:36
C'est le contexte de la banalisation de la drogue, jusqu'à tenir un joint de hachich dans la main, se présentant comme victimes de la police, en contradiction totale avec toutes les lois de la République tunisienne, qui fait peur et qui fait pleurer en Tunisie. Des drogués qui appellent nos jeunes à l'insurrection contre l'interdiction de la drogue en Tunisie.
On les aurait mieux compris, s'ils parlaient de la police comme bon leur semble, mais en une position de force inébranlable, contre la drogue et contre toute consommation de stupéfiants. On me dit que la drogue atteint déjà, même les élèves des écoles primaires en Tunisie. Et vous voulez qu'on sympathise avec un tel comportement, des plus criminels et des plus cruels contre l'ensemble de la société tunisienne?
Allah yèhlik Ass-hab el-charr.