alexametrics
Dernières news

Sihem Ben Sedrine, candidate pour l’instance des droits de l’Homme

Sihem Ben Sedrine, candidate pour l’instance des droits de l’Homme

 

La présidente de l’IVD, Sihem Ben Sedrine a présenté sa candidature, pour l’instance des droits de l’Homme, apprend Business News, ce mardi 19 mars 2019.

L’Assemblée des représentants du peuple a publié sa décision d’admission des candidatures et de leurs conditions, pour cette instance constitutionnelle.

Cependant, il est bon de rappeler que Sihem Ben Sedrine n’a toujours pas achevé sa mission à la tête de l’IVD, pour se porter candidate à cette instance. Cela dit, son passage polémique au sein de cette même IVD l’aurait probablement encouragé pour retenter l’expérience avec cette nouvelle instance inscrite à la Constitution de 2014.

 

S.H

Votre commentaire

(*) champs obligatoires

Conditions d'utilisation

Les commentaires sont envoyés par les lecteurs de Business News et ne reflètent pas l'opinion de la rédaction. La publication des commentaires se fait 7j/7 entre 8h et 22h. Les commentaires postés après 22h sont publiés le lendemain.

Aucun commentaire jugé contraire aux lois tunisiennes ou contraire aux règles de modération de Business News ne sera publié.

Business News se réserve le droit de retirer tout commentaire après publication, sans aviser le rédacteur dudit commentaire

Commentaires (11)

Commenter

Abel Chater
| 20-03-2019 08:26
Il faut être complètement dingue, jusqu'à se transformer en un cas à endosser dans une camisole de force, pour arriver à dénigrer Sihèm Ben Sedrine, avec toute cette haine orchestrée, parce qu'elle gère une Instance juridique, qui ne fait que restituer un équilibre d'une justice séquestrée par les deux dictateurs déchus Bourguiba et Ben Ali, le long des 55 années dictatoriales macabres de leur règne despotique.
Sihèm Ben Sedrine, s'est avérée la meilleure Dame de la Tunisie quant à sa compétence et à sa persévérance. Au lieu de l'honorer et de la décorer, la machinerie des "Azlèms" des deux anciens dictateurs, continue à se venger de la Justicière Sihèm Ben Sedrine, qu'ils n'ont pu ni la corrompre ni la vaincre. Une femme qui a mené à très bien sa mission de rendre un peu d'équité aux victimes des dictateurs, contre tout un courant hostile qui la lynche à la manière des hyènes et des chacals des plus bestiaux de la savane africaine.
Que les criminels des anciens régimes de Bourguiba et de Ben Ali, aient peur d'être rattrapés par leur passé, est une chose, mais que d'autres qui n'ont rien fait de mal aux Tunisiens, leur viennent en aide par toute cette injustice flagrante et cette manipulation médiatique contre Sihèm Ben Sedrine, cela ne montre que l'énorme manque de conscience chez les «Azlèms» et leurs proches, qui ne veulent pas laisser la Tunisie avancer vers l'équité humaine.
L'histoire ne le leur pardonnera jamais.

Akoubi Ammar.
| 20-03-2019 00:23
Sihem Ben Sedrine a goûté les délices du pouvoir. Elle ne pourra plus se en passer des privilèges du poste la voiture luxueuse avec chauffeur, le carburant à gogo, la réparation gratuite, portable avec recharge, les voyages, un salaire envié, des soins gratuits aux frais de la princesse, la garantie d une retraite élevée le jour de son départ, le pouvoir et ses avantages etc...vive la révolution tunisienne, vive la meilleure constitution qui a instauré la pagaille dans la gestion du pays : la pauvreté excessive, la misère sans précédent, la déliquescence de l état, l augmentation du chômage, l écroulement des systèmes d enseignement, de la santé, de la retraite et de la sécurité sociale et en général de la condition de vie des tunisiens. Ceux qui sont descendus pour imposer le départ du dictateur s attendaient à mieux mais le vent est malheureusement du côté des professionnels de la politique et des profiteurs qui ont tout raflé.

Lekkteur
| 19-03-2019 18:48
C'est un peu comme si on mettait la Corée du Nord communiste ou le Venezuela gauchiste socialiste à la tête du comité des droits de l'Homme des nations unis.

La gauche est devenue pro dans le Virtue Signaling

Bertrand
| 19-03-2019 18:01
Sa place dans une poubelle et c'est déjà beaucoup. C'EST LAMENTABLE et HONTEUX.

mansour
| 19-03-2019 15:32
présidente de l'instance des droits de l'Homme pour avoir fait oublier par l'IVD et la justice transitionnelle les bévues et dérives de la troika islamiste des freres musulmans salafistes d'Ennahdha

CHDOULA
| 19-03-2019 12:24
" Si tu cours, tu iras plus vite, si tu marches, tu iras plus loin, si tu cries, tu seras entendu, si tu parles, tu seras écouté, et si tu calcules trop, tu te tromperas.'?'
un extrait de la sorcière calculatrice .

beni hilal
| 19-03-2019 12:00
Decidement elle ne lâche pas le morceau.
Opportuniste jusqu'au bout

Platon tounes
| 19-03-2019 11:56
Son parti pris et son manque d'honnêteté intellectuelle et surtout sa soif de revanche la disqualifient automatiquement à moins que......chargée d'une mission spéciale !!!!!!

Larry
| 19-03-2019 11:40
Une péripatéticienne du système Ghannouchi, déguisée pour obtenir l'immunité !
Il faut absolument protéger ses arrières avec toutes les casseroles qu'elle trimbale et tout les moyens sont bons, sans honneur, sans dignité et sans honte.

Bourguibiste nationaliste
| 19-03-2019 10:25
Tout au long de sa carrière, cette opportuniste a toujours cherché les privilèges et a soutenu l'islamisme et les islamistes dont elle est une compagnonne de route. Elle n'a rien fait contre les assassinats en Tunisie et surtout elle n'a jamais protesté contre l'extradition honteuse de l'ancien premier ministre libyen al-Baghdadi al-Mahmoudi qui a été livré par ses amis Marzougi et Jebali aux tortionnaires libyens qui l'ont torturé. Pour une défenseuse des droits de l'homme, on ne peut faire pire. Et maintenant, elle ambitionne de présider la commission des droits de l'homme !! Il serait scandaleux que BCE puisse de quelconque manière soutenir cette opportuniste appartenant à la gauche caviar qui a instrumentalisé les droits de l'homme pour défendre ses privilèges.

A lire aussi

Mohamed Abbou a indiqué qu’il se présente à la présidentielle afin de changer la situation actuelle

22/08/2019 23:58
0

S’occuper de sa campagne électorale n’entre pas dans ses prérogatives de chef du gouvernement

22/08/2019 21:57
0

Le candidat à la présidentielle, Abdelkrim Zbidi a été présent, ce jeudi 22 août 2019, sur le

22/08/2019 20:43
5

Les parlementaires ont approuvé, ce jeudi 22 août 2019, deux propositions concernant la modification

22/08/2019 20:00
0

Newsletter