alexametrics
mercredi 21 février 2024
Heure de Tunis : 00:12
Dernières news
Train fou à la dérive dans la banlieue sud de Tunis !
26/07/2018 | 11:04
2 min
Train fou à la dérive dans la banlieue sud de Tunis !

Un train fou, sans conducteur, est parti à la dérive seul sur une des lignes desservant la banlieue sud. C’est ce qu’a confirmé le directeur de la communication et porte-parole de la Société nationale des chemins de fer tunisiens (SNCFT), Hassen Miaadi, ce jeudi 26 juillet 2018, dans une déclaration à au micro de Chaker Besbes dans l'émission La Matinale sur Shems Fm.

 

M. Miaadi a indiqué que le train N°117 de 7h du matin desservant la banlieue sud qui va de Tunis à Erriadh à eu un problème technique au niveau des portes, au niveau de la station Ezzahra. Le chauffeur est descendu pour tenter de réparer la panne et c’est là que le train est parti à la dérive sans chauffeur.

Lorsqu’on a informé la salle des opérations centrale de l’incident, il a été décidé de dévier le train, qui devait entrer dans le hangar vers la ligne 5 qui va à Sousse et on a demandé à tous les agents des stations de protéger les croisements tout au long de la ligne en question. Privé d’électricité, le train s’est arrêté seul après la station de Fondok Jedid.

 

 


«Il n’y a pas eu de blessés, seulement des évanouissements, les passagers ayant eu peur», explique Hassen Miaadi, qui a indiqué que très vite la Protection civile et les forces armée et de sécurité étaient sur place pour porter secours aux passagers terrorisés.

 

Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances et les responsabilités de cet incident, a-t-il précisé.

 

I.N

Crédit photo Emna Bouali

Crédit vidéo Rim Bayoudhi

 

26/07/2018 | 11:04
2 min
Suivez-nous

Commentaires (39)

Commenter

Ktx99
| 29-07-2018 00:52
Le train est normalement équipé d'un dispositif d'homme mort qui arrête le train au bout de 10 secondes si il n'y pas de conducteur.
A moins que le dispositif soit isolé et là .
La procédure oblige d'avoir un deuxième conducteur.
Et donc beaucoup de négligence . nous avons beaucoup de chance qu'il n'y pas plus d'accident Ferroviaire en Tunisie.
La justice peux faire son travail il suffit juste de dépouillér la boite noire .

Nelo
| 28-07-2018 07:52
Normalement il y a des boutons d'arrêt d'urgence dans les wagons qui actionnent le freinage et arrêtent le train. Soit que personne parmi les voyageurs affolés n'a eu à l'esprit l'idée d'y toucher, soit que le train n'en est pas équipé ou que cette sécurité est hors service et c'est encore plus grave.

Aziz aziz
| 27-07-2018 14:06
l'RFR est-il équipé par le système de "homme mort"?
ce système peut-il être désactivé intentionellement ou accidentellement?
quels liens avec l'incident similaire de 2010 pour le train de banlieue de Rio de Janeiro?
svp vite un vrai expert pour éclairer nos lanternes

Gg
| 27-07-2018 12:36
...est habilité à effectuer de rapides examens techniques en cours de route. Porte qui ferme mal, dégradations par des passagers, alarme de freins etc...
Il ne faut pas reprocher au conducteur d'être descendu de sa loco et d'avoir fait son job.
Le vrai problème demeure: pourquoi "l'homme mort" n'a pas fonctionné?

Mouzal
| 27-07-2018 09:42
S'il se trouve c'est qu'en enclanchant la manette de conduite le train n'a pas avancé en raison d'une porte restée ouverte. Que fait le conducteur? Au lieu de déclencher la manette de conduite, il la laisse en position conduite et quitte son poste pour aller débloquer la porte mal fermée. La suite nous la connaissons!

Sémir
| 27-07-2018 08:04
Un chauffeur ne doit jamais quitter son poste sans que le protocole de sécurité ne soit assuré.

En Tunisie, j'ai vu de l'incompétence partout :
- dans les hotels
- dans la construction
- dans la santé
- dans les transports (taxi, louège, train)

ET SI LE TRAIN NE S'ETAIT PAS ARRETE !!!
Combien aurait-on eu de victimes ?

100 morts ? 200 morts ?

Et sans oublier l'image à l'étranger avec des titres de journaux comme "un train fou SANS CHAUFFEUR déraille faisant des centaines de morts" !!
Belle image pour la Tunisie...

Je lis qu'il y a eu des évanouissements. Mais encore heureux qu'il n'y ait pas eu de CRISE CARDIAQUE !!

Voilà pourquoi je ne pardonne pas au chauffeur et je demande à ce qu'il soit LICENCIE POUR FAUTE GRAVE.

Aziz aziz
| 27-07-2018 02:42
la dépêche rapporte en 2010 un incident similaire pour le train de banlieu de Rio de Janeiro. selon les gards du site skuscrapercity le RFR de tunis est un Hyndai Rotem comme â Rio! es comme â Rio le conducteur est descendu pour vérifier un problème de portes lorsque le train est reparti tout seul!!!
coïncidences? liens? ou simples similitudes?!

versus
| 26-07-2018 22:56
Entrer dans le train fantôme, sueurs garanties.
mais quel bled, vraiment, quel bled

Forza
| 26-07-2018 22:00
Attention a la terminologie.

tounsi
| 26-07-2018 21:52
Plus rien ou presque ne date du protectorat.
-Triplement et électrification Banlieur Sud, prolongement jusquà Soliman
- doublement voie Sousse
- contruction métro du Sahel
- maintenant RFR.