alexametrics
dimanche 28 novembre 2021
Heure de Tunis : 15:22
Dernières news
Samir Dilou appelle l'équipe du président à visionner le discours du 20 septembre 2021
21/09/2021 | 09:58
2 min
Samir Dilou appelle l'équipe du président à visionner le discours du 20 septembre 2021

 

Le député du mouvement Ennahdha, Samir Dilou, a estimé qu’il est essentiel de s’interroger sur les mécanismes que le président de la République prévoit d’appliquer afin d’adopter des mesures transitoires et de réviser la loi électorale.

Intervenant sur les ondes de la radio Shems FM, Samir Dilou a expliqué, le 21 septembre 2021, que ces interrogations sont liées à l’obligation de respecter la Constitution. « Le discours du président de la République n’était pas clair. Ceci a conduit à l’intervention de plusieurs juristes tels que son frère afin d'en expliquer le contenu », a-t-il expliqué

Par la suite, Samir Dilou a appelé l’équipe de la présidence de la République à revisionner le discours afin d’en étudier la forme et le contenu. « Le discours de Sidi Bouzid nécessite une autocritique ! », a-t-il ajouté.

« Les dépassements politiques sont sanctionnés à travers le vote. La criminalisation collective est totalement refusée… Hier, je me suis senti insulté ! », a-t-il déploré.

Le député a précisé qu'il s’est senti angoissé et perturbé par les accusations adressées à l’ensemble des élus par le président de la République. « Il a insinué que tous les députés ou une grande majorité sont impliqués dans des affaires de corruption ! Or, il s’agit d’une minorité ! Le président a monopolisé les pouvoirs depuis deux mois, pourquoi n’a-t-il toujours pas poursuivi ces individus en justice ? », s’est-il interrogé.

Il a rappelé que les seuls députés ayant été arrêtés sont Yassine Ayari et Fayçal Tebbini. Le premier suite à des publications Facebook et le deuxième en raison d’un conflit avec un juge.

 

 

Selon lui, la gestion de la crise doit avoir lieu dans le cadre du dialogue. Or, le président de la République n’y croit pas. « D’après les discours du président, il est clair qu’il n’y a pas de lueur de dialogue. Il n’y a même pas de clarté ! Le président se contredit. Il affirme qu’il respecte la Constitution or ceci n’est pas possible en cas de révision de ce texte », a-t-il poursuivi.

« Les organisations, composantes de la société civile, syndicats, partis et personnalités politiques pourront présenter leurs positions en se basant sur des faits concrets et non pas sur des spéculations », a-t-il déclaré.

 

 S.G

21/09/2021 | 09:58
2 min
Suivez-nous
Commentaires
Chuck
K S A cote de la plaque
a posté le 21-09-2021 à 16:04
D'habitude je ne commente pas sur les avis des Nahdhaouis (ils n'ont jamais respecté quoi que ce soit) par contre KS séme le doute et le flou dans l'ensemble des tunisiens.
'?a n'augure pas bon pour le futur. C'est notre grande peur pour ce pays qui malheureusement sombre dans l'inconnu avec les conséquences économiques et sociales. Rabbi Yoster.
fares
Quelle stupidité !
a posté le 21-09-2021 à 12:54
Dilou,, vous êtes tous pareils, Lakhouen, tous menteurs, il n'y a pas parmi vous des gens honnêtes et patriotes. De quelle constitution vous parlez ? de celle que vous avez etayée sur mesure et qui est pleine d'eereurs juridiques et de blocage. Qu'el idiot ! Vous n'avez pas entendu ce que veut le peuple, il veut mettre fin à l'assemblée, un cirque par exellence, un marché d'achat et de vente des voix pour l'adoption des articles. Le Peuple veut la dissolution de l'assemblée et mettre en prison les voleurs, les criminels, les corrompus. Le pouvoir revient au peuple, c'est ce qu'il veut le peuple. Vous n'avez pas vu et commenté la comédie de Makhlouf, bien sûr que non car il fait parti de votre secte ténèbre.
Maryem
La seule voie de l espoir
a posté le 21-09-2021 à 10:19
DE quel justice parle Samir Dilou,celle qu il a paralysee et installee et corrompue (Pas tous mais plusieurs dizaines de juges qu il amis sous pressions et sous ses chantages)...Le president sait ce qu il fait....il est vrai que la constitution qu ils ont confectionnee a leurs mesures est pleine de barrages et de mines pour rendre presque impossible de changer le fond et de gouverner dans la transparence...c est une constitution du chaos constitutionnel afin que la secte des freres musulmans puissent naviguer comme bon leur semblent dans l absence d une cour constitutionnelle et un justice mise au pas...Le president ira jusqu au bout coutera ce qu il coutera et avec l appui de la majorite ecrasante du peuple tunisien..Il faut absolument sortir de ce systeme politique qui a installe le chaos constitutionnel et la ruine du pays et l appauvrissement du peuple...La Tunisie a ete pratiquement vendue a la secte des freres musulmans et leurs allies les mafias de la finance douteuse et de la speculation..