alexametrics
vendredi 21 janvier 2022
Heure de Tunis : 11:27
BN TV
Slim Riahi : 450 millions de dinars ne me font pas bouger un poil !
12/04/2017 | 16:50
1 min
Slim Riahi : 450 millions de dinars ne me font pas bouger un poil !

 

 

Le président de l’UPL, Slim Riahi, a affirmé de nouveau, ce mercredi 12 avril 2017, que toutes les données ont été présentées devant le pôle judiciaire financier dans l’affaire où il est suspecté de blanchiment et de transfert illicite d’argent en 2012, en provenance de Libye.

 

Il a ajouté que tout son argent, soit 450 millions de dinars, a été transféré via la banque centrale qui en a vérifié la provenance avant de le transférer sur ses comptes.

 

Slim Riahi a estimé que cette affaire est un complot visant sa personne, soulignant que toute la somme a été dépensée pour les Tunisiens, qu’il ne « compte pas mourir et laisser del’argent amassé », que 450 millions de dinars ne lui font pas bouger un poil et qu’il pourrait même dépenser dix fois cette somme « si le climat était plus serein ».

 

M.B.Z

 

 

 

12/04/2017 | 16:50
1 min
Suivez-nous

Commentaires (6)

Commenter

Malla Laaba
| 13-04-2017 08:02
Apres avoir essayer de detruire Fakhfakh
et Syphax Airline on continue aujourd hui a essayer de detruire Slim Riahi...
et pourtant ces deux hommes investissent et creeent de l emploi et si la Situation securitaire etait plus calme ils auraient pus faire beaucoup mieux...Donnez nous 10 de ces hommes d affaires et le chomage en Tunisie serait vaincu...et ceux qui veulent couler le pays dans le chaos veulent detruire toute possibilte de faire revivre une economie transparante et legale mais plutot maintenir le commerce illegal et la corruption, soyons vigilents...

Slahedinne BL
| 12-04-2017 18:02
Et vous serez sidéré par le cv qu'il a fabriqué et présenté.
Mesdames et Messieurs les lecteurs, faites attention de ne pas vous étouffez de rire et d'étonnement.
Je l'ai copié pour vous:
En 1980, sa famille s'exile en Libye car son père, un nationaliste arabe, est opposé au président Habib Bourguiba, puis à son successeur Zine el-Abidine Ben Ali. Slim Riahi grandit donc en Libye, où il étudie le management à l'Université Al Fateh de Tripoli[2]. Par la suite, il se lance dans la production pétrolière, l'énergie, l'aviation et l'immobilier, ce qui lui permet de bâtir sa fortune[3]. Il s'installe ensuite à Londres, où il acquiert la nationalité britannique[2].

Revenu en Tunisie après la révolution de 2011, il fonde un parti politique, l'UPL, qui présente un programme moderne et économiquement libéral, se positionnant au centre du spectre politique[4]. Le parti fait toutefois l'objet de controverses pour son mélange des intérêts politiques et économiques, sa coûteuse campagne et ses ressources financières d'origine trouble[2],[5]. En août 2011, Riahi annonce son intention de se lancer dans le secteur des médias en acquérant 20 % des parts du groupe de presse Dar Assabah[5].

Merci de votre attention.
SBL

HatemC
| 12-04-2017 17:52
Mais d'où il tire ses revenus ce monsieur ... quelles sont ses activités ??? a t-il des entreprises ? des usines ???
Bilan de ses sociétés ... Sa fortune il l'a doit comment ??? HC

El Chapo
| 12-04-2017 17:46
Ce n'est pas son argent, c'est l'argent des Gaddafis et donc du peuple libyen ...

Jilani
| 12-04-2017 17:32
Investir son argent dans un pays nuisible occupée par des opportunistes et islamistes ne sert à rien. Tous les jeunes cherchent à émigrer et quitter ce pays pour la laisser à BCE et sa famille. Bientôt nous seront une population de vieux et on importera des jeunes pour au moins nous aider a survivre.

A4
| 12-04-2017 17:10
Ce n'est pas son argent !!!