alexametrics
Dernières news

Slim Riahi : Un coup d'Etat fera intervenir des armes

Slim Riahi : Un coup d'Etat fera intervenir des armes

 

Le secrétaire général de Nidaa Tounes, Slim Riahi, est intervenu ce soir du vendredi 23 novembre 2018, sur le plateau de « Tunis Paris » sur la chaîne France 24. Il est revenu, entre autres, sur la plainte qu’il a déposée contre le chef du gouvernement et d’autres personnalités auprès du tribunal militaire ainsi que sur le développement des affaires internes à Nidaa Tounes.

 

Slim Riahi a assuré qu’il a déposé cette plainte compte tenu de la gravité de la situation, soulignant qu’il y a un coup d’Etat qui se prépare actuellement. « Il y a eu un coup d’Etat militaire suivi d’un coup d’Etat visant le parti Nidaa Tounes. La prochaine étape serait une tentative de renverser Béji Caïd Essebsi avant la fin du mois de mars 2019. Un plan B est également prévu et ferait intervenir des parties armées », assure-t-il.

Avant de poursuivre qu’il a vécu tout « ce projet » lorsqu’il faisait partie de la coalition nationale, Slim Riahi ajoute : « au départ, je faisais partie de ce projet. Je m’y suis retrouvé par la force des choses. Après avoir quitté, j’ai pris le recul nécessaire et je me suis rendu compte de la gravité de la situation. J’ai, donc, décidé de porter plainte. Maintenant, j’attends la convocation du juge d’instruction militaire pour livrer mon témoignage. Une chose est sûre, c’est que ce qui se trame est d’une extrême gravité ». Il a également précisé qu’il n’a pas rejoint la coalition nationale pour annuler son interdiction de voyage qu’il a, désormais, obtenue grâce à une décision de justice. « L’annulation a été faite sur décision de la chambre des mises en accusations. J’estime qu’il y a une séparation entre les pouvoirs exécutif et judiciaire, d’autant plus que cette décision a été prise avant le vote de confiance du ministre de l’Intérieur. Dans tous les cas, j’ai confiance en la justice tunisienne ».

 

Le nouveau secrétaire général de Nidaa Tounes a, également, estimé que le chef du gouvernement, Youssef Chahed est très mal entouré, considérant qu’il s’est retrouvé dans un engrenage dont il n’a pas pu se défaire. « Youssef Chahed a détruit Nidaa Toune, tout en portant atteinte à la réputation du président de la République. Tout cela, rien que pour parvenir aux prochaines élections de 2019. Aujourd’hui, Youssef Chahed est le masque moderniste du mouvement Ennahdha. Son nouveau parti serait un petit parti satellite d’Ennahdha, et qui en dépend complétement », a affirmé Slim Riahi.

 

Par ailleurs, il a indiqué que la fusion de l'UPL avec Nidaa Tounes constitue un choix stratégique. « Je considère que j’ai réussi en politique, puisque je me retrouve en tant que secrétaire général du parti au pouvoir. L’objectif pour les prochaines élections est de réunir toutes les forces modernistes au sein d’un même parti. C’est l’unique solution pour accéder, seul, au pouvoir. Outre la nécessité de la participation massive des électeurs », précise-t-il.

 

Dans un autre contexte, Slim Riahi a indiqué qu’il a été victime de plusieurs complots et manœuvres, soulignant, même qu’il a été poussé à la sortie du Club africain à cause de Youssef Chahed et de Slim Azzabi. «  Ils ont comploté contre moi. Je ne comptais pas quitter le Club africain, je devais y rester jusqu’à 2022, mais ils ont tout fait pour que je parte ».

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (29)

Commenter

Moi-même
| 25-11-2018 20:55
Si ce qu'il dit est faux il devrait assumer devant le tribunal lui aussi. C'est grave ce jeux d'enfants que slim riahi joue.

selim
| 24-11-2018 19:59
chay idhahek, franchement pathétique ya slim riahi. il parle pour ne riem dire....

Najib
| 24-11-2018 15:16
Le parti qui a trahi la majorité des tunisiens , ne mérite que le châtiment de finir sous les pattes de Slim Riahi . Le prétendu complot , " l'acrobatie " que fait ce corrompu n'est q'une tentative stupide pour détourner l'attention sur des soupçons de vol et de blanchiment d'argent qui pèsent sur lui .

Limou
| 24-11-2018 15:00
Plus con que lui tu meurs !

Monia
| 24-11-2018 14:50
à se demander s'il n'oeuvre pas pour ouvrir la brèche aux fanatiques religieux? N'étant plus visible politiquement, il lui fut aisé de trouver une nouvelle vitrine grâce à apport de monnaie sonnante et trébuchante à un parti en déshérence (au sens figuré) .

Imed
| 24-11-2018 14:18
Il est tellement bête qu'il a avoué publiquement qu'il était au courant de la préparation d'un coup d'?tat depuis des mois sans le dénoncer... Mais ce c******* tombe sous le coup de la loi! Il est passible du tribunal militaire! Mais arrêtez de donner la parole à ce débris politique. '? moins que BN ne le fasse exprès pour égayer nos tristes journées...

A.
| 24-11-2018 14:13
Ce petit gars essayé de nous faire croire que le peuple tient encore à Nidaa tounes et le coup d état est d empêcher Nidaa de rester. Mon petit gars Nidaa est déjà a terre. BCE est déjà aussi à terre. Et vous vous êtes fait tomber par vous mêmes. Les seuls qui ont fait un coup d état et d éclat c'est Nidaa avec son petit fils à papa qui pleurait pour avoir son biberon (le pouvoir). Alors petit gars Riahi va te reposer un peu et prend des relaxans et arrête de rêver d un coup d état qui ne aura jamais lieu.

Open Sky
| 24-11-2018 12:43
petit c...., sachez que vos adversaires politique et à leur tête Ennahdha n'ont pas besoin de coup d'état pour vous faire tomber, puisque vous allez tomber tout seul par l'effet du champ gravitationnel de vos propres incompétences et erreurs politiques

Youssef Gdoura
| 24-11-2018 12:19
Vous avez sans doute remarqué qu'il n'a pas dit : un coup d'Etat feraIT intervenir des armes", mais bien "ferA" : il est tellement sûr de son coup, ce petit d'homme, qu'il n'a pas eu recours au conditionnel, trop aléatoire... Et ne croyez pas qu'il ne le connaisse pas : celui qui lui souffle ses interventions ne peut pas avoir omis de le lui expliquer...
Alors, bonnes gens,ARMEZ-VOUS ! C'est le meilleur conseil que je peux vous donner, gentiment suggéré par ce grand politicien qui s'est uni pour le meilleur et surtout pour le pire avec HCE!

Tunisino
| 24-11-2018 12:16
C'est certainement BCE qui est derrière l'idée, dans le cadre de la guerre ouverte contre YC et Nahda. Espérons que tous les politicards, incompétents et égoïstes, de l'après 2014 arriveront à s'autodétruire vers un nouveau paysage en 2019.

A lire aussi

La direction a assuré que la dernière visite des éléments sécuritaires à M. Jarraya datait du 27

25/08/2019 22:11
0

Dans un statut Facebook datant de ce dimanche 25 août 2019, M. Jebali a appelé les Tunisiens à

25/08/2019 20:06
9

Et d’ajouter qu’il était « inquiet pour la démocratie » en Tunisie ainsi que du retour des pratiques

25/08/2019 19:04
6

Le département a ainsi réitéré son refus de s’enliser dans des tiraillements politiques appelant le

25/08/2019 17:15
6

Newsletter