alexametrics
Dernières news

Tunisie - A330 de Syphax reçoit son autorisation d'exploitation "Aircraft operating certificate"

Tunisie - A330 de Syphax reçoit son autorisation d'exploitation
Syphax vient d’obtenir l’autorisation d’Exploitation pour son nouvel Airbus A330-200 de Syphax, baptisé "Al Qods, qui est cloué au sol depuis son arrivée le 21 juin dernier à l'aéroport de Tunis-Carthage.
Bien que la compagnie aérienne ait reçu le certificat de navigabilité de son Airbus A330 depuis le 19 juin 2013, elle a dû attendre jusqu’à ce mercredi 7 août 2013, pour avoir l'autorisation d’exploitation "Aircraft operating certificate" de la part de l’Office de l'aviation civile et des aéroports (OACA).

On apprend que Syphax a dû accepter que les travaux de maintenance en ligne (les tâches ponctuelles) de cet avion soient effectués par les services techniques de Tunisair, pour recevoir cette autorisation d'exploitation. Les opérations de check A, d’ingénierie et de stockage des pièces de rechange seront assurées, pour leur part, par Air France Industries comme convenu initialement.

En attendant le lancement des destinations longs courriers pour lesquelles cet avion a été acheté, probablement l’automne prochain, Syphax entamera l’exploitation de son A330 à partir de la semaine prochaine sur les destinations qui connaissent une grosse demande en cette période estivale.

On note que c’est la première fois de l’histoire de l’aviation civile tunisienne que l’OACA délivre une pareille autorisation à un avion de ce genre, destiné aux longs courriers.

A lire également : Syphax Airlines perd quotidiennement 30 mille dollars à cause du clouage au sol de l’A330

I.N

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires

Commenter

Foulen
| 03-09-2013 17:08
facile de jouer la fibre musulmane ....

peindre "al qods" sur son zinc, ne coute rien. Donnez des bourses à des réfugiés palestiniens , si !!

"je connais ceux qui cachent leur prénom quant ils s'appelle Mohamed comme moi" .... dit-il dans un interview.

ceux qui ont vécu en Europe, savent bien le poids que çà pèse un prénom typé quant on cherche un poste haut placé. Frikha, le sait bien, ce qui prouve qu'il est hypocrite.

Lynx
| 11-08-2013 11:46
Certaines vérités sont dures à digérer..... et à publier. Et pourtant, c'est la triste réalité d'un pays à la dérive.

samth
| 10-08-2013 15:25
Contrairement à certaines mauvaises langues Tunisair affiche complet dans les 2 sens et ceci jusqu' à fin Septembre et pour les autres aussi ceci est une bonne nouvelle pour tout le monde.Maintenant concernant la fin de Tunisair par le biais de Syphax , c' est comme si on disait que l' éléphant veut épouser la fourmi pour ne pas employer un autre terme , un peu de bon sens à ceux qui ne comprennent rien à l ' aéronautique . Pour les recrutements il est vrai que presque la totalité des recrues sont des Sfaxiens

Gg
| 10-08-2013 09:23
"On veut attirer l'étranger ou non ? "
... Non !

Casimir
| 09-08-2013 19:01
il est impensable de ne pas servir de vin ou autres alcools sur les lignes internationales.
La liberté est bafouée pour une histoire de religion...soyons dans notre siècle...!!!

On veut attirer l'étranger ou non ?

Monsieur Frikha est un "MONSIEUR", et le fait de son engagement pour notre chère Tunisie, ne fait à mes yeux aucun doute.
Bonne réussite

Casimir
| 09-08-2013 18:54
Sur le vol Tunisair Sfax Paris du 8/12/2013
ai été inquiété du mauvais entretien de cet appareil. (Photos à votre disposition)

Que revienne Tunisair d'il y a 10 ans.
Bonne chance

observator
| 09-08-2013 07:53
Je n'ai rien contre frikha.
Une question me vient à l'esprit :
Il a dénommé ses avions : liberté, dignité et Elqods. A t il parmi ses employés des jeunes issus des régions intérieures comme thala sidi bouzid ou kasserine ?
C'est grâce à ses jeunes qu'il peut aujourd'hui créer sa compagnie. Si non les trabelsi et d'autres seraient toujours là et on aurait même pas entendu parler de lui.
Il serait bien inspiré de publier la liste de son personnel par région d'origine..

Les slogans ne suffisent pas.

bearnais
| 09-08-2013 07:44
pauvre tunisien
on gere une entreprise economique erreur de casting des officiels tunisien pour le delivrement de cette autorisation de vol honte a tous ses administratifs
combien de millions de dinard perdu avec cette attente ?? pour la tunisie ???
autre chose
pour l'entretien on va chez le plus compétent qui se trouve etre ( AIR FRANCE KLM ) en europe ce groupe possede tous les équipements spécifiques qui representent des vingtaines millions de Dinard que une petite compagnie ne peut aujourd'hui avoir et non avec un bricolage en Tunise avec tout le respect des techniciens Tunisiens
STOP au polémique NULLE
comme toujours dans ce pays
vous avez un homme de savoir business et hyper intelligent au cd de cette entreprise
il faut lui foutre la paix

G&G
| 08-08-2013 23:41
Cette autorisation est l'acte de décès de Tunisair.
M.Maala mazel yo3bor

Gg
| 08-08-2013 18:03
@ Ramtoz
"...inconvénients pour le pays :
-Support par Air France Industries et non pas par une partenariat qui nous rapporte au moins des IDE sur le marché financier du pays."
Ce n'est pas une question d'argent, mais de formation. De nombreuses compagnies de par le monde ont les agréments pour réaliser la maintenance de monstres de technologie comme cet A330.
Mais pour cela, il faut former des personnes qui ont d'abord le niveau préalable, et ensuite ont suivi les formations chez le constructeur.
Rien d'impossible aux Tunisiens, bien sûr, mais les compagnies tunisiennes n'ont pas formé leur personnel sur cet avion.
Il ne faut pas oublier que si un A330 tombe, ce n'est pas un Cessna, c'est 300 personnes tuées!
Et un A330 est différent d'un A320. Le personnel formé sur A320 ne l'est pas sur A330.
Il faut comprendre aussi la volonté du constructeur de gérer le stockage des pièces de rechange vitales, il en va de la sécurité de l'avion.

A lire aussi

Abdelkrim Harouni, président du conseil de la Choura d’Ennahdha, a indiqué aujourd’hui, jeudi 19

19/09/2019 20:31
0

Kaïs Saïed a accordée des interviews à des médias étrangers lors de sa campagne électorale, en

19/09/2019 20:28
0

Le président de la République, Mohamed Ennaceur, a reçu ce jeudi 19 septembre 2019, le président de

19/09/2019 20:09
0

L’unité de communication auprès du Tribunal administratif de Tunis a annoncé, ce jeudi 19 septembre

19/09/2019 19:39
3

Newsletter